Des nouveaux produits dopants en vogue dans le peloton ?

Plusieurs articles très intéressants sont disponibles ce matin concernant les performances offertes par les coureurs au récent Tour de France.

L’un d’entre eux cite Pierre Bordry, président de l’AFLD, à propos de l’usage possible de nouveaux produits dopants, notamment une EPO de 3e génération, l’hématide, ainsi que l’AICAR.

L’hématide serait une forme de « erythropoietin-mimetic peptides » simple d’usage puisque nécessitant qu’une dose par mois et pouvant être gardée à température de la pièce, et non réfrigérée. Elle augmenterait le volume d’hémoglobine dans le sang, volume aisément contrôlable en cas de contrôle par une hydratation en intraveineuse. Faisant encore l’objet de tests, sa commercialisation ne serait prévue qu’en 2011 mais il est possible qu’elle soit déjà en usage dans le peloton professionnel.

Pierre Bordry soupçonne également que les autotransfusions seraient encore fréquentes dans le peloton, étant difficilement détectables.

Enfin, l‘AICAR serait un médicament permettant de mieux bruler les graisses en agissant sur les tissus musculaires. Pierre Bordry s’est notamment dit surpris de l’état de maigreur de certains coureurs. Ayant été personnellement frappé de la perte de masse musculaire dans le haut du corps de Lance Armstrong entre la fin du Giro et le début du Tour, une période où il n’a pris part à aucune compétition d’importance, comment en effet exclure l’usage de tels produits ?

La bonne nouvelle dans tout ca ? C’est que ces produits sont connus et que des tests de dépistage sont en cours d’élaboration. Les échantillons du Tour 2009 pourraient être testés plus tard cet automne pour ces nouveaux produits dopants avec, comme résultat, que le classement général du Tour pourrait encore changer !

Il faut enfin lire ce très intéressant article d’Antoine Vayer qui revient sur les performances des meilleurs coureurs de ce Tour de France. Plusieurs lecteurs de La Flamme Rouge ont émis des doutes quant à la valeur des calculs obtenus par Vayer voire par Portoleau, estimant que ces calculs donnent l’impression d’une fausse précision. Je suis d’accord avec eux, l’important n’étant pas de savoir si Contador possède une VO2max de 99,5 ou 99,3 ou encore 99,0. L’important, dans ces calculs, c’est qu’ils donnent une matrice de comparaison objective entre les coureurs et, plus utile encore, entre les époques. Et que comme Vayer et Portoleau, on peut probablement affirmer avec certitude que les performances de Contador sur ce Tour sont tout à fait exceptionnelles et pratiquement du jamais vu dans l’histoire du cyclisme. 

Le mot de la fin ? Il appartient au Figaro qui titre ce matin : on en reparle dans huit ans ! C’est effectivement le délai légal durant lequel les échantillons du Tour 2009 peuvent être conservés pour analyse ultérieure. Il sera intéressant de voir ce qu’il reste du palmarès du Tour 2009 dans huit ans !

4 Commentaires

  • Andy Lamarre
    Soumis le 27 juillet 2009 à 9:52 | Permalien

    8 ans pour attendre ce que l’on sait déja. La pluspart des coureurs se SOIGNENT…. durant les grands tours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • vince
    Soumis le 27 juillet 2009 à 10:20 | Permalien

    les contrôle rétroactifs sont en effet le seul moyen d’être certain qu’un coureur soit clean mais les résultats seront ils rendus public et les sanctions à la hauteur?
    Elles ne pourront jamais être à la hauteur du discrédit que ces coureurs donne à une course comme le tour de france.
    En tout cas si ces révélation de Pierre Brody se vérifient on peut dire que l’étape la plus sélective de cette édition ne se déroulait pas au grand bornant mais est encore à venir.
    Mais comment croire qu’un coureur de la puissance d’armstrong ( pas celle qu’il développe sur le vélo mais celle que lui donne ses relations et et ces moyens financiers) puisse tomber sous le coup, non pas d’un contrôle positif, mais de sa publication et des sanctions qui devraient s’en découler.
    La rétroactivité des contrôles est la seule solution aujourd’hui pour contrôler positif les coureurs qui bénéficient des techniques de dopage de pointe et si elle est appliqué c’est formidable.
    Mais je crois qu’il reste beaucoup à faire pour que tous les résultats soient rendus public.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • touille
    Soumis le 28 juillet 2009 à 7:49 | Permalien

    dans 8 ans personne s en foutra comme pour 1999 ca fera vendre un peu de papier

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 29 juillet 2009 à 5:23 | Permalien

    3 semaines de vacances et je constate que rien n’a changé.

    – Un espagnol gagne le tdf avec Armstrong sur le podium.
    Depuis 91 ces 2 nations ont gagné 15 tdf ce qui est un record. Mais ça ne choque personne et aucun commentateurs pourtant si friands de statistiques (hein l’ami Jean-Paul ollivier) ne s’aventure sur ce terrain. Il faut pourtant en tirer des leçons et sauf à croire en l’existence de races supérieures il faut donc y voir le recours à des pratiques dopantes.
    – Le meilleur français est 10ème.
    – Arrestation de 30 personnes en italie dans le cadre du démantèlement d’un réseau de dopage.
    – Di Luca pris à la CERA.
    – Bordy parle de l’arrivée de nouveaux produits qui expliqueraient la grande maigreur constatée chez certains. Il est vrai que la perte de volume de Armstrong entre juin et juillet et la maigreur squelétique de Contador sont étonnantes.
    – Le retour de Rasmussen et de Vino (si c’est pas une honte).
    Décidemment le dopage est en plein coeur de l’actualité.
    Le tdf nous a offert un spectacle désolant notamment eu égard au comportement de Armstrong et Bruyneel. On ne se refait pas et un ruffian reste un ruffian quand bien même il a 7 tdf a son compteur (gagnés comme on le sait).
    Tout ça pour dire que la lueur d’espoir qui sommeille en chacun de nous a quelque peu perdu de sa clarté.
    C’est l’été et puis la terre continue à tourner à l’instar de notre sport qui semble réellement tourner en rond.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!