Des liens entre Louis Garneau et La Flamme Rouge

Quelques commentaires laissés par des lecteurs (je les en remercie) remettent en doute l'impartialité de La Flamme Rouge dans son traitement de l'actuel scandale de dopage qui touche l'équipe Louis Garneau. C'est légitime car effectivement, le seul logo commercial qui apparaît sur ce site est celui de Louis Garneau Sports.

Je tiens donc à vous présenter la situation telle qu'elle est, espérant que cela rassurera tous les lecteurs de La Flamme Rouge quant à l'indépendance totale de ce site.

Premièrement, je rappelle que ce site est maintenu par une seule personne, moi, et par personne d'autre. Personne d'autre que moi (et mon webmestre chargé de la maintenance informatique du site) ne connaît les mots de passe donnant accès à l'interface de publication du site.

Deuxièmement, La Flamme Rouge n'est soutenu par personne. En fait, La Flamme Rouge me coûte un peu d'argent chaque année, que ce soit en maintenance ou, surtout, en dépenses liées à l'information, ceci afin de pouvoir toujours vous donner des informations et surtout des opinions pertinentes et crédibles. Évidemment, je ne compte pas les innombrables heures que je passe chaque semaine à écrire mes textes. Je le fais par pure passion pour le cyclisme, et parce que je dois aimer écrire quelque part ! En ce sens, je suis peut-être un journaliste qui s'ignore…

Troisièmement, je tiens à dire que je ne gagne pas ma vie grâce au cyclisme. Mon emploi professionnel n'a strictement rien à voir avec le cyclisme. Je ne dépend donc de personne du milieu cycliste et je n'ai de compte à rendre à personne non plus. Personne ne dépend non plus de La Flamme Rouge: sa disparition n'aurait strictement aucun impact.

Enfin, je n'ai jamais eu de contacts directs ou indirects avec M. Louis Garneau. Un lien d'amitié avec un de ses représentants a permis que chaque vainqueur d'un classement du pool de cyclisme reçoive, depuis deux ou trois ans, un petit prix modeste sous la forme d'un objet cycliste fabriqué par LG Sports. Il n'y a jamais eu d'accord, de papier signé, de contrat, ou quoi que ce soit qui aurait pu unir ce site avec LG Sports. Ces petits prix sont laissés entièrement à la discrétion de LG Sports et varient chaque année. Cela justifie pourquoi je n'annonce jamais, en janvier quant le pool démarre, que des prix seront remis en fin d'année pour les vainqueurs, encore moins de quelle nature pourraient être ces prix. 

Plus important encore, je n'ai jamais touché de prix de Louis Garneau Sports pour mon usage personnel. Chaque prix a été directement traité et envoyé par Louis Garneau Sports aux vainqueurs du pool. La Flamme Rouge n'agit donc pas en intermédiaire. Je ne roule pas sur un vélo Louis Garneau et si je possède quelques vêtements cyclistes LG, c'est par choix personnel et pour lesquels j'ai payé le juste prix.

Par ailleurs, j'ai déjà parlé des produits Louis Garneau sur ce site ; mais pas plus, pas moins que d'autres produits qui m'ont intéressé par le passé, souvent fabriqués en Europe. 

Je termine en mentionnant également que la distribution de prix LG Sports aux vainqueurs du pool ne m'empêchera jamais d'exprimer ma reconnaissance envers LG Sports pour le geste qu'ils posent: c'est la moindre des politesses. Pour ce qui est de mes propos sur Louis Garneau le pdg et l'ex-coureur, dans mon dernier texte, il ne relève que de l'honnêteté intellectuelle face à ce que cet homme a fait pour le cyclisme d'ici au cours des années. D'autres ont aussi fait beaucoup ; en temps et lieu, si l'occasion se présente, je le dirai aussi. On peut facilement défendre et soutenir l'opinion voulant que si M. Louis Garneau devait arrêter de soutenir le cyclisme d'ici, ce serait un coup très dur pour le sport.

La Flamme Rouge n'a qu'un seul but: partager la passion du cyclisme et faire de ses lecteurs des observateurs éclairés du cyclisme. La Flamme Rouge est et demeurera, tant qu'elle existera, un site totalement indépendant de tout (y compris indépendant de mon équipe cycliste Les Rouleurs de l'Outaouais), un espace de libre-pensée et de libre-arbitre ainsi qu'une tribune permettant l'échange d'opinion au sein de la communauté cycliste, le tout toujours dans le respect de l'autre, avec le souci d'une certaine qualité du français et fondé sur une argumentation crédible. Je fermerais ce site sans hésitation s'il devait en être autrement.

16 Commentaires

  1. Malhonêteintelectuel
    Soumis le 22 octobre 2011 à 1:46 | Permalien

    Ben correct ça

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Soumis le 22 octobre 2011 à 2:28 | Permalien

    Laurent, ta réponse est honnête et je voulais pas discrédité ta bonne fois, mais disons que tout le monde n’a pas le même rapport avec LG et tu connais quelqu’un qui pourrait t’en parler (blogoshpere québécoise).

    Dire que LG soutient le cyclisme Québecois peut être vu encore la sous deux angles. Est-ce qu’il aide? ou est-ce qu’il a besoin de visibilité? Il y a deux façons de le voir.

    Y a des personnes privées qui donnent de l’argent a un organisme qui aide les athlètes olympiques sous l’anonymat (oui ça existe). J’appelle ça aider.

    Personnellement, je suis très décu de ses propos… parce que le gars se dit si étonné… il a pas du avoir suivi le meme cyclisme que moi durant les 20 dernières années. Si LG veut être un porte parole du cyclisme québécois qu il le fasse en disant les vrais affaires. S’étonner qu il y a du dopage dans un système sans pratiquement aucun contrôle…

    J’imagine qu’un jour il va nous dire qu’il est très étonné que Lance Armstrong se dopait…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Anthony
    Soumis le 22 octobre 2011 à 3:21 | Permalien

    Laurent. même si je n’ai jamais douté de ton intégrité et de ton impartialité sur ce point comme sur les autres – comme toutes les évidences, il est bon de parfois les rappeler comme tu viens de le faire.

    Bonne continuation.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. zboy
    Soumis le 22 octobre 2011 à 3:29 | Permalien

    Les propos de Garneau se doivent d’être tranchants comme il le fait. Il en va de la crédibilité de son image corporative. Je le crois quand il dit être hyperdéçu. Par contre son messsage de prévention n’a peut-être pas passé auprès de ses athlètes. Au fait, il les commandites, mais ce n’est pas lui qui les entraînes. Alors c’est peut-être beaucoup demander de tout savoir pour un gars si occupé. Je pense qu’on ne le reprendra plus. Pis de toute façon, son casque a été porté en Europe par une couple de gars dont je doute être clean !

    LG est en affaire. Les athlètes sont des produits de marketing. Faudrait vouloir se tirer dans le pied accepter d’avoir des bombes à retardement au sein de son équipe qui discréditerais tous les efforts de visibilité mis en place.

    C’est pour cela que beaucoup de compagnies hésitent aller vers le cylisme ou ils y vont temporairement. Sauf que LG fait ses profits à même ce sport, entre autre. Il se doit d’être présent.

    C’est mon avis.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. thierry mtl
    Soumis le 22 octobre 2011 à 6:59 | Permalien

    Bien dit Laurent. Je n’ai jamais douter de l’intégrité de ce site. Ce site est très intéressant. Trop parfois… Je crois que je commence à te soupçonner. Tu es bien plus pertinent que Réjean Tremblay et tu es un @amateur@ (sans salaire journalistique). Que prends tu pour écrire ainsi ? Un échantillon sanguin s’impose, Laurent.

    Il semble que les sponsors cyclistes doivent toujours douter de l’intégrité de leurs coureurs, même au niveau amateur. Ils devront dorénavant payer des piss test plutôt que de donner des bonus à leurs coureurs.

    Des amateurs sur l’EPO ! Faut le faire quand même. Mais bon, Notre Jeansson avait 17 ans et courrait contre des filles amateurs et elle était déjà sous EPO.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. Marmotte
    Soumis le 22 octobre 2011 à 7:17 | Permalien

    T’en fais pas Laurnet, l’impartialité de ton blog ne fait aucun doute pour l’écrasante majorité des habitués. Je me demande un peu comment on peut la mettre en doute d’ailleurs. Ton blog est en fait le seul endroit, toute catégorie/sujet confondu, où je m’exprime sur le web, puisque c’est le seul qui simultanément respire la libre-expression et le gros bon sens.

    Si les gens veulent vraiment s’offusquer des liens entre les médias sportifs et les commanditaires, ils n’ont qu’à visiter TOUS les médias sportifs, sauf La Flamme Rouge.

    Concernant Louis Garneau, c’est un homme d’affaire. Il aide le cyclisme, et le cyclisme l’aide. C’est une relation saine. Tout comme Specialized, Trek, BMC, à plus grande échelle, commanditent le cyclisme. Il est de plus en plus difficile de trouver des commandites pour faire vivre le cyclisme autant professionnel qu’amateur, et si ce n’était de l’implication directe des manufacturiers, il n’y aurait pas grand cyclisme. Je ne vois vraiment pas ce qu’il y a de mal là-dedans. Comme d’autres l’ont dit, LG est le bailleur de fonds, pas l’entraîneur. C’est un chef d’entreprise; il fait du macro-management, pas du micro-management au niveau de la préparation de ses coureurs. Il faut être de très mauvaise foi pour suggérer le contraire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. sylvain
    Soumis le 23 octobre 2011 à 8:49 | Permalien

    franchement toutes ces explications je n’en ai rien à faire, pour la simple et bonne raison que je n’ai pas à critiqué la f-r, n’étant en rien obligé à y venir, donc pour moi inutile de se justifier, plus on se justifie moins c’est bon.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. Soumis le 23 octobre 2011 à 9:11 | Permalien

    Je n’ai vraiment pas la même notion du « aide »… Dire que Specialized aide le cyclisme en continuant a commanditer Contador. Dire que Trek aide le cyclisme en s’alliant a Lance Armstrong.

    La réalité est que les commanditaires sont exactement comme des humains et son attiré par le risque si cela permet de gagner. Dans le sport professionnel, ou les résultats se traduisent en gain. Indirectement, tu exerceras toujours une pression sur tes athlètes a gagner.

    On fait face a un certain flou, je ne condamne pas ces marques mais dire qu’elles aident le cyclisme, NON! surtout que tout est calculé dans les prix des vélos. Personne semble avoir le soucis de rendre le sport financièrement accessible. Justement, les amateurs savent qu’ils doivent avoir des gros résultats pour avoir accès a du matériel gratuitement.

    Pour louis Garneau, ramener des australiens, ça aide le cyclisme Quebecois? ou ça rentre dans cette objectif de tout gagner?

    Aussi, moi je reste très étonné quand je vois que la fédé tient une conférence pour parler d’anti dopage avec Louis Garneau justement qui donnera ses directions.

    On ne verrai jamais cela en Europe. Sans être un accusé. On peut se questionner pourquoi il a ce statut de porte parole du cyclisme…

    Est-il le seul a pouvoir mettre de l’argent dans le cyclisme québécois alors on ne voudrait pas le froisser? Parce qu’on a l’impression que sans lui on aurait rien?

    Ca ressemble de plus en plus à l’UCI qui refuse de sanctionner un certain américain a cause du risque de perdre le plus grand marché du monde…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. Vincent C
    Soumis le 23 octobre 2011 à 11:21 | Permalien

    Tout à fait d’accord avec Alex!

    En plus, lundi, la conférence de presse à plus l’air d’une gestion de crise de Louis Garneau que de la Fédé, après tout c’est 2 gars de Garneau qui ont été pris!

    Ça salit un peu le cyclisme, mais ça salit surtout Garneau et son équipe.

    Il faut faire attention aux propos effectivement. Dire que quelqu’un « aide » le cyclisme c’est une affirmation gratuite tout comme dire que quelqu’un « fait mal » au cyclisme, c’est pas quantifiable et c’est très subjectif comme affirmation.

    Il faut s’arrêter aux faits, point final.

    Donc dans les faits, qui ont échouer les tests aux Canadiens, et qui ont échouer les tests aux Québécois?

    Merci de bien nous donner l’heure juste!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. Alain
    Soumis le 23 octobre 2011 à 12:00 | Permalien

    J’ai bien hâte de lire les commentaires de Jean-François Racine, coéquipier De Miguel Agreda chez Louis-Garneau.
    Dans un premier article publié dans le Journal de Québec, il nous faisait part de ses réactions face à la suspension d’Arnaud Papillon.
    La situation risque d’être un plus émotive dans ce dernier cas: D’une part, les deux coureurs sont plus que des coéquipiers et ,d’autre part, la suspension d’Agreda pourrait obliger l’équipe Louis-Garneau à remettre sa médaille d’or acquise en 2011 au CLM par équipe, équipe dont composée notamment de Jean-François Racine et Miguel Agreda.
    J’avais quand même trouvé curieux à l’époque que l’équipe Garneau publie un communiqué dans lequel il annonçait le boycott du Grand Prix cycliste de Saint-Basile parce qu’organisé par Jean-Yves Labonté et, du même souffle, que l’équipe Garneau participe au CLM par équipe organisé par …Jean-Yves Labonté.
    Désolé de ne pas pouvoir mettre les liens, je ne sais pas comment faire!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. Jean-Luc Botto
    Soumis le 23 octobre 2011 à 3:07 | Permalien

    Laurent,

    Ton site est très certainement le site de cyclisme le plus indépendant et le plus juste. C’est pour cela que je te lis régulièrement, en plus de la qualité d’écriture qui devient bien rare aujourd’hui.

    Étant français, je suis sans doute moins sensible au cyclisme au Québec mais je comprends le malaise dû aux dernières affaires de dopage. En France, on a ça aussi régulièrement.

    Merci pour ton site.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. Denis
    Soumis le 23 octobre 2011 à 10:03 | Permalien

    Bien dit!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. Marmotte
    Soumis le 23 octobre 2011 à 10:15 | Permalien

    À moins que le mot aide ne présuppose l’absence totale d’avantage mutuel, LG aide effectivement le cyclisme Québécois en lui fournissant le minimum vital d’investissement, sans quoi il n’y aurait pas grand chose. Est-ce que le cyclisme Québécois cesserait d’exister sans LG, bien sûr que non. Tout comme le cyclisme pro ne cesserait d’exister sans Trek et Specialized. Mais dans leur forme actuelle, les cyclismes Québécois et proTour auraient de la difficulté à fonctionner sans respectivement LG et les gros commanditaires américains. Vous pouvez choisir des mots différents si le mot aide vous déplait… investir pourrait paraître plus juste. Il n’en demeure pas moins que, recevoir l’investissement d’un commanditaire, ça aide en maudit à démarrer une carrière de coureur. By the way, l’endroit où LG a le MOINS avantage à investir, c’est au Québec. Il est déjà numéro 1, et ce n’est certainement pas avec la taille du marché qui lui reste à conquérir ici (voire avec la taille du marché tout court) qu’il va faire fortune. Là où il fait un investissement calculé, c’est avec Europcar, pas avec son équipe Québécoise. Là, je pense qu’il y a une préoccupation financière certes, mais aussi une préoccupation sportive. Et contrairement à ce qui est suggéré ci-dessus, je ne pense pas que LG a avantage à prendre des risques (avec le dopage) pour gagner. Pas au niveau de son équipe… parce dans un minuscule marché où il est déjà numéro un, il n’y a presque rien à gagner et tout à perdre. C’est effectivement complètement de Contador, Schleck(s) ou Armstrong vs Specialized ou Trek, où il y a tout à gagner et beaucoup moins à perdre. Je persiste donc à croire que Garneau est avant tout une victime ici, mais ce n’est que supposition, je l’admet.

    Alex, tu dis que « tout est calculé dans le prix des vélos ». Tout-à-fait… comme pour les produits de toutes les entreprises dont une partie du budget va au marketing… c’est-à-dire toutes les entreprises. Pourquoi devrait-on retenir ça contre les manufacturiers de vélo ? Specialized se fait un nom à grand coup de commandites, et les gens achètent des Specialized pour… acheter le nom. Ceux qui ne veulent pas payer pour les innombrables dépenses marketing de Specialized, donc le salaire de Contador, achètent autre chose. Dire aussi qu’aucun manufacturier ne se soucie de rendre son produit abordable est une aberration. Nous sommes dans un marché libre, donc même si l’offre a un effet sur la demande, il n’en reste pas moins qu’elle doit aussi s’y ajuster. Tant qu’il y aura du monde pour acheter des vélos à 1000$, il y aura des manufacturiers pour en produire. C’est qu’il y a dans le vélo un effet de clivage: ou bien vous n’en faites pas, ou si vous en faites, vous achetez une machine au moins partiellement en carbone, 105 minimum, pas en bas de 1500-2000$ dans le cas d’un neuf. Il y a un paquet de cadres en alu ou carbone faits en Asie sur eBay, il faut juste chercher. Je ne vous nomme pas les boutiques web car vous les connaissez, mais ces jours-ci, un cadre à 75$, ça existe. Moi je n’en veux pas, mais c’est pas la faute à Specialized & Trek & cie. Ou si, c’est leur faute, mais avec ma complicité. Leur offre est alléchante, elle crée de la demande. C’est comme ça que ça marche.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. Marmotte
    Soumis le 23 octobre 2011 à 10:20 | Permalien

    Ceci dit, je suis d’accord avec ce qui a été dit plus haut: comparer LG vs le cyclisme Québécois avec Specialized/Trek vs le proTour n’est pas une très bonne compairaison. Tel que je l’ai dit dans mon dernier post, je pense que l’investissement de LG au Québec se situe quelque part entre l’investissement financier et le parrainage sportif, alors que l’investissement de Specialized/Trek/BMC dans le proTour est sûrement purement une question financière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. Soumis le 24 octobre 2011 à 8:52 | Permalien

    Ecoute Marmotte, LG investi au Québec parce qu’il veut que sa marque de vélo décolle, la meilleure facon est de prouver qu’on peut gagner avec ses velos quitte a engager des Australiens…

    On est d’accord sur le fonctionnement des commandites.

    Je ne veux pas balancer mes sources, mais quand tu sais qu’une pub dans un magazine américain tourne autour des 5000$, et qu’un média très connu ici perd son budget a cause d’un article pas assez élogieux. Ou qu’un organisme qui tient des activités pour des jeunes n’obtient aucune aide et se fait par contre demander une liste de ses athlètes qu’il pourrait commanditer… C’est ca aider?

    La flamme rouge aide selon moi pas mal plus le cyclisme que toutes ces marques. Et je ne veux pas prêcher pour ma crèmerie, mais je pense que mon blog aussi.

    Un autre fait que je peux dire par contre, chez Trimes a chaque fois qu’on demande des choses a un industriel au Quebec, on nous répond jamais ou on nous dit non… pourtant quand on demande aux autres, ils nous aident. Pourquoi? parce que dans notre province, on veut contrôler nos propos… c’est comme cela. Et c’est pour cela qu’on se retrouve avec une conférence de la Fédé et qu’on laissera Louis Garneau s’autodéclarer le sauveur…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. Jean Yves Nadeau
    Soumis le 25 octobre 2011 à 5:08 | Permalien

    Bonjour Monsieur,

    Je trouve vos informations pertinentes et agréables. Votre site demeure fort personnel et puisque c’est un blog, j’estime que vous y avez tout le droit. Je vous remercie de nous partager vos impressions fussent-elles personnelles.

    Je me permets d’opiner dans la controverse en signalant que ceux qui trouveraient M. Garneau à sa juste place se trompent. M.Garneau est un vieux de la vieille. Plusieurs dopés lui sont connus car malheureusement le dopage est partout présent dans ce milieu que nous aimons tant.

    Cette triste réalité aurait dû l’inciter à rendre son équipe plus sévère et plus organisée. Or, il n’en fut jamais le cas.

    Garneau a tenu son équipe comme un simple outil de marketing. Le rôle de cette équipe fort victorieuse ne me semble pas au coeur de ses priorités. Rarement présent devant ses coureurs, il semblait en 2011 plus proche de la France et ses millions que de sa propre formation québécoise. Peut-on le blâmer? Sa commandite chez Europcar lui coûtant une fortune c’est certain qu’il doit promouvoir davantage celle-ci.

    Je tiens aussi à remarquer qu’en conférence de presse il n’aura pas fait appel à ses coureurs d’ici mais bien à M. Veilleux (justement Europcar)qui triomphe ailleurs et qui est un ancien Garneau. Fort dommage car s’il voulait honorer le travail des siens il aurait dû, à notre humble avis, faire moins de publicité et moins de comédie à cette conférence de presse.

    M. Garneau n’est pas aimé de tous dont moi-même. Ses produits ne sont pas si différents des autres. Certes, il est un homme d’affaires réussi. Toutefois confondre bonne négoce avec bonne gestion d’une équipe serait une erreur.

    M. Garneau aurait dû doter son équipe des contrôles qu’une telle formation exige. Risquant sa réputation et ayant les moyens, pourquoi n’a-t-il jamais donné l’example dans ce sens? . Attendre que la FQSC ou la ACC fassent leur travail est un leurre. Déjà nos athlètes sont sous-financés par les fédérations. On préfère d’envoyer 4 athlètes aux mondiaux de piste avec 12 cadres que 12 athlètes et un entraîneur. Pensez-vous qu’un jeune de 22 ans peut aisément triompher seul? Les faux amis sont donc un danger et personne ne devrait tirer la première pierre sans en tirer un portrait général et fort bien réfléchi.

    M. Garneau n’est point celui qui l’aura dressé de manière positive. Il sut transformer la situation en parodie de marketing.

    Honte à vous Louis Garneau

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!