Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Des cadeaux aux gagnants du pool de cyclisme 2008!

La nouvelle est toute récente et nous l’annonçons sans attendre: les trois gagnants du "pool de cyclisme 2008 de La Flamme Rouge":http://laflammerouge.com/article/4603/pool-de-cyclisme-2008-cest-parti se mériteront des cadeaux offerts par "Louis Garneau Sport":http://www.louisgarneau.com/, cet équipementier québécois d’articles de sport reconnu internationalement. Pour la première fois donc, La Flamme Rouge offrira à nos vainqueurs de petits cadeaux en guise de récompense. Ces cadeaux consisteront en des articles de vélo Louis Garneau. Le vainqueur du classement des courses d’un jour se verra remettre une paire de lunettes de cyclisme. Le vainqueur du classement sur les courses par étapes se verra remettre un cuissard à bretelles carbon-ion. Enfin, le vainqueur du classement général se verra remettre un casque titan-carbon. Tous ces articles ont une valeur d’environ 150$. Nos chaleureux remerciements et toute notre reconnaissance vont évidemment à Louis Garneau Sports et en particulier à Eric Wiseman et Dominic Desjardins pour cette contribution. Nous tenons à souligner que La Flamme Rouge n’a fait aucune sollicitation pour obtenir ces cadeaux et que l’initiative émane entièrement de Louis Garneau Sports qui nous a tout simplement fait une offre que nous n’avons évidemment pas refusé. Rappelons que Louis Garneau Sports a repris la Classique Montréal-Québec il y a quelques années et sponsorise une équipe cycliste de premier plan au Québec, équipe qui a notamment lancé la carrière du jeune et prometteur David Veilleux. Outre ces engagements, le récent soutien à notre modeste pool de cyclisme témoigne du souci de Louis Garneau Sports de s’impliquer concrètement pour le développement et le bien général du cyclisme et de sa communauté. Merci! Cette année donc, les enjeux sont plus grands pour le pool de cyclisme 2008. Participez nombreux, nous sommes prêts du côté de La Flamme Rouge à gérer le traffic! Date limite pour s’inscrire, le vendredi 29 février. Première course de la saison, le Volk le 1er mars prochain.

Partager

Précédent

Les récentes brèves

Suivant

D’autres labos clandestins ?

20 Commentaires

  1. patrick B

    Vous me direz, il y a des choses plus graves. Dans la violence et l’ignominie, certainement. Il est plus grave qu’on torture un journaliste ou un un opposant politique, sans respecter le droit, ou peut-être pire en le respectant. Mais cela reste à un certain niveau de raison de nos sociétés. Dans le sens de la perte de raison, ce dont je vais vous entretenir me semble plus grave encore. Parce que la perte de raison ouvre toutes les portes.

    Vous me direz encore: “ qu’est ce que ça a à voir avec le cyclisme?”. D’abord, tout a à voir avec des actes aussi graves. Ensuite, le cyclisme et l’athlétisme ont en commun d‘être les sports (plus récemment pour le deuxième) qui luttent le plus contre le dopage. Et il est à craindre qu’on en vienne à ce type de sanctions dans le vélo (certains l’ont déjà préconisé sur ce site).

    http://www.lequipe.fr/Athletisme/breves2008/20080111_181244Dev.html

    Ils l’ont mise en prison pour 6 mois pour avoir nié à plusieurs reprises, à trois ans d’intervalles, avoir consommé des stéroïdes. En prison pour un mensonge impliquant une tricherie sur une épreuve sportive. J’en pleure. Je n’ai aucune sympathie pour Marion Jones. Je souhaite qu’on demande dès demain à tous les sportifs de déclarer sous serment qu’ils ne se sont jamais dopés.

    Ils lui avaient enlevé ses médailles, l’avait exclue de l’athlétisme, sanctions sportives maximales parfaitement justifiables.

    Ils y ont encore ajouté 400 heures de travaux forcés. J’imagine que les télés seront présentes à cette forme de tonte.

    Ils l’ont contraint à accepter AU PREALABLE de ne pas faire appel; j’emploie sciemment le mot “contraint”, parce qu’une telle proposition par le juge avant qu’il ne la juge fausse sa liberté de sa décision. Comment cela peut-il être légal? Ils ont assorti la peine d’une impossibilité A PRIORI de réduction pour bonne conduite. Sa respiration est-elle si dangereuse pour la société que les forces d‘état doivent à ce point lui maintenir la tête sous l’eau?

    J’ai menti dans ma vie. Sur certains points, je mentirai à un inspecteur fédéral, sous serment. Je souhaite qu’on demande à toute la population, juges, policiers, politiques, professeurs, médecins, bouchers, arbitres de football, etc…, d’affirmer sous serment qu’ils n’ont jamais menti, puis de révéler un à un leurs mensonges, en les prévenant que toute contradiction a posteriori pourra être sanctionné de 6 mois de prison ferme incompressible et 400 heures de travaux forcés.

    Parce que le palier scélérat a été franchi, j’annonce que je ne suivrai plus l’athlétisme de haut niveau (biologique). On me rétorquera que les instances de l’athlétisme n’ont rien à voir avec cette sanction. Rien à foutre. Et puis, arrivé à un certain stade, le silence est complice (“qui ne dit rien consent”).

    Il y a déjà un demi-siècle, Albert Einstein disait que “les Etats-unis forment un pays passé directement de la barbarie à la décadence”. Les voilà dans la décadence barbare. Ce pays s‘écroule, malheureusement avec fracas. Et le reste du monde en souffrira, qu’il le suive ou non. Mon pays est en train de le suivre, je vois s‘éteindre une à une toutes ses lumières, et je pleure en écrivant ces lignes, je pleure en percevant l’obscurité s’abattre sur l’avenir de mon enfant, je pleure en pensant que celui qui n’a connut que l’obscurité ne peut concevoir ce qu’est la lumière.

    Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes
    Je me suis tu, je n‘étais pas communiste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes
    Je me suis tu, je n‘étais pas syndicaliste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les sociaux-démocrates
    Je me suis tu, je n‘étais pas social-démocrate.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs
    Je me suis tu, je n‘étais pas juif.
    Puis ils sont venus me chercher
    Et il ne restait plus personne pour protester.
    Martin Niemoller

    http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=40&L=FR (document exceptionnel d’un professeur québecois, que je place dans ma liste de grands textes)

    Il y a eu en Allemagne dans les années 30 des hommes au courage inouï pour s’opposer à la vague brune. Il y a en France des … pour venir se recueillir sur les symboles de la Résistance du Plateau des Glières à des fins éléctorales, des ignares inconséquents pour élire ces types, combien s’indigneront qu’on mette en prison une sportive qui a camouflé sa triche?

  2. didier

    comment s’appelle cette sprinteuse française,fragile des nerfs et qui ne supportait pas la pression des grands rendez vous ?

    c’est sur,s’entrainer toute sa vie,et passer pour une tanche,ça doit faire deprimer.

    et quand les vainqueurs viennent expliquer qu’ils sont content et feront mieux la prochaine fois,ça doit mettre un petit coup au moral.

    j’ai vu ce film sept fois sur le tour,plusieurs fois en foot et pas mal en athlé.

    alors six mois à l’ombre pour reflechir,dans un pays qui ne supporte pas le mensonge,normal et tant mieux,

    au prochain

  3. patrick B

    Il y a des choses fondamentales qui me séparent d’un individu qui prône la prison pour de tels faits. Nous sommes des ennemis et toute discussion est impossible. En temps de paix, la question se règle par l‘évitement et de mise en oeuvre de nos pouvoirs respectifs, légaux ou non et tant que possible non violents.
    J’attends impatiemment de lire la prise de position de Christine Arron, y compris par un éventuel silence… J’ai quelques espoirs…
    Je suis très loin d‘être un fan de Lance Armstrong. Je le défenderai quand, démasqué de ses mensonges sous serment lors du conflit contre la compagnie qui l’avait assuré contre d‘éventuelles défaites dans le Tour, certains demanderont son incarcération.

  4. didier

    je ne prone pas la prison,je fais le constat qu’elle a triché,menti; et qu’elle en subit les consequences !!!

    d’autre part assimiler les etats unis et l’allemagne nazie,c’est le depassement du point Goodwinn, ce qui est plutot ballot,mais bon…

    j’espere que les mots: ennemi,individu,sont des derapages involontaires et comme dit l’expression “independantes de nos volontés”; inconscientes quoi….

  5. patrick B

    Dénoncer qu’un individu ou un groupe d’individus aient un point de comportement semblable à celui d’un individu ou d’un groupe d’individu n’est pas l’assimiler à cet individu ou ce groupe d’individus. Je n’assimile pas les Etats-Unis d’aujourd’hui à l’Allemagne de 1933. On ne m’interdira pas de faire un parallèle sur un point par la menace d’un amalgame d’un parallèle intégral.
    Aussi n’ai je aucun scrupule à m’indigner que les Etats-Unis possèdent un système de lois permettant à un juge de mettre en prison un sportif qui a menti pour faits de dopage personnel (je ne parle pas ici de sportifs par ailleurs dealers, donc de dealers). Ni à m’indigner que ce pays possède un système judiciaire permettant à un juge A de demander à celui qu’il s’apprête à juger de renoncer à exercer son droit à un deuxième jugement par un juge B.
    Ce n’est en aucun cas de l’anti-américanisme, c’est une critique de fait; en acceptant de priver de liberté un individu sur de telles motivations, j’affirme que ce pays n’est pas “le pays de la liberté”. Je critiquerai ces défauts quel que soit le pays concerné, y compris le mien.

    Je persiste à citer le fameux poème de Martin Niemoller, justement pour sa portée universelle de sonnette d’alarme lorsqu’un certain seuil a été franchi, pour sa théorie des dominos.
    Ce seuil a été franchi par la mise en prison et aux travaux forcés de Marion Jones:
    Ils sont venus chercher les sportifs menteurs,
    Je n’ai rien dit, etc…
    Ou pire encore, en l’occurence:
    Ils sont venus chercher les sportifs menteurs,
    Je m’en suis réjoui, etc…

    Le coureur français Richard Virenque a eu un comportement détestable lors de l’affaire Festina. Comme Marion Jones, il fut coupable de parjure et attaqua son mentor, Willy Voet, en dommages et intérêts. Je ne sais pas si elle a réussi à ruiner cette fripouille de Victor Conte, mais je sais que notre Richard-vedette-nationale a lui réussi à mettre son deuxième père sur la paille. Et qu’après s‘être présenté en martyr, il parade à la une des télévisions.
    Pourtant, je me réjouis que le système judiciaire français ne l’ait pas mis en prison; je déplore que ses sanctions sportives n’aient pas été plus lourdes.

    Niemoller nous montre l’importance de savoir dire énergiquement non assez tôt. Justement parce que les premiers non ne sont pas des actes courageux (ils nous dit aussi que ce sont non seulement des actes de solidarité, mais aussi des investissements égoïstes, et fait donc appel à plusieurs facettes de notre intelligence). Justement pour ne pas devoir en venir à des “non” courageux puis héroïques qui ne seront jamais qu‘à la portée d’une minorité (dont il est bien possible que je n’en fasse pas partie, seule la mise en situation réelle permet de le savoir). Cette minorité est à mon sens hautement respectable, et j’avoue toute mon admiration recueillie lorsque je passe devant les symboles du Plateau des Glières (à vélo cet été, montée versant est avec un 39/25 très insuffisant pour mon rapport puissance/poids!). Mais je ne me donne pas le droit d’avoir des griefs contre ceux qui n’ont pas fait preuve d’un tel héroïsme.
    En revanche, oui, je me place en ennemi de ceux qui, sans que cela ne les préserve d’aucun danger, se réjouissent de la mise en prison d’un sportif qui a menti, même sous serment, sur sa prise de produits dopants; et j’ai pesé le mot “ennemi” avant de l’employer.
    Notamment parce que je n’ai aucune confiance en celui qui ne sait pas dire non à une telle ignominie, alors que cela ne le protège d’aucun danger. Je n’ai aucune confiance en sa capacité de dire oui à un système de lois élaboré assez démocratiquement. Sur le fond, je n’ai aucune confiance dans le niveau démocratique profond d’un tel individu, qui relève de la capacité à accepter l’opposition jusqu‘à certains points fondamentaux dont font partie les motivations de privation de liberté d’un individu.

    Oui, je fais le parallèle entre les tondues françaises de l‘épuration et les sanctions prononcées contre Marion Jones.
    Elles avaient couché avec des boches, oooooh…
    Elle a menti, oooooh…
    Dans le premier cas, il n’y avait plus grand danger à rester chez soi; il en restait un à descendre dans la rue pour tenter de s’opposer.
    Dans le deuxième cas, il n’y a pas (encore?) de danger à tenter de s’opposer, par exemple en l‘écrivant sur ce site, ou en le dénonçant à un micro pour ses anciennes rivales.
    Dans le premier cas, voir les images de tous ces individus qui posent pour la photo ou la camera me donne la nausée.
    Dans le deuxième, je suis bouleversé de lire que des individus se réjouissent (“six mois à l’ombre pour réflechir, dans un pays qui ne supporte pas le mensonge, normal et tant mieux, au prochain”).
    Dans les deux cas, oui j’ai peur des individus qui, jamais assouvis, pensent déjà “au prochain”.

    En passant, ce “pays qui ne supporte pas le mensonge” n’a pas fait grand cas des mensonges proférés lors des grandes réunions du Conseil de sécurité de l’ONU début 2003 précédant l’invasion de l’Irak par l’armée de ce pays, par son ministre de la défense Colin Powell représentant le groupe au pouvoir, fausses pièces à l’appui, allant jusqu‘à réélire un an après ce même groupe à la tête du pays. Si tant est que ce pays possède encore suffisamment d‘éléments pour être qualifié de démocratique, ce qui à mon sens n’est plus évident.

    Pour finir, je crois que le plus grave n’est pas de dire des conneries mais de persister dans ses conneries…

    Et parce qu’on peut toujours apprendre de tout, j’ai deux questions dont les réponses seraient utiles à ce débat: y-a-t-il d’autres exemples de sportif condamné à de la prison ferme pour parjure sur des faits de tricherie? Et des exemples de sportif condamné à de la prison ferme pour des faits de dopage (je ne parle pas des dealers)?

  6. testocarbone

    Ce qui arrive à Marion Jones est en soit tout à fait normal, et il n’y a rien à redire, sur le plan éthique, car c’est une notion fondamentale et défendable du droit pénal américain.
    Mentir sous serment, est passible de prison et cette peine aurait du être encore plus lourde pour Marion Jones s’il n’y avait pas eu tractations entre l’accusation et la défense.
    En France aussi, mentir sous serment est passible de peine de prison, avec beaucoup de flou dans l’application.
    Ce n’est pas parce qu’elle à nier toute sa vie s‘être dopé qu’elle a été condamné, mais bien parce qu’elle l’a fait, sous serment, devant un juge.
    Personnellement, je verrai bien un certain L.A. partager sa cellule avec elle. Comme il a menti comme un arracheur de dent devant le juge d’Austin, si un jour, la vérité est établi aux Etats Unis, il ira également faire un séjour à l’ombre et je trouverai celà tout à fait normal.

  7. patrick B

    Je prends le pari que jamais Lance Armstrong n’ira en prison. Peut-être parce que lui est blanc…

  8. delirium89

    Patrick B je suis à 100% d’accord avec toi, et ce depuis que je lis ce blog (tous les jours avec passion)Je ne me lasse pas de te lire.Tu es à l’aise avec le verbe et la phrase que j’en fais des complexes
    Assez de compliments justifiés.Juste une réaction
    La prison pour Marion Jones ?, je retourne le sujet 100 fois et je n’y comptrends rien. Toutefois, vu le resultat ou les concéquences, je me demande que si R. Virenque avait fait un sejour en prison avec quelques petits travaux forcés. Peut etre que le public aurait compris et l’aurait oublié et il se serait acheté un bistrot comme tout le monde. Au lieu de ça il est dans tous les tabloides pepeoles honteux et il fait plus fort que le president, il nous montre sa FIANCEE seins nus. Et le public le reclamera sur le tour cette année encore. Il est difficille de savoir où ces gens là peuvent comprendre l’humilité

  9. didier

    madame Jones a triché,comme beaucoup,elle s’est fait prendre,ce qui est déja plus rare.

    qu’ensuite,les arcanes du systeme judiciaire americain debouchent sur son incarceration,je vois pas ou est le scandale;il n’est pas question de Guantanamo ou d’autres derives,elle avait d’excellents avocats,elle a perdu et elle se retrouve face à elle même pour quelques mois,si ça peut l’aider à se reconstruire,tant mieux.

  10. patrick B

    Merci à toi, Délirium 89.
    Je pense aussi que richard virenque comme marion jones ne méritent en aucun cas que la société les vénère comme elle le fait…
    Le principe d’humilité est bien loin de ce monde qui en a pourtant si cruellement besoin…
    Mais répondre à un manque d’humilité par un autre, la mise en prison d’une personne non dangereuse, c’est répondre à la malhonnêteté par la barbarie; je pèse mes mots.
    Jamais la prison ne devrait s’appliquer à des personnes non dangereuses. D’autres sanctions existent…

  11. testocarbone

    Patrick,

    Le parjure est un délit grave. Il est vrai que si on l’appliquait à la lettre, des millions de personnes seraient en prison, à commencer par notre Président de la République qui n’arrête pas de se parjurer.

    Le cas Marion Jones, n’a rien de barbare, peut-être que le droit pénal américain est un peu excessif dans ce domaine.
    Mais dans une société qui est régie par la triche et le mensonge érigés en vertus, je trouve que des condamnations pour délit de parjure devrait peut-être s’appliquer un peu plus souvent…..et aussi chez nous!

  12. patrick B

    Je suis enseignant. Dans mon pays, si j’ai connaissance qu’un enfant de mon établissement scolaire, éventuellement né sur le territoire, est un étranger en situation irrégulière, alors la loi m’oblige à la dénoncer à la police. Si tel était le cas, il est probable que je ne le ferais pas, peut-être même sous serment (je ne le saurais que si je suis en situation). Je serais alors coupable de parjure…

  13. Roger13

    Marion Jones en prison. Oui Patrick, parce qu’elle est noire. Le président américain (comme d’autres hauts responsables d’autres pays) a été pris en flagrant délit de mensonge pour justifier pourquoi il devait faire tuer des gens en Irak. D’ailleurs, je ne serai pas surpris le jour où l’on apprendra que le 11 septembre à été vraiment organisé ou facilité par une partie des services secrets américains travaillant au service d’une faction industrielle. Je ne sais pas si les choses se sont passées comme ça, mais je suis plus que persuadé que ce ne sont en tout cas pas des barrières morales qui rendent ce scénario impossible.
    La prison pour Marion ? On ne peut qu’être écoeuré.

  14. testocarbone

    Mentir peut sauver des vies, et mentir pour une bonne cause doit être, en effet, encouragé.
    Se doper est une chose, le nier devant les officiels en est encore une autre et mentir sous serment devant un juge en est une troisième. Les américains sont très à cheval sur cette notion. Regardez Bush. Il a pu commettre des ignominies, ignominies acceptées par une partie de l’opinion américaine. Mais lorsqu’il s’est avéré qu’il avait menti sur les armes de destructions massives, l’opinion s’est détournée de lui comme de la peste.
    Les américains ont plein de défauts. Punir sévèrement le mensonge sous serment, n’est pas le pire.

  15. Vinnnch

    Pour ma part, et pour la première fois je crois, je ne suis pas d’accord avec Patrick.
    C’est aussi une question d‘échelle des valeurs personnelle, mais pour ma part, je considère le mensonge, le vrai mensonge droit dans les yeux, voire devant un tribunal dans le cas de M. Jones, comme la chose que j’exècre le plus au monde.
    Le comportement répété de ces sportifs, qui nous regardent pendant des annees en semblant nous dire “Oui je triche et je vous emm…”, et qui par la suite jurent devant un juge et la loi qu’ils ne mentent pas, decredibilise peu a peu tout credit qu’on peut accorder a la personne humaine. De meme que les mensonges ehontes, innombrables et insupportables des presidents francais et americain (au hasard) decridibilisent totalement la politique.

    Et ca pour moi c’est VRAIMENT insupportable. En sapant ainsi le socle sur lequel nos societes sont baties, je considere pour ma part qu’elles meritent effectivement la prison.
    C’est plus fort que moi. Je ne peux pas supporter que qui que ce soit me regarde dans les yeux en jurant sur tout ce qu’il peut trouver, et me mente. Je ne peux pas…

    (je ne vous regarde pas ma reaction quand je vois le president français s’afficher fierement aux cotes de R. Virenque, la c’en est trop et je dois sortir de la piece…)

  16. Roger13

    Non! Nos sociétés ne sont pas baties sur la vérité mais sur la crédulité pour le bénéfice des maîtres.

    Pendant ce temps, Victor Conte, le directeur du fameux laboratoire, est en liberté. Et il lutte contre le dopage.

  17. testocarbone

    Vinnch,

    Tu exprimes exactement ce que je ressens. Je ne voulais pas “personnaliser” à ce point, mais tu as bien fait de le faire.
    Moi aussi, pour une fois, je ne suis pas d’accord avec Patrick et Roger.

  18. Rolan de Gilead

    Je sympathise à vos souffrances, ça doit pas être facile à tous les jours.

  19. Vinnnch

    “ça doit pas être facile à tous les jours”

    > Je confirme, c’est très dur tous les jours !!! Mon coté idéaliste est de plus en plus malmené…

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.