Tous les jours, la passion du cyclisme

 

De eux à nous

Intéressantes données de l’effort de Gustav-Erik Larsson lors du prologue du Tour de Californie (à éclaircir en éliminant les données inutiles: vitesse et altitude).

On constatera une puissance moyenne de 518 W sur environ 5 minutes, soit 6,48 W par kg pour un poids annoncé de 80 kg, une cadence de pédalage moyenne de 98 rotations par minute. On remarquera les creux et pics de puissance au départ et à l’arrivée, aux entrées et sorties de virages, et aussi une fréquence cardiaque plateau de 168p/mn seulement rapidement atteinte (une quarantaine de secondes) et très bien maintenue. Signe d’un échauffement réussi, ce que confirme le commentaire de l’entraineur Bobby Julich.

Voilà un bon exercice: s’entrainer à l’échauffement. Pour cela, il est utile mais non nécessaire de disposer d’un home trainer qui mesure la puissance. On établit un exercice de home trainer (ou de route, sur une boucle bien protégée du vent) d’environ cinq minutes, sur lequel on mesure la performance (le plus simple est de se chronométrer sur une distance fixée correspondant à une telle durée). Puis on s’essaie à différents échauffements (une seule tentative le même jour), qu’on note. Ensuite, on répète ce qui semble le mieux fonctionner, c’est-à-dire ce qui donne le meilleur temps. Enfin, une fois un protocole d’échauffement fixé, on s’essaie à différentes stratégies d’effort essentiellement conditionnées par le départ, mais jouant aussi sur les braquets et le moment où on va commencer à accélérer en vue de l’arrivée (on remarque que Larsson n’augmente sa puissance que dans les 10 dernières secondes, mais que son rythme cardiaque a commencé à s’élever à 50 secondes de l’arrivée, il y a là une piste comme quoi il ne serait pas bon signe qu’on soit capable d’accélérer trop tôt).

La capacité à gérer un effort de 5 minutes est un facteur essentiel de la performance cycliste en général.

Partager

Précédent

Pendant ce temps là, dans le Midi de la France.

Suivant

Un nouvel auteur sur La Flamme Rouge

14 Commentaires

  1. Tiphaine

    [ Mais vous saviez, vous, lecteurs de LFR, que Patrick B était passé rédacteur ?
    J’ai dû louper un épisode… ]

    0
    0
  2. Laurent va vous expliquer ça sous peu. En attendant, le peloton attaque le Mont Faron en direct:
    http://www.directvelo.com/live-course/595/point-course-de-la-6e-etape-du-tour-mediterraneen-.html

    0
    0
  3. On observe tout de même une décroissance de la puissance. Serait-il parti un peu trop fort?

    0
    0
  4. Bertrand

    Bonjour à tous,

    Bien vu la promotion, il est vrai qu’à force de se répéter on tourne en rond. Donc fallait trouver une solution car impossible de se passer de Patrick B.
    Et ma foi Patrick B comme redacteur çà paraît évident maintenant.

    Ce qui m’amène à poster aujourd’hui a une vague relation avec les performances du Larsson ci-dessus.

    Vague car à des centaines de watt de là…

    Est-il possible d’avoir des valeurs minimum des différent paramètres cités ci-dessus?
    Par minimum je veux dire ce qui est nécessaire pour avoir des jambes dans les alpes.
    J’ai l’impression qu’en ayant des valeurs min à atteindre cela me permettrait d’avoir des objectifs concrets pour mes entrainements.

    D’avance merci à celui qui me répondra.

    a+

    0
    0
  5. toutouille26

    sacré patrick!
    tes commentaires étaient plus longs que ton article!!!
    un echauffement peut etre?

    0
    0
  6. JM

    Ça ressemble pas mal à des temps de Poursuite.

    0
    0
  7. Roger13

    518 W sur 5 minutes pour un type de 80 KG c’est pas exagérément bon pour un champion pro expert en prologue. Il faudrait regarder l’aspect technique du parcours qui oblige à ralentir et à faire chuter la puissance moyenne en deçà des possibilités physiques. J’avoue que je ne connais pas le parcours sur lequel s’est déroulé le prologue.
    Cela nous ramènerait à 420 W pour un coureur de 65 Kg disposant du même rapport poids puissance. Or il semble qu’on arrive à la même puissance moyenne pour les meilleurs lors du dernier col d’une étape de montagne pendant les grands tours.
    Je suppose que sur un HT ou sur une piste, en s’affranchissant des contingences techniques du pilotage, Larson ferait beaucoup mieux.

    Cela dit, il est logique qu’un gabarit de 80 kg puisse faire mieux sur un prologue avec une puissance absolue de 518 W supérieure à un grimpeur léger qui ne développerait que 450 W par exemple.

    PS : Pour l’échauffement écoutez les conseils théoriques de Patrick mais surtout ne faites pas comme lui. En général à 5 minutes du départ il a encore les mains dans le cambouis de la chaîne pour finalement monter son plateau ovale…..à ….l’envers. Ce qui ne l’empêche pas de monter sur le podium.

    0
    0
  8. Nous savons tous que ce n’est pas le ratio puissance/poids qui est le meilleur indicateur de ce type de compétition.

    Thibeault a déjà mentionné lors d’une conférence qui utilisait le ratio suivant pour définir les bons rouleurs:

    R= Puiss./masse^0.69

    Il n’a encore rien publié à ce sujet. Je préférerais un ratio puissance/surface effective!! Mais difficilement mesurable.

    D’ailleurs hier sur cycling TV, avant de visionner la course, les commentateurs discutaient de la qualité du positionnmeent. On voyait en autres la position très optimisé de Zabriskie.

    0
    0
  9. Roger13

    Mais oui Mitch, je ne voulais pas dire autre chose.
    Un rapport Puiss/Cx serait pas mal.

    0
    0
  10. Puissance/SCx, où Cx est le coefficient de profilage et la surface S est la puissance 2/3 de la masse. J’y viendrai lors d’un prochain article.

    0
    0
  11. colt seevers

    Quand on s’y connaît, le Cx c’est la traînée, et S c’est la surface frontale…

    Rien à voir avec la « puissance 2/3 de la masse »???

    Heureusement qu’il n’y est jamais revenu dans un prochain article…

    0
    0
  12. Patrick B

    T’as tout faux, là aussi.

    0
    0
  13. Patrick B

    Poursuis tes investigations, tu finiras bien par déceler une erreur. Les tiennes, on les trouve sans chercher, tant elles sont répandues. Malheureusement, le plus grave chez toi n’est pas là.

    0
    0
  14. colt seevers

    vas y explique ce que la puissance 2/3 de la masse a à voir avec la surface frontale gros Van Damme de 2 mètres pour 100kg qui grimpe l’alpe plus vite qu’armstrong…

    Dans tes articles t’es toujours à procrastiner les grandes explications pour toi public parce tu mitonnes à tour de bras. C’est facile. M’étonner c’est plus dur… M’étonne pas que ça t’ai bien pété à la gueule à force.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.