Dauphiné: pendant ce temps, Quintana…

68e édition d’une très belle course, le Critérium du Dauphiné Libéré qui s’élance dimanche.

Au menu de Messieurs les coureurs, sept étapes et un prologue, pour un total de 1147 kilomètres à parcourir entre Les Gets (prologue) et Superdévoluy (arrivée dimanche prochain).

On entrera dès mardi dans le vif du sujet avec une arrivée au sommet sur Chalmazel.

Les trois grosses étapes d’intérêt sont toutefois les trois dernières. Vendredi prochain, les coureurs termineront à Vaujany, au terme de cette montée difficile.

Le lendemain sur la route de Méribel, le col de la Madeleine est au programme avant l’ascension finale.

Et dimanche, l’arrivée se juge au terme de la montée vers Superdévoluy, de quoi décanter la course.

Du beau monde

De nombreux protagonistes pour une victoire sur le Tour de France seront présents cette semaine en Rhône-Alpes.

Alberto Contador et Chris Froome d’abord, ce dernier descendant donc de son volcan à Ténérife. Son équipier Mikel Landa est également de la partie après son échec du Giro, ainsi que Wouter Poels. La Sky sera donc très puissante sur l’épreuve.

Richie Porte, discret depuis un moment, est également présent pour BMC. Ca sera intéressant de faire le point sur sa condition.

Etixx débarque avec Daniel Martin et surtout le remuant Julian Alaphilippe, récent vainqueur du Tour de Californie.

Gros intérêt également pour Fabio Aru qui a fait du Tour de France son principal objectif de la saison: il faudra voir s’il peut faire jeu égal avec Contador et Froome.

Joaquim Rodriguez, Tony Gallopin, Bauke Mollema sont d’autres coureurs qui seront intéressants à suivre.

Chez les coureurs français, l’intérêt se porte bien sûr vers Thibault Pinot, Romain Bardet et Pierre Roland qui ont tous une certaine pression de bien faire, car ils sont attendus.

Trois Canadiens sont au départ, soit Ryder Hesjedal, Christian Meier et surtout, Antoine Duchesne pour Direct Énergie. Ca sent bon le Tour pour ce dernier!

Le grand absent

Nairo Quintana, qui a préféré rester en Colombie pour préparer le Tour en altitude. Sa rentrée est plutôt prévue sur la Route du Sud, une épreuve pourtant moins relevée que le Critérium du Dauphiné. Comme quoi aujourd’hui les coureurs n’ont plus peur de se présenter au départ du Tour avec très peu de jours de course dans les jambes. Mieux vaut un sang bien oxygéné que des jambes récemment rodées à la compétition! Si je me rappelle bien, Quintana avait aussi opté pour cette stratégie l’an dernier, avec le succès qu’on sait.

7 Commentaires

  • Patrick
    Soumis le 4 juin 2016 à 12:41 | Permalien

    Beau parcours, même si le détour par la Morte et le Col d’Ornon avant Vaujany l’aurait rendu plus beau encore. Chouette d’avoir remis le Col de Moissière. Belles images en perspective, de course aussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 4 juin 2016 à 2:20 | Permalien

    Pour en revenir à Froome et Quintana,entre autres, on devrait leur valider un certain nombre de jours de courses, un quota obligatoire; après tout, ce sont des pros de l’UCI World Tour, qui ont un travail à effectuer, un salaire (très gros) et donc une image et une présence à véhiculer.
    Je veux bien qu’ils s’entraînent « fort » à l’intersaison
    mais perso, j’aimerais qu’ils soient accessibles, que les contrôles inopinés en saison (surtout avant le Tour) ne
    soient pas un simulacre et que les entraînement aux Canaries ne soient une mascarade; Ce serait aussi bien qu’ils aient un quota de participation aux Classiques
    qu’ils semblent totalement ignorer du « Het Niewblad » au « Tour de Lombardie », en passant par les ardennaises …
    Je veux bien être gentil en épargnant aux purs grimpeurs Paris Roubaix et les flandriennes ! quoique,
    bizarrement, Quintana ait préparé l’étape du Tour sur les pavés en s’entraînant sur une semi classique belge!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • bullomaniak
    Soumis le 4 juin 2016 à 2:53 | Permalien

    @noirvélo

    Quintana a 26 jours de course cette saison, soit 3 de plus que Fabio Aru cette saison que pourtant vous n’incriminez pas, et 8 de plus que Froome ! Sachant que si Froome court moins c’est que la méthode Sky est épuisante pour l’organisme et que Froome arrive sans doute un peu au bout du rouleau. Et surtout Quintana est venu jouer la gagner sur chaque des épreuves auquel il a participé. Et comme vous le rappelez, Quintana a participé l’an dernier à des classiques pavées belges, que lui reprocher alors ? Thibaut Pinot très présent en course n’a pourtant lui non plus pas pris part aux ardennaises, pour une raison simple, c’est que celle-ci sont de moins en moins ouvertes à autre chose que des puncheurs courts, format dans lequel les leaders de grand Tour ne se retrouve absolument pas. Et Froome était sur la Doyenne pour info.

    D’autant que la reprise à la Route du Sud n’est pas très différent d’une reprise au Dauphiné ; la plupart des prétendants au Tour (comme Pinot) n’ont pas couru depuis le Dauphiné.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • armel
    Soumis le 4 juin 2016 à 3:48 | Permalien

    Le col de moissière est superbe à grimper. Un de mes meilleurs souvenirs avec des vues magnifiques sur le gapençais. Je suis ravi qu’il soit gravi par les pros. Il remplacera avantageusement le col de manse sur le tour dans les prochaines années.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Fore
    Soumis le 4 juin 2016 à 5:00 | Permalien

    Oui, « remis » le col de Moissière, Patrick, après 31 ans, il était temps (dernier passage DL 1985, victoire de Rooks)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • touille
    Soumis le 5 juin 2016 à 3:44 | Permalien

    pourquoi la morte? ils font les balconde de belledonne, pas mal non? si c’est pour passer par ornon, de toute façon il y a du plat jusqu’à vaujany, course de cote dans les cas

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick
    Soumis le 6 juin 2016 à 12:15 | Permalien

    Parce que c’est beau!
    Ceci dit, vrai qu’il y a du plat, mais moins.
    Pas mal est cependant le concept d’une partie accidentée (le Balcon) qui peut faire des cassures suivie de plat où ça peut alors batailler groupe contre groupe.
    En 1985 (je crois), ils avaient fait descendre le Luitel sur Séchilienne. On demande maintenant beaucoup plus au Giro comme descente acrobatique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!