Cyclisme sur route et déminéralisation osseuse

C’est la fin de la saison, l’heure des bilans dans le but de planifier la saison prochaine.

Après 33 ans de cyclisme sur route assidu, 10 Marmotte dont la première à 23 ans, beaucoup d’autres cyclosportives et courses sur route, une question me hante plus que jamais: à quel point suis-je en train d’user mon organisme tout entier à force de le pousser sans cesse dans ses derniers retranchements?

Il est bien établi scientifiquement que le sport a un effet protecteur sur la santé. Mais le sport à quelle intensité?

Je m’inquiète notamment de la déminéralisation osseuse possible avec la pratique intensive du cyclisme sur route, un sport “porté” sans impact. Cette déminéralisation osseuse peut conduire plus tard à des problèmes d’ostéoporose.

Après quelques recherches, je suis tombé sur cette recension des écrits scientifiques sur le sujet, fort intéressante (et peu rassurante!).

Conclusion?

Il est clair en faisant un bilan des études sur le sujet que les athlètes pratiquant un sport porté sont plus à risque de déminéralisation osseuse, en particulier dans la région de la ceinture pelvienne et des lombaires. Les cyclistes maitres cumulant des années de pratique sont particulièrement à risque. Donc moi!

Il est également clair que les athlètes pratiquant le cyclisme sur route sont plus à risque que ceux évoluant dans les autres disciplines du cyclisme comme le VTT par exemple, où les vibrations, plus intenses que sur la route, contribueraient à entretenir la densité osseuse. Les nécessaires périodes de récupération des efforts intenses, périodes essentiellement de sédentarité, seraient aussi en cause dans cette déminéralisation particulièrement présente chez les cyclistes sur route.

Il a également été trouvé que des suppléments de calcium n’ont pas d’effets significatifs sur cette déminéralisation. En d’autres mots, inutile d’investir vos économies de ce côté-là.

Il apparait enfin que les athlètes mixant les genres d’activité, comme les triathlètes ou les cyclistes pratiquant aussi la course à pied ou la musculation sont moins à risque de déminéralisation osseuse. Voilà une excellente raison pour varier les genres en cette intersaison, ce que je m‘évertue de faire en pratiquant depuis 2 mois déjà natation, musculation et gainage, outre ma pratique cycliste.

Je ne suis pas médecin, mais démographe. Aussi, si certains lecteurs ayant des connaissances dans ce registre veulent les partager avec nous, ce sera avec plaisir et intérêt!

17 Commentaires

  1. Gui
    Soumis le 8 novembre 2016 à 7:16 | Permalien

    Varier le type de pratique est effectivement essentiel, pour ne pas dire primordial, toutefois la natation présente la même problématique et peut être considérée comme un sport ‘porté’. La marche, le jogging, la course en sentiers devraient être considérés si le réel désir est d’entretenir la santé osseuse, suffit de penser à des sports ‘d’impacts’.

    Pour les cyclistes ayant peu de bagage ou d’expérience avec ces activités, une progression lente et graduelle devrait être envisagée: vous avez le moteur, mais pas le système musculo-squeletique nécessaire pour entretenir le même volume d’entraînement qui est fait à vélo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  2. L'oiseau
    Soumis le 8 novembre 2016 à 7:19 | Permalien

    un peu de muscu (on peut faire ça chez soi), un peu de course à pied, Laurent! Et mollo sur le café!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  3. Pierre Dumais
    Soumis le 8 novembre 2016 à 8:08 | Permalien

    Salut Laurent

    Comme toi, je pratique le cyclisme de compétition depuis bientôt 50 ans.

    Après la saison cycliste, je fais de la musco, du jogging, du trekking et du ski de fond.

    Tu as raison, il faut varier les activités sportives, sinon le physique et le mental en prennent un usage abusif du même sport.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  4. thierry (mtl) bécyk
    Soumis le 8 novembre 2016 à 8:55 | Permalien

    Ne t’en fait pas trop pour ton régime de vie. Tu es probablement plus en santé que 95 % de la population (étude démographique approximative) qui n’a aucune idée que la déminéralisation osseuse existe. Continue d’éviter la cigarette, la gras de friteuse et le syndrome de la patate de sofa…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  5. Pat
    Soumis le 8 novembre 2016 à 9:41 | Permalien

    Je pense que c’est un peu comme tout dans la vie; la clé c’est de bien balancer les choses. C’est bien de diversifier ses activités. Surtout avec l’hiver canadien, il y a le ski, la raquette et le patin pour faire changement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  6. Soumis le 8 novembre 2016 à 9:47 | Permalien

    La natation est un excellent sport très complémentaire du cyclisme. Mais c’est un sport porté qui ne permet pas de lutter contre la déminéralisation.

    Pratiquer à un niveau amateur, je ne pense pas que la densité osseuse d’un cycliste soit bien plus faible que celle d’un sédentaire…

    Les recommandation de marcher, courir et sauter de temps à autre s’applique à toute la population.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  7. touille
    Soumis le 8 novembre 2016 à 10:30 | Permalien

    Te pose pas trop de questions, et vis ta vie
    tu vivras pas 120 ans de toute façon!
    Si tu faisais du trail, ce qui je pense démonte le corps, tu pourrais être un peu plus inquiet… mais du vélo, c’est bon pour la santé!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  8. LaVoitureCaPue
    Soumis le 8 novembre 2016 à 10:42 | Permalien

    Cherche pas : Quoique tu fasses, tu vas mourir !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  9. Kluszczynski Marc
    Soumis le 8 novembre 2016 à 12:34 | Permalien

    On pourrait aussi dire que l’usage régulier des corticoïdes et des bronchodilatateurs type salbutamol induisent une fragilité osseuse. Les « habitudes » des sujets de l’étude ne nous sont pas dévoilées.
    Attention aussi à l’usage de certains médicaments comme les anti-acides :inhibiteurs de la pompe (rien à voir avec le vélo!) à protons ou IPP, type oméprazole, Mopral. En France, leurs prescriptions quasi généralisées (pour les brûlures d’estomac dues à la grosse bouffe) confine à la folie.Or le calcium, pour être absorbé par l’estomac, a besoin d’acidité.Supprimer l’acidité et au revoir le calcium!
    Un régime riche en laitages ne favorise pas l’absorption de calcium (lire Lait mensonges et propagande de Thierry Soucar). Pour enfoncer un peu plus les IPP, certains sont cancérigènes de part leur résidus génotoxiques de fabrication, comme bon nombres d’autres médicaments…
    Faites donc du sport (différents sports) pour ne pas prendre de médicaments…et pas l’inverse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  10. pierre lacoste
    Soumis le 8 novembre 2016 à 4:05 | Permalien

    Sans doute qu’un régime hivernal comportant de la musculation et de la course à pied devrait suffire à contrer ce problème. La dernière fois que je me suis retrouvé à l’hôpital pour une clavicule fracturée, je me mis à douter de la densité de ma matière osseuse et je posai la question au chirurgien, à savoir si je souffrait d’ostéoporose où d’une quelconque fragilité du squelette. Il m’a répondu que je n’avais aucun problème du genre, c’était simplement la violence du choc qui expliquait la double fracture. J’avais 57 ans à ce moment-là, et j’ai conclu que ma façon de vivre ne causait pas problème.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  11. Sylvain
    Soumis le 8 novembre 2016 à 4:53 | Permalien

    Laurent, la semaine dernière, j’ai vu une étude de mortalité du CPP produite par tes amis du BSIF. La grande conclusion, c’est que pour vivre longtemps, il faut être marié et faire du $$$.

    Alors, oublie la décalcification, prends soins de ta douce, PIS TRAVAILLE !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  12. wigwan
    Soumis le 8 novembre 2016 à 9:43 | Permalien

    Ne t’en fait pas… Rouler sur les routes du Québec équivaut à faire du VTT. Tu ne risques rien!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 11 votes)
  13. Soumis le 9 novembre 2016 à 1:05 | Permalien

    Un truc observé en asie où l’on considère qu’avoir la peau pâle est un critère de beauté. Les gens, les femmes en particulier, évitent le soleil. L’ensoleillement permet de fabriquer la vitamine D qui aide à assimiler le calcium. Dans ces pays, l’ostéoporose est beaucoup plus fréquente. J’imagine que d’autres facteurs comme la génétique et l’alimentation jouent un rôle.
    Aussi, lorsque on pédale en danseuse, que l’on écrase les pédales, le velo n’est plus un sport porté. En plus tu fais du gainage et de la musculation.
    A ta place je ne me tracasserai pas trop.
    On fini tous par crever un jour. Si il fallait s’interdire tout ce qui peut avoir une possibilité de nous nuire aussi bien mourir d’ennui sur son canapé. La vitesse tue, mais la lenteur paralyse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  14. lNoirvélo
    Soumis le 9 novembre 2016 à 11:10 | Permalien

    Laurent, serais-tu un tantinet « hypocondriaque » ? S’il fallait croire tout ce qui est écrit dans les magazines, dit à la radio et à la télé sans compter le net, tu ne ferais plus rien, tu ne mangerais plus rien et tu réfléchirais avant de respirer !!!Comme la plupart du blog, je te conseille effectivement de varier tes activités sportives, (ski de fond,marche,trail,natation,
    musculation), de manger équilibré sans faire de fixation sur le BIO !!!, manger de tout, beaucoup boire entre les repas, très peu pendant,bien gérer ton sommeil,ton travail, jouir simplement de la vie, de ta famille,et ne pas trop réfléchir …Nous tes lecteurs,sommes tous pareils, les années passent, les
    performances doucement trépassent,c’est la loi de la vie!
    2017, nous aurons tous un an de plus, c’est écrit,(si
    nous survivons,merci…humour noir!);
    Cette semaine, deux collègues de travail sont décédés (de cette maladie « inavouable », et pourtant la vie continue, ont-ils bien fait,mal fait,trop ou pas assez, osé ou non dans leur vie ? L’ostéoporose ne les concerne plus, la fonte des glaces non plus…
    Alors cher Laurent, instruis toi à petite dose mais
    surtout ne fais pas de fixation pour ne pas écrire à
    « l’envers » ces deux mots tous simples mais à jamais
    d’actualité : CARPE DIEM …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  15. Vincent L.
    Soumis le 9 novembre 2016 à 12:11 | Permalien

    Je pense que perte de densité osseuse et les carences en calcium chez le cycliste ne sont pas dues à la pratique de notre sport, mais bien aux habitudes alimentaires. Car tous ceux qui pratiquent le cyclisme sur route, intensément (coureurs pro, amateurs et cyclo-sportifs) à hautes doses, comme Laurent et moi même, avons un point commun qui nous distingue des autres cyclistes de loisir, des autres sports et sportifs. Les cyclistes sont les plus gros consommateurs de glucides, sucre rapides, comme les pâtes, le pain et les plus gros buveurs de boisons sucrées, glucose, fructose, maltose et même lactose, et cela avant pendant et après l’effort, sans oublier les désastres causés par les sodas, colas et jus de fruits en bouteille (comme le jus d’orange du petit déjeuné) auquel il faut rajouter tous les gels et barres énergétiques qui toutes ont un point commun : trop de sucre de synthèse. Le lait avec son lactose, les pâtes avec son gluten et tous les sucres raffinés et blanchis par l’industrie, comme le sucre blanc de betterave, le sirop de maïs, le glucose (sucre du blé)… créent un milieu beaucoup trop acide pour nos intestins qui deviennent perméables. Je pense que c’est donc le contenu de nos bidons qui est responsable de notre faible densité de masse osseuse et de nos carences en calcium. A mes amis canadiens, remplacez votre boisson énergétique favorite de vos bidons par du sirop d’érable ! Et dans votre assiette, pour le calcium, rajoutez des sardines entières et beaucoup plus de végétaux (vert) qui sont naturellement riches en calcium et autres minéraux…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  16. Stephane
    Soumis le 10 novembre 2016 à 10:34 | Permalien

    Si tu te cherches un sport d’impact, quelques descentes de la Colorado à Owl’s Head, du haut en bas, replace la colonne vertébrale en place. Gainage des lombaires garanti.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  17. Gilles Legare
    Soumis le 12 novembre 2016 à 3:09 | Permalien

    Cet article de synthèse regroupe des études aux méthodologies très disparates ce qui rend les comparaisons plus difficiles. Ils faut comparer le cyclisme sur route (pratiqué intensément) avec un groupe contrôle sans ou avec peu d’exercices physiques. Généralement, le cyclisme sur route comporte des nombreux avantages mais sans les impacts répétés que l’on retrouve dans d’autres sports (hockey, football, rugby)il est vrai. Il faut voir aussi que le cyclisme sur route pratiqué sur des routes aux chaussées dégradées comporte une bonne dose de vibrations, élément que l’on ne peut mettre de coté. Curieusement, la natation devrait également être aussi un sport ayant peu d’effet sur la densité osseuse car pratiqué en microgravité et pourtant une étude de synthèse parue en 2013 ne semble pas aller dans ce sens https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3737199/
    Alors, être assis sur sa selle de vélo est sûrement meilleur qu’assis face à sa télé 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!