Crédible, Landa?

Les deux étapes du week-end vers Rodez et le Puy-en-Velay ne devraient pas trop changer la donne dans la lutte pour le maillot jaune à Paris. C’est l’occasion de faire le point sur la course, avec cette journée de repos qui arrive lundi.

La courte étape vers Foix a prouvé une fois de plus qu’en cyclisme sur route, pas besoin de tracer des étapes de 240 kilomètres pour voir du mouvement. Ce fut une très belle étape encore une fois, qui nous a tenu en haleine jusqu’à la toute fin.

Les Français sont à la fête sur ce Tour, Warren Barguil signant une magnifique victoire d’étape avec le maillot à pois sur le dos. Il efface du coup sa déception de Chambéry, et nous prouve que la fraicheur physique est peut-être l’élément essentiel à considérer dans la préparation en vue de l’épreuve. Blessé il y a quelques semaines encore, Barguil a en effet peu couru jusqu’au départ du Tour, et il a vraiment de bonnes jambes. Une leçon à retenir pour Quintana et les autres coureurs présents sur le Giro en mai dernier?

J’ai également adoré Alberto Contador une fois de plus, qui a démarré dès le premier col du jour, comme pour dire : « j’ai peut-être perdu le Tour, mais je déciderai en partie de celui qui le gagnera ! ». Amenant Landa avec lui, ce dernier venait causer de sérieux maux de tête à Aru et les Astana… son ancienne équipe ! (rappelez-vous, Landa et Aru étaient équipiers en 2015 sur le Giro, notamment dans cette magnifique étape du Mortirolo, à la lutte avec Alberto Contador en rose).

Au terme de l’étape et de leur échappée, Quintana (qui a aussi bien manœuvré durant l’étape) et Landa rejoignent au général les coureurs qui peuvent encore rêver gagner à Paris : Aru, Froome, Bardet, Uran, Martin et Yates. Ils sont donc huit coureurs à moins de 2min07 du maillot jaune, de quoi garantir une traversée des Alpes compliquée et passionnante la semaine prochaine !

Les probabilités de victoire

Pour moi, Froome reste le favori compte tenu du dernier chrono à Marseille la veille de l’arrivée. Il n’a cependant pas l’air au mieux dans les forts pourcentages, et je crois que ses adversaires devront le tester dans le col du Galibier, au delà de Plan Lachat, dans les pentes les plus difficiles de ce col, et par delà 2000m d’altitude. L’autre occasion sera dans les rampes menant à la Casse Déserte sur le col de l’Izoard, là aussi dans des pentes plus raides. C’est l’occasion de lui administrer le KO, si jamais le KO est possible !

Aru a manifestement de bonnes jambes dans les forts pourcentages, mais il est très, très isolé. S’il pourra probablement compter sur les AG2R-La Mondiale pour contrôler la course, les deux Sky – Froome et Landa – seront capables de lui créer bien des soucis dans les Alpes. À un certain moment, tu ne peux pas courir après tout le monde…

Bardet, c’est l’inconnu : jusqu’où peut-il aller ? Pour s’imposer sur ce Tour, il devra compter au moins 2 minutes d’avance sur Froome en prévision du dernier chrono. Il doit passer à l’attaque dans les Alpes, probablement en attendant les derniers hectomètres du Galibier, puis de l’Izoard. Ou alors, dans la descente du Galibier ?

Uran, c’est l’autre inconnu, le joker de ce top-8. Deux fois 2e du Giro, il a la caisse et se débrouille bien dans les chronos. Il n’a surtout aucune pression, rien à perdre. Je le vois bien sur le podium à Paris !

Landa, c’est l’autre joker de ce top-8. La Sky le relancera très certainement à l’attaque dans les Alpes pour obliger Aru et Bardet à faire des efforts. Froome pourra alors contrer au besoin. Ceci étant, je pense que le premier à rire jaune sera Chris Froome lui-même si jamais on devait ne pas revoir Landa, et que ce dernier allait chercher le maillot jaune. En d’autres mots, si Froome trouve la situation intéressante pour le moment, son rival le plus important pour la gagne à Paris est peut-être son propre équipier, tant Landa semble avoir de bonnes jambes en ce moment !

Quintana, Martin et Yates n’ont pas de pression eux non plus, surtout Yates qui cherchera surtout à ne pas perdre à Louis Meintjens son maillot blanc de meilleur jeune.

Bref, avantage Sky c’est évident à l’amorce de cette dernière semaine, mais Froome la trouvera moins drôle si Landa devait se montrer plus solide que lui…

Quel Tour !

34 Commentaires

  1. Yvon
    Soumis le 15 juillet 2017 à 9:01 | Permalien

    Madiot a montré son côté sombre. J ai l’impression qu’il a voulu punir Pinot. Si Demare était malade il fallait peut être l’arrêter tout de suite ne pas le fatiguer inutilement et sacrifier ses coéquipiers. Gagner une étape dans ces conditions quelle galère.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  2. Wolber
    Soumis le 15 juillet 2017 à 10:28 | Permalien

    Bargui qui récupère lui même des bidons, avec le maillot à pois, ç est étonnant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  3. Wolber
    Soumis le 15 juillet 2017 à 11:13 | Permalien

    J espérais beaucoup en Nacer Bouhanni qui c etait bien replacer mais on a vu la différence de niveau par rapport aux fusées australiennes et belges.

    Aru ? Pourquoi si mal placé à l approche de l arrivée?
    Avec si peu d équipiers , garder le maillot etait intenable , alors je pense à une volonté délibérée .
    Punaise , Vasseur vient de dire ce qu j allais écrire , Il y a du Vino dernière tout ça.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 6 votes)
  4. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 16 juillet 2017 à 12:00 | Permalien

    « Pour s’imposer sur ce Tour, Bardet devra compter au moins 2 minutes d’avance sur Froome en prévision du dernier chrono ». A 1 minute, je joue à 50/50.
    Mais pourquoi le choix de tout ce plat pour le final de l’étape de Romans ET celle de Salon, alors que la géographie propose des petites côtes propices à une belle course de mouvement sur un peloton entamé par un début d’étape bien vallonné? Il y a là une vraie question. Il a beau dire, Yoann Offredo, mais cette course ne présente pas grand intérêt pour de nombreux coureurs costauds (comme lui) juste en dessous des cadors de la montagne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 9 votes)
  5. mica
    Soumis le 16 juillet 2017 à 2:40 | Permalien

    Avez vous vu comment le coureur qui était en «  » chasse patate aété ramené par les voitures des DS ou autres sur les 4 coureurs échappés! Je sais bien que tout le monde était d’ accord pour qu’ il rentre, mais tout de même, quel cirque. Et là, il n’ avait ni chuté ni été victime de quelque incident, ni crevé…..
    Avez vous vu aussi comment le réalisateur TV a changé de séquence lorsque ce fut trop visible?
    Je sais que cela n’ a rien changé au résultat final, mais on nous prend vraiment pour des gogos.
    Bon, dans ce domaine, il y a ce que l’ on entrevoit, mais il y a aussi ce que l’ on nous cache entièrement et délibéremment, sans parler de ces motos ouvreuses ou suiveuses tellement proches et en grappes autour des cyclistes, créant un véritable vent artificiel…..
    Je suis sur que, Sans véhicules motorisés à proximité, le vélo serait tout à fait différent à commencer par l’ échappée du Km 0, dont on sait parfaitement comment elle part..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 21 votes)
  6. Tchmil
    Soumis le 16 juillet 2017 à 7:08 | Permalien

    – Je suis vraiment étonné de voir la faiblesse de l’équipe Astana : n’avaient-ils pas mieux pour entourer Aru que ces modestes coureurs kazaks.
    A ce niveau c’est une erreur, non ?

    Leur effectif n’est pas énorme (?) et ils perdent Fulgsang et Cataldo. Mais quand tu as confiance en Aru pour gagner le Tour, il y a De Vreese, Kangert, Tiralongo ou Lopez derrière pour aider. A moins qu’ils n’avaient pas confiance en Aru ?

    – @Wolber,
    Nacer Bouhanni n’est pas le plus frais et c’est déjà bien qu’il ai accompagné les meilleurs hier, et soit toujours présent à l’aube de la 3è semaine. Il a dit qu’il n’avait pas les jambes sur ses derniers sprints et le voir dans les premiers au début de la dernière montée hier est déjà très bien…

    – Et puis Barguil, il semble que la fraîcheur physique ET psychologique lui fasse faire ce gros Tour de France.
    On en parle peu, mais son équipe Sunweb-Giant met la balle au fond depuis quelques temps, avec Dumoulin sur le Giro, Barguil qui chute et revient au meilleur et Matthews hier… la plus belle performance collectif pour les allemands.
    *Et la victoire de Barguil est la première pour un breton depuis Pascal Lino en 1993 …

    Il s’amuserait Aru chez Sunweb !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  7. touille
    Soumis le 16 juillet 2017 à 2:21 | Permalien

    Quand y a plus de moteurs il reste les coureurs de classe devant et landa enw fait partie

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  8. Wolber
    Soumis le 16 juillet 2017 à 3:15 | Permalien

    Tchmil , Tanel Kangert est sérieusement tombé sur le Giro, mais on peut s étonner de leur effectif.
    A l origine Aru etait prévu au Giro…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  9. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 16 juillet 2017 à 11:36 | Permalien

    Et le prodige Miguel Angel Lopez est aussi tombé avec quelques dégâts, au Tour de Suisse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  10. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 17 juillet 2017 à 12:11 | Permalien

    Sympa hier, de les voir passer dans la montée vers le Col de Peyra Taillade, et en bonne compagnie. Pas vu la Pierre Taillée mais les coureurs bien dispersés à un petit 20 km/h qui faisait impression dans la pente. Ils font pas semblant, les gars!
    Ainsi donc les AG2R et Bardet ont roulé plein pôt quand Froome a crevé. On dira que c’est la course, ça se défend. Pas sûr qu’on serait aussi respectueux de cet usage si les Sky avaient envoyé à bloc sur crevaison de Bardet. Plutôt enclin à penser le contraire, même. A voir le soir à la télé l’étape en replay (tard, très mauvaise qualité, site merdique, france 2 pas bon sur le coup, la chaine l’équipe et de petites chaines aux States sur par exemple le Tour de Californie font bien mieux), à voir donc la haine s’exprimer par (une partie importante) de notre « bon peuple », j’aurais honte d’en être si je connaissais ce sentiment absurde à propos d’agissement d’inconnus, même de « mon » pays. Pas plus que je ne connais celui d’être « fier de ses racines ».
    L’anglais est rentré pleine pente sur les tout meilleurs (les 10 premiers du général) qui se dégageaient sous l’impulsion de l’Auvergnat dont on était fier de chez fier, ici. Et bien, chapeau, 45 secondes c’était pas rien!
    C’est pourtant bien un « petit français » qui a encore crevé l’écran. Waow le Tour de Barguil!
    Et waow l’effort de Pauwels, Matthews, Geschke, Durasek, Roglic, Gallopin, Benoot, Kittel et tant d’autres qui dégageaient leur puissance plein pétrole. Ca fumait.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  11. mica
    Soumis le 17 juillet 2017 à 1:11 | Permalien

    Bourrin Ardéchois: bien d’ accord avec toi sur ce dernier commentaire. Cette étape  » rugueuse » a bien « rappé » le peloton.
    Et en effet Barguil « créve l’ écran » depuis le début de ce TDF. Comment a t’ il fait pour perdre pas mal de temps en début de tour, sans cela il serait aux premiéres loges, je pense que c’ est lui la véritable révélation Française, espérons qu’ il n’ y ait pas quelque entourloupe, et rien de louche au niveau de son équipe (son avénement arrivant en mème temps que celui de son équipier Dumoulin).
    Que dire de Pinot? Il n’ a pas encore gagné son étape, et ça fait plusieurs fois qu’ il se « loupe » sur des tdf, et cette fois ci aprés un Giro pas entierrement réussi.
    Je pense que ASO va tenir son pari de suspense jusque au bout, ceci en supprimant les CLM, car le « gymkana » de Marseille n’ est pas un vrai chrono.
    Il est regrettable de voir des organisateurs, tracer un parcours en fonction des protagonistes .
    On ne voit pas cela dans les autres sports!
    Il faudrait 2 chronos (une soixantaine de KM total, sur des parcours à peu prés plats et assez rectilignes, et éventuellement 1 chrono en cote).
    Certes, ne demandons pas de « balancer » un CLM en première partie de tour. (qui pourrait détruire le fameux suspence cher à ASO).
    Je trouve que la sorte de haine que Fromme a du supporter à certains moments de l’ étape d’ hier est insuportable, et le rétablissement qu’ il a promptement assuré semble révélateur de sa forme actuelle.
    Autre petite réflexion: Jalabert a bien été le seul a voir le trés mauvais placement de Aru à l’ arrivée à Rodez, et ceci bien avant la flamme rouge.
    Il a la « vista », le vieux renard, il voit beaucoup de choses (influence du vent aussi trés souvent..), le probléme, c’ est qu’ il ne nous dit pas tout….loin de là, il parle en fait le langage du peloton et maintient l’ omerta.
    Et ,  » révérence gardée », pour sa compétence technique, je ne suis pas souvent d’ accord avec sa phrase magique :  » il faut mettre du braquet! »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 6 votes)
  12. le stéphanois
    Soumis le 17 juillet 2017 à 1:20 | Permalien

    Dommage pour Landa d’être l’équipier de Froome, il paraît vraiment trés fort.
    D’accord pour les motos qui sont toujours trop prés des coureurs (et que dire de certaines voitures!). La tactique d’AG2R me laisse perplexe…ils jouent la 2eme place?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  13. Wolber
    Soumis le 17 juillet 2017 à 1:31 | Permalien

    Froome très costaud , avec des 2 équipiers qui ont roulé plus vite que presque tous les ag2r réunis.
    Personne n à donne de coup de main à Bardet, l occasion d éloigner l anglais etait jouable.
    Aru dans les roues , et que penser de Yates qui essaient de sortir sur la fin?
    La fin de parcours ne paraissait pas assez difficile, mais je note que les Aru , Uran ( heureusement que ça finit pas n) ont roulé derrière Bardet à Chambéry et se sont abstenus hier de rouler avec lui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  14. CLB
    Soumis le 17 juillet 2017 à 1:52 | Permalien

    le stéphanois (12), les AG2R jouent aussi, je pense, le classement par équipe : hier matin ils étaient à 20 mn des Sky et hier soir, avec un échappé et deux dans le groupe des favoris, ils étaient revenus à moins de 10 mn.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  15. noirvélo
    Soumis le 17 juillet 2017 à 1:57 | Permalien

    Comme le dit justement Wolber (8), Aru était prévu pour le Tour, après, pour la constitution d’une équipe homogène il faut construire en fonction des éléments disponibles (frais,motivés,spécifiques Aru étant un pur grimpeur). L’arrivée d’Aru était donc un peu improvisée sur le Tour; le problème c’est l’équipe, il a beau être au top Fabio, l’équipe est un peu bancale et soumise à blessures ; Scarponi aurait été un super lieutenant avec un Fuglsang « en bon état » . On voit la différence avec SKY . Froome a voulu faire le Tour avec l’équipe « type » .Si elle n’a pas été épargnée par les blessures elle est restée forte et équilibrée . Froome reste donc pour moi le favori, le CLM de Marseille le favorisant au détriment de Bardet, d’Aru et d’Uran même s’il a donné , il est vrai, quelques signes de faiblesse…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. le bourrin iserois
    Soumis le 17 juillet 2017 à 3:15 | Permalien

    Il me semble que ag2r a embrayé avant, dans ces conditions, il y a absolument rien à redire!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  17. noirvélo
    Soumis le 17 juillet 2017 à 3:51 | Permalien

    Erreur !!! (15)

    Je voulais écrire: « Aru n’était pas prévu pour le Tour »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  18. Tchmil
    Soumis le 17 juillet 2017 à 4:04 | Permalien

    Mica,

    si Barguil n’avait pas volontairement perdu ce temps en début de tour, il n’aurait jamais pu prendre toutes les échappées qu’il a prit et l’ont mené à la 2è place, la victoire et le maillot à pois.

    Concernant Astana, j’avais oublié pour Kangert et Aru (Lopez est quand même bien revenu au tour d’Autriche, tour assez montagneux). Et Aru n’ayant pas fait le Giro, il devrait être plus frais.

    Donc ça n’explique qu’en partie pourquoi il est si mal entouré au Tour. Parce qu’en amont d’autres recrutent (Sky, Ag2r, Movistar) pour aider un potentiel vainqueur, ce qu’Astana n’a fait qu’en partie.
    C’est quand même une erreur de l’équipe au niveau recrutement ? … à moins qu’ils n’aient pas les moyens financiers pour attirer ces coureurs !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  19. mica
    Soumis le 17 juillet 2017 à 4:20 | Permalien

    Tchmil: ta remarque concernant Baruil est vraie, et je trouve un peu domageable cette notion qui consiste à perdre du temps volontairement. Mais je suis un incorrigible puriste.
    Quoi qu’ il en soit, Barguil est vraiment fort sur ce tour, et encore jeune, cela semble lui ouvrir un bel avenir. En espérant qu’ il n’ y a rien de répréhensible derrière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  20. Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 juillet 2017 à 4:33 | Permalien

    Il faisait tiède au sommet de Peyra Taillade, hier. Et visiblement, c’était la fournaise dans les passages durs…très durs quelques kms en aval. En plus, au sommet du mur, le replat relatif (3-4%) s’est effectué plein vent de face. Comme dit LBA, ça fumait!
    Ca m’a rappelé l’Alpe d’Huez au Dauphiné en juin. Les gars étaient à la limite de la rupture. C’est le cerveau, la centrale électrique qui envoie les impulsions aux muscles qui décide dans ces moments-là. Fred Grappe, et différents « neuro-physiologistes » donnent cette explication pour justifier le quasi impossible enchaînement Giro-Tour, à notre époque moderne…et à l’exception de Landa!
    Quintana n’était pas beau à voir au sommet du col, dans la roue de Carlos « Bananito » Betancur, un grand gâchis que ce surdoué !
    Hier, et comme bien souvent, tous méritaient un respect profond. Il faut être sacrément débile pour aller insulter un coureur, quel qu’il soit, dans ce type d’effort.
    Il y avait quand même pas mal de passionnés sur le bord, comme LBA qui, les yeux brillants, ne savait plus où donner de la tête. C’était chouette.
    La fin de l’étape n’était pas si facile que ça. Au sommet de Peyra Taillade, on ne basculait pas. Beaucoup de faux plats descendants très ventés, et puis cette dernière bosse à 10 bornes. Il eut fallu 1 / être frais (difficile hier)
    2/ accepter de prendre des risques. Je parle ici en terme de tactique de course, d’attaques.
    Julien Jurdie, le DS d’AG2R, a expliqué que le but de la journée était d’isoler Aru et Uran. Mais pas Froome, paradoxalement. Au moment d’interpréter ses propos, j’hésite entre un manque d’ambition, ou un relatif « copinage » avec la SKY qu’il vaut certes mieux avoir comme alliée que comme ennemie. Objectif non atteint une fois de plus, en cramant ses coureurs. Latour paie la note.
    Le classement par équipe ? Ils peuvent courir AG2R.
    Yates a attaqué ? Il va pleuvoir. Ça a fait comme ça la dernière fois où Pozzovivo a pris un relai…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  21. Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 juillet 2017 à 4:45 | Permalien

    @Tchmil : si tu regardes bien, il y a eu 11 recrues chez Astana, et non des moindres (Michael Valgren , Moreno Moser, Oscar Gatto, Matti Breschel, Jesper Hansen, Pelo Bilbao)…pour compenser les départs de Nibali et Diego Rosa, sacré équipier que ce dernier.
    29 coureurs dans l’effectif.
    Il se dit qu’Aru, qui devait être leader sur le Giro, est arrivé au TdF un peu trop en forme. Explication crédible. A voir en 3ème semaine.
    Si Fuglsang, et Cataldo n’étaient pas tombés, les rapports de force seraient un peu différents.
    Cette équipe est poissarde en 2017, il faut le reconnaître.
    Au vu des étapes restantes, je ne suis pas sur qu’Aru ou Uran soient très désavantagés malgré leur relative solitude, vu que des attaques ambitieuses ne se déclenchent plus réellement, en dehors de celle de Contador sur les 100 bornes de l’étape pyrénéenne.
    Il y a fort à parier que le vainqueur soit celui qui roulera le mieux à Marseille…snif, snif…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  22. Wolber
    Soumis le 17 juillet 2017 à 5:03 | Permalien

    Jurdie qui dit que la tactique »etait d isoler Aru et Uran »…il ne peut y avoir qu une tactique? Froome retardé , on tente pas le coup? Et non puisque la tactique était d isoler l italien et le colombien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  23. alain39
    Soumis le 17 juillet 2017 à 5:04 | Permalien

    les étapes en Auvergne ont marqué les organismes. Je connais cette région et je peux vous dire que vous êtes toujours en prise avec des montées incessantes et des successions de faux-plats. C’est casse patte et souvent la route est étroite et rend mal.
    Aru a perdu le maillot sur un mauvais placement et certainement un jour sans. Il n’était pas bien ce jour là (voir son visage à l’arrivée) et par chance ce n’est pas arrivé en montagne sinon il perdait le tdf.
    Mais Aru gagne en choix de tactiques de course puisqu’il ne supporte plus le poids de la course et que si il a toujours de bonnes jambes il va pouvoir attaquer dans les Alpes et bénéficier d’alliances pour faire tomber Froome qui en reprenant le maillot jaune a repris le rôle d’homme à abattre.
    Hier les AG2R ont durci la course mais ont manqué de finesse.
    Il fallait une attaque de Bardet pour voir qui allait le suivre. Aru et Uran l’auraient suivi et avec un équipier Bardet aurait pu lancer une belle bagarre. Cela dit Quintana est passé par la fenêtre.
    J’avais donné ces 2 étapes comme étant de possibles opportunités car le profil est usant et en seconde semaine du tdf ça fait forcément des dégâts.
    Avec une attaque de Bardet et les leaders se relayant devant Froome aurait été en chasse patate pendant toute la fin de l’étape et quand bien même il aurait peut être recollé il aurait usé des cartouches et des équipiers.
    Landa se serait sacrifié et peut être que les forces livrées dans cette bataille auraient manqué dans les Alpes. Et puis ça aurait encore plus foutu le bordel à la SKY.
    Le tdf va être très tactique et se jouer à la pédale. Aru, Bardet, Uran, Froome et Martin peuvent gagner. Tous les 5 sont en forme et d’un niveau très similaire. Ne pas oublier les seconds couteaux qui peuvent aussi influer sur la course et qui sont Yates, Contador, Meintjes et Barguil. En effet, ils peuvent se greffer dans une échappée et obliger les meilleurs à prendre la poursuite très tôt dans les 2 étapes de montagne à venir. Ca implique un surcroît de travail pour la SKY et donc griller des équipiers qui manqueront sur la dernière montée.
    La SKY est contrainte de supporter tout le poids de la course et donc de répliquer à chacune des attaques. Ca use et l’absence de Thomas va devenir cruciale. On en parle peu mais ça risque d’être l’élément déterminant en cas de multiplication des attaques.
    Il va falloir avoir des nerfs solides pour attaquer au bon moment et ne pas s’exposer à une défaillance ou un contre. Martin me semble être le plus à même de tenter ce pari et de mettre le foutoir. Il n’a rien à perdre et depuis 2 jours il court avec justesse et attaque toujours au bon moment. Il a la culture des coureurs de classiques qui savent attaquer au bon moment et sur cette fin de tdf ça risque d’être un sacré avantage s’il a les jambes. Il peut mettre une belle pagaille entre les leaders.
    N’oublions pas que Froome a souvent eu une troisième semaine plus compliquée et clairement Bardet, Aru et Uran font le pari que ça risque de se reproduire cette année.
    Il faudra lui prendre plus de 2 mn pour envisager de gagner. C’est beaucoup et peu à la fois mais en tout état de cause ça implique de ne pas se limiter à une course de côte dans les 2 étapes alpestres.
    Il va falloir attaquer dans le Galibier et Vars pour le mettre dans le rouge. Bardet a la meilleure équipe pour mener cette attaque d’envergure avec Vuillermoz, Latour, Bakelants et Frank. Ils peuvent être de précieux relais sans compter Barguil qui est sur ce tdf une donnée ingérable. Il a les jambes pour faire une place au général mais a opté pour un comportement de baroudeur et donc être un super allié dans une attaque d’envergure de longue haleine. Bardet, Matin et Barguil échappés il va falloir aller les rechercher. Bon courage à la SKY car Aru et Uran vont alors se poster en snipers.
    Ce tdf est dans la continuité du giro avec un évident resserrement des niveaux et des tactiques de course moins simplistes. Bardet a ses chances car il y a plusieurs protagonistes pour la gagne at le jeu des alliances peut lui être favorable.
    Ca va discuter dans les voitures et le jeu des alliances et contre alliances va devenir le jeu quotidien des DS. House of cards sur le tdf.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  24. Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 juillet 2017 à 5:10 | Permalien

    Oui, Wolber, comme au foot où 11 joueurs rentrent sur le terrain avec une tactique prédéfinie, et sont incapables de la modifier avant la mi-temps même s’il s’avère qu’elle ne correspond pas du tout au jeu adverse…
    RRRrrrrâââââââ…le vélo va devenir comme le foot !!!
    Pannes d’oreillette ? Mauvaise lecture de la course ? Compétence limitée ?
    Stratégie et tactique sclérosée entre les mains d’un DS ?
    Bardet, Vuillermoz ne sont pas sots, loin de là pourtant…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  25. Wolber
    Soumis le 17 juillet 2017 à 5:22 | Permalien

    C est être logique , Mica, que d estimer qu un coureur ayant un certain potentiel ne devrait pas forcément perdre du temps pour pouvoir se glisser dans une échappée .
    Le meilleur grimpeur d une épreuve montagneuse devrait être classer parmi les 1ers du classement général, car ces capacités intrinseques le lui permettent. A quoi lui sert son potentiel sinon?
    Quelle différence du coup entre un Barguil et un Charteau?( aucun mépris pour Charteau bien sûr).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  26. Hermodore
    Soumis le 17 juillet 2017 à 6:12 | Permalien

    Si on regarde les écarts de temps sur CLM de Dusseldorf, il y a 39/40″ à l’avantage de Froome sur Aru et Bardet. Sur une distance de 14 km, soit 2″85 au km. Le CLM de Marseille fait 22,5 km ce qui donne un avantage théorique de 1’04. On est loin des 2′ que certains avancent, d’autant qu’il y a la montée de La Garde dans la seconde partie, dans laquelle Aru et Bardet ne perdront rien sur Froome (je pense même que l’écart à l’arrivée sera minime).
    Aru ou Bardet peuvent prendre 2′ à Froome dans les étapes alpestres, ce qui est tout à fait possible car on sait que la 3ème semaine n’est pas son fort et que son équipe à déjà montré d’inquiétantes faiblesses, notamment dimanche lorsque l’équipe AG2R a roulé (bien avant le bris de roue de Froome, et non crevaison – je me demande ce que certains regardent…), donc le tour est très très loin d’être acquis pour Froome.
    D’ailleurs je fais confiance, comme alain39, à Contador pour mettre la pagaille, car, s’il a eu un début de tour très problématique, il donne l’impression d’avoir recouvré ses moyens et d’attendre son heure: c’est lui le meilleur allié de circonstance d’Aru ou Bardet, car on sait qu’il ne fera pas de cadeau à Froome.
    Quant à Landa, c’est l’électron libre qui ne fera pas non plus de cadeau à Sky.
    Je suis prêt à parier que, aujourd’hui, le doute n’est ni chez Aru, ni chez Bardet, mais chez Froome, dont la fameuse giclette de l’époque du Ventoux s’est curieusement évanouie cette année.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  27. Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 juillet 2017 à 6:34 | Permalien

    Hermodore…je ne suis pas en phase avec ton analyse.
    Je n’ai pas vu la fin de l’étape hier, mais au vu des commentaires radio, et ceux de Guimard notamment, Froome a bouché un trou de 50 secondes en quelques kms d’ascension, quasiment seul, Landa ayant été décroché tardivement par son équipe, alors que les AG2R roulaient devant.
    Je serais Bardet, c’est moi qui douterait. D’ailleurs, j’ai l’impression qu’AG2R court pour assurer un podium, pas forcément la victoire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  28. Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 juillet 2017 à 6:36 | Permalien

    Mc Lay est passé très attardé hier au sommet de Peyra Taillade, dans l’irrespect et l’indifférence d’une partie des spectateurs qui marchaient sur la chaussée.
    Et je crois qu’il avait le bon braquet…enfin, celui qui lui convenait à ce moment là!
    Nous avons eu une pensée émue avec LBA pour un contributeur assidu de LFR !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  29. le bourrin iserois
    Soumis le 17 juillet 2017 à 7:27 | Permalien

    Il moulinait comme moi??!! C’est assez désolant, même sur les courses de clocher, que les gens n’encouragent que les premiers, comme s’ils avaient plus de mérite que les derniers!
    Faudra se méfier d’aru, s’il va faire un peu de camionnette avec vino le matin des étapes alpestres, il aura le sang fluo. Et c’est le meilleur à la planche des belles filles, donc même si froome doit gagner, aru a eu l’intelligence de se faire oublier et de lâcher le maillot…Méfiance…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  30. noirvélo
    Soumis le 17 juillet 2017 à 7:39 | Permalien

    Et si, et si, et si …sans me moquer de qui que ce soit,(j’en fais de toutes façons partie et j’assume),je
    souris doucement lorsque je vois chacun et chacunes tirer des « plans sur la comète »… Stratégies des uns et des autres, tous les protagonistes de cette fin de Tour ne feront qu’avec ce qui reste réellement dans leur cannes et leur moral, ce qui compte réellement , pratiquement, et là, tout le monde est totalement ignare, du plus grand théoricien à l’ex-pro qui connaît toutes les ficelles (et même les cordes!) du
    métier; de plus, nous ne sommes pas dans les secrets des Dieux (les DS) qui se téléphonent , s’informent, font depuis un moment leur marché, eh oui, je parle des transferts ! (qui va où,chez qui, pour combien ?)…Beaucoup d’étapes,de maillots,de places,de
    primes, tout doit se négocier, les ententes du milieu régentées par l’omerta…On ne sait que ce qu’on a le droit de savoir, pas plus et lorsque c’est vraiment trop gros et que ça dérange du monde, on démentit, aussi simple, aussi sec et …on change les plans!
    La passion du vélo n’éfface pas chez moi une certaine lassitude en troisième semaine ; je préfère le dénouement s’opérer comme il se doit ; trop lucide , trop sensible peut-être, je laisse rouler et dérouler … C’est pourquoi je préfèrerai toujours les Classiques, ce condensé bien plus tonique,brut,cru où
    les stratégies se montent en quelques minutes sans réelle gestion à long terme.
    J’en suis à dire platement, sans aucunes fantaisies et sans la moindre intelligence:  » Allez, que le meilleur gagne » …et pour les autres, « à l’année prochaine! »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  31. Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 juillet 2017 à 8:04 | Permalien

    @LBI : le pauvre Mac Lay se hissait comme il le pouvait au sommet! Mais bon, il est quand même nettement plus light que toi !
    J’entends fréquemment, entre autres banalités sur le dopage, la réflexion qui veut que certains coureurs qui gèrent leurs étapes, ou leur progression à leur main, se baladeraient, au delà des 20 premiers…
    Je me souviens, quand j’étais un bon junior 2 régional, avoir pris les roues de 4 colombiens largués derrière la course dans la partie roulante d’un col du Dauphiné. Et ben, je peux dire que ça carburait!
    Le monde des pros est un milieu sans commune mesure avec quoi que ce soit en terme de performance athlétique, dopage ou pas. J’ai connu des super grimpeurs chez les amateurs, ne parvenir qu’à passer les cols en milieu de peloton chez les pros.
    UN autre monde…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  32. le bourrin iserois
    Soumis le 17 juillet 2017 à 10:56 | Permalien

    Même les sprinteurs montent très vite les cols; ceci dit, les régionaux montent très très vite aussi!
    Attention à ce que tu dis, je suis largement en dessous du quintal maintenant…98.8! Le BA pourrait il nous republier son article sur les aliments miraculeux, les graines de lin par ex, en commentaires? et moi Ca m’aiderait un peu dans cette descente pondérale vertigineuse!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  33. mica
    Soumis le 17 juillet 2017 à 11:33 | Permalien

    Noirvélo: tu as parlé d’ or dans ton post N° 30
    C’ est vrai que toutes ces supputations , ces filtrages d’ échappées, ces 1/4 d’ heures de perdus pour espérer s’ échapper les jours suivants, ces drafftings motorisés honteux, ces polémiques (fallait il attendre sur incidents…), ces coups de coudes, ces commissaires qui se déjugent, ces discussions pour savoir si Aru a fait exprés de perdre son maillot, ces discussions pour savoir s’ il y avait eue une cassure d’ au moins 3 secondes pour ne pas étre classé dans le mème temps que le vaiqueur, ces oreillettes, ces coups de fils entre DS, ces ordres de « mener » ou pas, ce mercato qui bat son plein…et j’ en oublie, oui, un peu ras le bol de tout ça…
    Hereusement, le grand public ne voit pas tout cela.
    Mais j’ ai peut étre la prétention de penser que les intervenants de LFR ne font pas partie du grand public et, je suis sur que beaucoup, comme toi (et moi) souffrent de voir un sport que nous aimons »maltraité comme ça.
    Et, en effet, les classiques d’ un jour echappent généralement à toutes ces polémiques, je comprends donc que tu puisse les préférer à ce long , trop long « spectacle » de plus de 3 semaines, ou les moments vraiment sportifs sont trop dilués au fil du temps.
    Et que dire du BLA BLA BLA infligé aux télespectateurs au long de ces trop longues étapes en direct intégral, on n’est bien sur pas obligé de regarder (mais on paye une redevance, en partie pour çà).
    Allez, courage, Noirvélo, mais notre cyclisme mériterai quelque chose de plus court, dense et plus équilibré (toutes les facettes du vélo sur route) et ne pas multiplier ces passages à 18 ou 20% avec ses « pointes » à 10 ou 12 Km/ h.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  34. Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 juillet 2017 à 1:16 | Permalien

    D’accord avec toi, Noirvélo car je me régale aussi avec les classiques. Mais attention, avec les courses par étape, on ne s’adresse pas forcément aux mêmes coursiers.
    Personnellement, je n’étais pas terrible le 1er jour, beaucoup mieux le second, et j’avais parfois le sentiment de voler le 3ème…même quand il s’agissait de courses d’un jour, avec des adversaires différents qui en étaient à leur 1er jour de course.
    C’est une question d’organisme et d’entrainement.
    Il en faut pour tout le monde…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!