Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Corvara – Jour 1 et 2 – Jamais rien vu de tel!

Aie aie aie les amis! Je n’ai jamais vu pareille concentration de cyclistes dans ma vie.

Le secteur Corvara-La Villa-Badia est actuellement, avec très certainement Bourg d’Oisans puisque la Marmotte aura lieu demain, l’endroit au monde où l’on retrouve le plus de pratiquants de la petite reine au kilomètre carré.

C’est pas compliqué, des pelotons entiers partent, chaque matin, à l’assaut des cols du secteur. Y’en a partout, tant dans les ascensions que dans les descentes.

Il faut dire que le secteur est absolument remarquable: je crois bien que la beauté des paysages, des routes de montagne ici supplante tout ce que j’ai pu voir jusqu’ici. Pas surprenant que les Dolomites aient été placés au patrimoine mondial de l’Unesco depuis quelques années.

Retour en photos sur les deux derniers jours dédiés à la découverte et à l’entrainement dans le secteur.

Jeudi 2 juillet: le Sella Ronda (70 kms)

La boucle « Sella Ronda » est un des 10 plus beaux parcours cyclistes dans le monde. Il comporte environ 60 kms, par delà les Passo di Campalongo, Passo di Pordoi, Passo di Sella et Passo di Val Gardena. Le départ et l’arrivée sont à Corvara, aussi la ville qui constitue le départ et l’arrivée du Marathon des Dolomites. Un coin vraiment magnifique.

Corvara_ - 33

Sortie de l’hôtel tôt le matin, juste à temps pour la transhumance! Chaque matin, chaque soir, c’est le même spectacle. Sympathique!

Corvara_ - 1

Le groupe est prêt à partir. Nous sommes rejoints par deux Australiens enthousiastes qui boivent, comme boisson de récupération, des litres de bière.

Corvara_ - 2

On s’élève au dessus de Corvara. Quel spectacle!

Corvara_ - 3

La particularité du coin selon moi? Les cols ne sont jamais très difficiles: assez courts (max 10-12 kms) et d’une pente oscillant entre 4 et 10%, jamais beaucoup plus. Du coup, des milliers de cyclistes préfèrent probablement le Marathon des Dolomites, moins difficile et moins long (140 kms) à la Marmotte, l’autre grande cyclosportive mythique.

Corvara_ - 4

Sommet du Passo di Pordoi, avec la stèle dédiée à Fausto Coppi.

Corvara_ - 5

Sommet du Passo di Sella, photo d’équipe La Flamme Rouge, dont les vêtements sont remarqués dans le secteur.

Corvara_ - 6

On plonge dans la descente, dans des paysages sublimes. Les routes sont également en bien meilleur état que dans le secteur Bormio.

Corvara_ - 7

Sitôt la fin de la descente du Sella, on attaque le Passo di Val Gardena, pas difficile et très, très beau.

Corvara_ - 8

À environ un kilomètre du sommet.

Corvara_ - 9

Corvara_ - 10

L’équipe La Flamme Rouge fait la descente avec style et classe!

Corvara_ - 12

À l’entrée de Corvara, côté Val Gardena, ce joli vélo en bois, prouvant que le secteur est résolument cycliste. Ca roule de tous les côtés!

Corvara_ - 11

Corvara, plusieurs boutiques de vélo et Pinarello partout, partout.

Corvara_ - 13

L’hôtel de luxe La Perla, à Corvara, est l’hôte de l’équipe InGamba qui offre des séjours cycliste de luxe dans divers établissements de par le monde. Cette semaine, InGamba s’arrête à Corvara pour faire profiter à ses clients du Marathon des Dolomites.

Corvara_ - 24

Ce magnifique grand Bi trône dans l’entrée de l’hôtel qui prouve ainsi qu’il aime accueillir les cyclistes du monde entier.

Corvara_ - 25

L’hôtel La Perla a aménagé, avec Pinarello, le « Dogma Lounge » pour accueillir ses clients InGamba. Chaque client, à son arrivée, se voit prêter un Pinarello Dogma F8 sublime, avec son nom dessus. Des mécanos s’occupent des réglages d’usage (mais c’est malheureusement du Shimano…).

Corvara_ - 14

7500$ pour 7 nuits tout de même, mais à ce prix vous avez un vélo (prêté) et ce joli petit sac à votre nom, niché dans ces casiers au-dessus desquels les maillots jaunes d’Indurain et Froome.

Corvara_3_ - 1

Corvara_ - 16

Le lounge a été aménagé avec style et classe: c’est assez impressionnant. Voyez un peu…

Corvara_ - 21

Corvara_ - 19

Espada de Miguel Indurain, sur lequel il a battu le record de l’heure.

Corvara_ - 18

La version plus moderne, le Pinarello Bolide de Richie Porte.

Corvara_ - 15

Pinarello Dogma de Chris Froome, vainqueur du Tour 2013.

Corvara_ - 17

Vélo de Nanni Pinarello, fondateur de la marque.

Corvara_ - 20

Les Pinarello F8 des clients InGamba, celui-ci pour un Canadien.

Corvara_ - 23

Retour à l’hôtel, le Cavallino à Badia. Super-hôtel moderne, pension complète (déjeuner-souper compris). On est vraiment bien tombé, à moins de 500m du village départ du Maratona.

Corvara_2_ - 9

Petite église à côté de l’hôtel. Influence autrichienne peut-être, les bâtiments arborent souvent des murs peints de diverses fresques rappelant la montagne. Très joli!

Corvara_2_ - 8

Vue du balcon de la chambre.

Corvara_2_ - 1

Passage au village pour aller chercher nos dossards tôt, et ainsi éviter la cohue du samedi. Manifestement, rien n’est laissé au hasard dans ce Maratona, l’organisation est exceptionnelle et a visiblement l’habitude de gérer 10,000 cyclistes.

Corvara_2_ - 7

Village d’accueil, avec ses exposants.

Corvara_4_ - 1

Corvara_4_ - 2

Ici, pas d’Assos, nous sommes au royaume des compagnies Castelli (fournisseur officiel du Maratona) et Sportful.

Corvara_4_ - 3

Un très beau vélo: le Pinarello Dogma F8, peinture noire mat, avec une déco (2015) rouge et blanche assez sobre. Efficace. De nombreux participants détourneront le regard…

Corvara_4_ - 4

Ces quelques sacs de participants… une montagne! Chaque participant reçoit, outre son dossard et sa chip de chronométrage, un maillot et une veste sans manche.

Corvara_2_ - 2

Le profil du Maratona, mais ça c’est pour dimanche seulement!

Corvara_2_ - 3

Vendredi 3 juillet: le Passo di Valporella (50 kms)

Après quelques bons efforts hier, sortie de récupération aujourd’hui par deux beaux cols, le Valporella puis le Campalongo.

Voilà notre petit groupe déjà à l’oeuvre au pied du Valporella.

Corvara_4_ - 5

Nous sommes bénis par la météo encore aujourd’hui!

Corvara_ - 26

J’essaie de monter souple aujourd’hui. L’affutage est pas mal non plus, jamais été aussi maigre (60 kg! – Erik, pour l’épicerie, tu peux la faire livrer jeudi prochain SVP…). Mais la puissance est au rendez-vous…

Corvara_ - 29

Sommet du Valporella. Magnifique!

Corvara_ - 28

Corvara_ - 27

Courte descente sur le Passo di Falzarego et sa petite chapelle.

Corvara_ - 30

On demeure vigilant en descente, y’a du monde partout! (curieusement, sauf sur cette photo).

Corvara_ - 32

Demain samedi, recup à l’hôtel et derniers préparatifs avant l’épreuve dimanche (mais aussi regarder la première étape du Tour à la télé bien sûr!!!). Avec le dossard 10323 (!!!) et un départ dans le 4e et dernier sas, je ne me fais guère d’illusion: je serai très probablement bouchonné dans le premier col, le Campalongo, prisonnier de la masse qui montera certainement moins vite que moi.

Preuve du gigantisme de l’épreuve, la RAI3 télévise en direct et toute la journée le Maratona, y dépêchant plusieurs hélicoptères et motos-caméra. Un système de télédiffusion en direct sur internet de l’épreuve est également en place, à divers endroits dont le « Mur de Giat (19%) », une patate de 400m placée par l’organisation à 3 kms de l’arrivée, question de pimenter un peu le final. Apparemment, une grosse foule et de l’animation – musique, speaker, etc. – sera présente toute la journée dans cette dernière bosse.

Forza!

Et je n’oublie pas mes origines françaises et mes premiers amours: bonne chance à tous les participants de La Marmotte demain, une épreuve qui tient une place toute particulière dans mon coeur de cycliste.

Partager

Précédent

Bormio – Jour 6 – Gavia-Mortirolo

Suivant

Le chiffre du jour: 55,446…

11 Commentaires

  1. Patrick

    Pas ordinaire, le moins qu’on puisse dire. Et qui a tellement changé depuis mon premier passage en 1986.
    Il y a un col très dur guère loin de Corvara: le Wurzjorch ou Passo delle Erbe. Tu descends le Val Badia une douzaine de km jusqu’à St Martin et tu prends à gauche. Tu es saisi d’entrée par la pente. Après une descente dans la montée (on fait ça bien là-bas), le passage dans Untermoi est terrible, et pas de répit jusqu’au col ou s’exhiberont peut-être des claqueurs de fouet.

    0
    0
  2. toutouille

    Sacré Patrick, pas un coin ou il ne nous cite pas un col qui fait mal! L’envie de se faire mal, c’est bon, ça?!
    Bravo Laurent et profite bien pour nous, tu as beaucoup de chance pour le climat ensoleillé, alors PROFITE!!!!!

    0
    0
  3. touille

    Question: a votre avis, jalabert, dont j’apprécie les commentaires, combien de victoires a-t-il volé aux « petits coureurs » comme le nouveau champion de france, à tous ces jeunes qui ont refusé l’epo, donc qui allaient 5km/h moins vite que le jalabert de la once ou de csc, à tous ceux qui ont refusé le dopage (à bassons aussi) ???
    Cette question s’adresse aussi à Antoine Vayer.

    0
    0
  4. Eric

    Salut Laurent,

    Tu roules sur un Dedda ? Where is the Pina ?

    C’est vraiment une semaine de rêve, ça m’a carrément donnė envie de partir là bas !

    Combien je dois économiser hors voyage pour un tel sejour ? Idem qu’une semaine de haute route ?

    Bon séjour 😉

    Eric

    0
    0
  5. Thierry mtl

    Cette région est incroyable.

    0
    0
  6. Patrick

    21 ans était mon âge lors de mon premier passage là-bas. Je m’étais dit: je m’y installe, comme prof ou boulanger. Il aurait fallu et suffit plus de volonté. De l’argent aurait aidé, car il y en a là-bas. Je crains d’ailleurs que ce soit devenu, devenu, un lieu snob et fermé. Mais putain que c’est beau.
    Je pense à toi Laurent pour l’épreuve.

    0
    0
  7. toutouille

    On a pas de vainqueur français, mais de miss podiums plus aguichantes de nos jours 😉
    http://www.ouest-france.fr/tour-de-france-pour-gagner-les-francais-doivent-mettre-le-bordel-3534117

    0
    0
  8. Cycliste bronchiteux

    Depuis le début que de jolis paysages!! Ça donne vraiment envie de découvrir tout cela. Pour l’église, je dirais style baroque qu’on retrouve beaucoup dans la vallée de Bozel et que tu connais si bien… Bonne route pour demain!!

    0
    0
  9. Yves

    Salut Laurent,superbes les Dolomites ! Vos maillots sont vraiment beaux, est-ce possible de s’en procurer ?

    On vous souhaite une super journée !

    0
    0
  10. Laurent,

    Bravo pour les photos prises  » à la volée »… On se croirait au coeur du groupe !

    ps : quelle est le modèle de ton smartphone ?

    0
    0
  11. Claudio

    Laurent, un seul conseil : enjoy!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.