Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Contador venge… 2009 !

Alberto Contador a signé une belle victoire d’étape sur Paris-Nice, probablement davantage pour annoncer la couleur que pour faire de réels écarts, El Pistolero sachant pertinement qu’une ascension aussi courte ne serait pas suffisante pour gagner Paris-Nice.

Il fait cependant la bonne opération du jour, terminant 10 secondes devant Valverde et Sanchez (deux autres Espagnols !) et empochant au passage les 20 secondes de bonif. Du coup, Contador possède plus d’une vingtaine de secondes d’avance sur ses plus proches poursuivants au général.

Rappelons que Contador avait perdu Paris-Nice 2009 sur une belle fringale la veille de l’arrivée. El Pistolero nous a déjà prouvé avoir un sacré orgueil et gageons qu’il mettra un point d’honneur à gagner ce Paris-Nice pour venger 2009.

Je suis personnellement très impressionné par ce coureur. Il semble pouvoir s’entrainer quelques semaines seulement et atteindre une forme remarquable. Son "entrainabilité" doit être remarquable.

La suite ? On attend désormais samedi et l’ascension du col de Vence dans le final, après près de 200 bornes de course. L’arrivée étant situé au pied de la descente, on devrait assister à une vraie course de côte dans cette ascension. La fraicheur physique y jouera un rôle.

Dimanche, l’étape sera courte (120 bornes) mais probablement nerveuse avec trois grosses difficultés, le col de la Porte à mi-étape puis, dans le final, la magnifique ascension de La Turbie au-dessus de Nice suivi du col d’Eze.

Vu la forme de Contador et ses capacités de grimpeur, il ne devrait pas être inquiété.

Tirreno-Adriatico

Victoire au sprint de Tom Boonen aujourd’hui.  Petacchi est 102e et Cavendish à plus de 8 minutes. L’explication sera peut-être pour demain.

La Flamme Rouge: quel début de saison !

À ce stade-ci, je préfère en rire. Je vous ai déjà parlé de mon début de saison calamiteux, avec deux crevaisons en deux petites sorties d’une heure plus tôt cette semaine.

Et bien jamais deux sans trois.

Après une semaine éprouvante devant la plupart des médias canadiens dans le cadre de mon activité professionnelle, c’est avec enthousiasme que j’ai pu quitter le bureau cet après-midi à 15h. Au menu, 1h30 de vélo, la troisième sortie de l’année, avec 10 degrés au thermomètre.

Ca n’a pas duré. Km 4, virage 90 degrés, coin boul. du Plateau et rue de l’Atmosphère pour ceux qui connaissent, une automobile qui serre un peu trop son virage et moi qui arrive un peu vite. Total, une belle chute après que la roue avant se soit dérobée sous moi. Bel hématome sur la hanche, la main et le coude aussi touchés. Et l’automobile qui m’évite de justesse. Ca faisait une mèche que je n’étais pas allé au tapis. 

J’ai préféré en rire et j’ai poursuivi avec l’entrainement programmé, sans revoir à la baisse l’intensité planifiée. Curieusement, cette série de dévers ne me motive que plus: amenez-en, des chutes et des crevaisons! 

What’s next for me this season ? What the hell ! Au menu demain, 110 kms solo. Et possiblement un petit reportage video maison. Si je reviens vivant !

Partager

Précédent

3e étape de Paris-Nice

Suivant

Excellent documentaire sur le Tour 1962

  1. jmax

    attention, l’arrivée de Tourrettes aura lieu après une bosse de 6km à 5%. Rien de bien méchant pour des pros mais ce n’est pas une descente non plus

    0
    0
  2. Vincent

    Trop fort Sagan! Quelqu’un l’as choisi dans le pool? Pour 5 pts une aubaine!!

    …et 8pts de plus avec Bennati!

    0
    0
  3. thierry mtl

    Sagan est très impressionnant.

    Contador est d’une régularité incroyable. On a souvent décrié dans les vingt dernières années ceux qui ne se manifestait qu’au Tour. Lui, se consacre aussi à d’autres courses à étapes, et avec succès.

    Pour ce qui est des deux cyclo-crosseurs polonais sur l’EPO. Il est toujours surprenant de voir deux frères au sommet d’un sport d’élite (u23) en même temps.

    J’ai été « bumpé » par une auto dès ma première sortie cette année. Ca rend plus alerte pour les prochains mois !

    0
    0
  4. colt seevers

    moi aussi, quand je chute, je mets un point d’honneur à remonter sur le vélo immédiatement et à finir ma sortie. On est des fous non, vu de l’extérieur?

    0
    0
  5. Vincent

    Trop mourrant…
    http://www.youtube.com/watch?v=A3EHJjHP6yc
    Regarder les 3 parties ça vaut le coup!

    0
    0
  6. Vincent

    2 parties plutôt..

    0
    0
  7. alain39

    Contador est sur une autre planète ainsi que les espagnols qui trustent les 1er places.
    Si on continue comme ça le cyclisme va finir par être une affaire d’espagnols.
    Même après une chute et une perte de 17 secondes Contador arrive à gagner et ce sans forcer son talent.
    Sur la 4eme étape il écoeure ses adversaires en partant au rythme. Sur une montée de 2 km celà relève de la gageure.
    Je veux bien sur un col mais sur une montée sèche il ne faut pas pousser.
    Définitivement il nous faut savoir à quoi il tourne car comme Armstrong dans les années 2000 il semble disposer d’une telle marge sur ses adversaires qu’on se demande comment ils pourront inverser la tendance.
    Il semble pouvoir faire la différence à tout moment tant il est supérieur aux autres. Pas de tactique de course, il se met devant et lâche tout le monde sans même attaquer et ce qand bien même il s’agit d’une bosse de 2 km ou de 10 km.
    il est à noter que cette fois ci il a fait la différence sur un plus gros développement pour ensuite retourner à la moulinette. Ceci atteste d’une très grande fraicheur physique et surtout d’une très grosse capacité d’oxygénation. Après avoir embrayé sur la grosse il faut beaucoup de souffle et de souplesse musculaire pour passer sur un plus petit développement et continuer à maintenir le même rythme. Il est plus naturel de faire le contraire.
    2 courses 2 victoires.
    Carton plein et le pire c’est qu’il semble se balader et ne jamais être en difficulté. Si les vampires ne l’arrêtent pas il va truster les victoires avec une facilité déconcertante.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.