Contador positif ?

Bombe dans le vélo, du moins pour le grand public: Alberto Contador serait positif au clenbuterol lors du test antidopage effectué durant la 2e journée de repos du Tour, à Pau le 21 juillet dernier.

L’Espagnol nie évidemment s’être volontairement dopé et évoque une possible intoxication alimentaire pour justifier la présence de clenbuterol, détecté apparemment en infime proportion. Contador tiendra demain une conférence de presse pour clarifier la situation et s’expliquer devant le grand public.

Seul truc qui parait bizarre, l’annonce du contrôle positif vient de l’agent de presse de Contador lui-même. C’est curieux que l’annonce ne vienne pas de l’UCI, autorité responsable des contrôles antidopages sur le dernier Tour de France. De deux choses l’une: où Contador a été informé de l’imminence de l’annonce et a voulu réagir le premier pour se porter maître du jeu et tenter de témoigner de sa bonne foi ou de crédibilité, ou l’annonce n’est pas sérieuse. Nous serons vite fixé maintenant par l’annonce du contrôle positif par les autorités compétentes dans les prochaines heures.  

Alors, que faut-il penser de tout ca ?

D’une part, il faut d’abord attendre le test de l’échantillon B qui confirmera ou infirmera le résultat obtenu avec l’échantillon A. Il faut surtout attendre une annonce officielle de l’UCI, de l’AMA ou du labo qui a effectué le contrôle.

D’autre part, il faut voir ce qu’est le clenbuterol :  un anabolisant non hormonal dont les effets recherchés, en cyclisme, sont sa capacité de stimuler la fonction pulmonaire et de pouvoir à la fois augmenter rapidement, sans recours aux stéroides anabolisants, la masse musculaire tout en éliminant la masse graisseuse. C’est un "produit" assez récent (apparition au début des années 1990 environ) mais désormais classique dans le dopage cycliste. Pour preuve, Willy Voet, ex-soigneur chez Festina et auteur du sulfureux livre "Massacre à la chaine", en faisait un produit privilégié de l’équipe Festina à la belle époque et raconte, dans son livre, les effets que l’usage de clenbuterol procurait aux coureurs. L’avantage du truc ? Sa disparition rapide des urines, 36h après une prise unique, de 4 à 5 jours après une prise prolongée, soit beaucoup plus rapidement que les stéroides qui sont détectables pendant des mois après leur prise.

Il existe à ce jour trois cas de dopage positif au clenbuterol dans le cyclisme. Le premier est celui du sprinter Ouzbek Djamolidine Abdoujaparov, exclu du Tour 1997 pour contrôle positif à cette substance. Les autres sont plus récents, soit en 2006 avec le coureur portugais Luis Coehlo et en 2010, soit cette année, avec le coureur chinois Li Fuyu de chez RadioShack (test en mars sur le Dwars Door Vlaanderen). À noter également qu’en 2003, une perquisition de police au domicile de Franck Vandenbroucke avait permis la saisie, entre autre chose, de clenbuterol.

Bref, Contador pourrait bien avoir fait une petite cure, question de tenir le rythme et de pouvoir maximiser sa puissance et sa giclette, surtout en montagne. Chose certaine, son explication d’intoxication alimentaire semble très verreuse, voire manque d’originalité, l’intoxication alimentaire étant le motif le plus souvent invoqué dans l’histoire du cyclisme pour justifier l’injustifiable en matière de dopage !!! 

16 Commentaires

  1. Pierre Dumais
    Soumis le 29 septembre 2010 à 11:29 | Permalien

    Bien stupides et naïfs ceux qui croient que les coureurs cyclistes du TDF et autres courses cyclistes ne carburent qu’au jus d’orange.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. plasthmatic
    Soumis le 29 septembre 2010 à 11:57 | Permalien

    Pierre, et si on pense que c’est plutôt au jus de pommes, tu infliges le même tarif ?
    Bien amicalement, hein.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. jmax
    Soumis le 30 septembre 2010 à 12:00 | Permalien

    On commence à en savoir plus et l’UCI confirme avec l’échantillon B et la suspension à titre provisoire mais si l’échantillon B a confirmé, c’est automatique.
    C’est tout droit annulation de la victoire dans le Tour et suspension de deux ans! le père Riis est bien dans la panade maintenant

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Mart,
    Soumis le 30 septembre 2010 à 12:18 | Permalien

    C’est pas vraie, je l’ai dans mon pool cette année. D’après moi j’attire la mal chance au coureur. J’ai déja eu Landis, Ricco, Piepoli et Schumacher.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. joan
    Soumis le 30 septembre 2010 à 1:38 | Permalien

    Si il est déclassé, c’est Schleck qui gagne le Tour…une chaudière en remplace une autre

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. alain39
    Soumis le 30 septembre 2010 à 3:16 | Permalien

    Ben voilà cuisses de grenouille vient de se faire prendre.
    Oh bien sûr on ne trouve que de légères traces car il est bien entouré.
    Mais voilà à force de jouer avec la trousse à médocs l’erreur (médicale) n’est jamais bien loin.
    Intéressant de voir que l’équipe a ete le dernier grand média à en parler. Idem pour l’UCI qui a même attendu la contre expertise.
    Moi qui cherchait la raison des départs de l’équipe de Riis je crois bien que nous venons d’avoir une réponse.
    Sûr que cette information circulait et que Cancellara et autres ont préféré rejoindre l’équipe fantômatique des Schleck.
    Question: quelles seront les sanctions? Il a déjà échappé à Puerto (qui va être classée).
    Les quantités sont négligeables mais sont là.
    Je ne vois pas les cuisiniers assaisoner leurs plats de pâtes avec du clenbuterol.
    On parle de la mal bouffe mais faut quand même pas pousser.
    La viande??? Après la vache folle nous allons avoir le poulet au clenbuterol. Nouvelle crise dans le domaine agro-alimentaire à cause de cuisses de grenouille.
    Le règlement est clair, il s’agit d’un produit interdit et toute présence doit être sanctionnée.
    Sale temps pour Riis.
    En résumé les 2 meilleurs coureurs espagnols (qui sont d’ailleurs quelque part les 2 meilleurs mondiaux de ces dernières années) sont suspendus pour dopage. Une paille. Du jamais vu tout comme l’est la domination espagnole depuis 20 ans.
    Pendant ce temps de l’autre côté de l’atlantique autre grand creuset du dopage intensif l’enquête continue.
    Dans un de mes derniers posts je parlais de grand déballage et scandale et bien nous y voilà.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. plasthmatic
    Soumis le 30 septembre 2010 à 6:05 | Permalien

    Alain, peux-tu m’expliquer le lien que tu établis entre cette information (qui a dû effectivement bien circuler) et les départs des gars de chez Riis ?
    Riis ne va pas être suspendu de Tour comme l’a été Astana, quand même, ça serait gros ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. francisponch
    Soumis le 30 septembre 2010 à 6:08 | Permalien

    Attention !!!… ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué !!!… rien n’est fait pour le puertador (qui se dit victime de la mal-bouffe)…
    en tout cas nous raconte t’il des salades ????…(si si je la trouve drole celle là)!!!!
    … il n’a que 0,00000000005 mg… « soit 400 fois moins que la concentration que les laboratoires antidopage accrédités par l’AMA doivent pouvoir détecter ». toujours selon l’UCI.. wait and see donc, ce n’est qu’une suspension provisoire, meme si cette nouvelle me fait un poil plaisir !!!… Que les tetes tombent je vous dis !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. alain39
    Soumis le 30 septembre 2010 à 6:09 | Permalien

    Et maintenant au tour de Mosquéra.
    Une hécatombe chez nos amis ibères.
    A qui le tour????
    Faites vos jeux rien ne va plus au pays des châteaux de sable.
    Je tente une explication: les espagnols sont victimes d’une anomalie au niveau du tube digestif qui fait que leur corps assimile certains produits dopants ingurgités durant les repas.
    Ils sont donc dopés à l’insu de leur plein gré et devraient bénéficier d’une exemption médicale.
    Idem pour les américains qui assimilent mal la testostérone présente dans le whisky frelaté vendu en France.
    Tous devraient bénéficier d’une exemption de contrôles.
    Allez un petit effort au niveau de l’UCI et ça devrait passer.
    Autrement seule solution légale une class-action contre tous les restaurateurs de France qui vendent de la nourriture qui ne peut être digérée par les organismes espagnols et américains.
    Ben oui, ces athlètes élevés à la paella et au burger ne peuvent assimiler la trop riche nourriture française.
    Au pays des fromages qui puent la nourriture est une arme bilogique utilisée à des fins dopantes. Comment pouvaient-ils savoir que nos agriculteurs se livrent en cachette à des expériences génétiques sur les poulets de Bresse. je vous le demande.
    Armstrong qui pourtant a vaincu un cancer et réussi a digérer la chimio et autres traitement lourds en fera les frais dans quelques semaines.
    Il faut déménager le tdf et le faire courir dans un pays où la nourriture est saine.
    A bas la France et sa nourriture avariée au clenbutérol, EPO, CERA, corticoïdes et autres substances interdites.
    José Bauvais devrait donner dans quelques heures une conférence de presse et Ségolène Royale va présenter ses excuses à tous les cyclistes étrangers victimes de contrôles positifs en raison de la mauvaise alimentation française.
    Non ce n’est pas l’affaire Contador mais un dossier de santé publique et ce serait dommage que des innocents en payent les conséquences.
    Riis le dit lui même, il est convaincu de l’innocence de Contador et question dopage il s’y connait.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. francisponch
    Soumis le 30 septembre 2010 à 6:10 | Permalien

    en parlant de tete… le douteux Mosquera serait positif aussi !!!… deja vu les les casseriles de son DS… pas etonnant !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. alain39
    Soumis le 30 septembre 2010 à 6:13 | Permalien

    @plasthmatic
    Il suffit de lire cyclingnews.
    Le sponsor risque tout simplement de se retirer.
    Les contrats sont sur ce point de plus en plus bien rédigé et les sponsors s’accordent des clauses leur permettant de se retirer.
    Et oui et déjà on en parle.
    Voilà mon analyse et j’ai été heureux de voir que cyclingnews la partage.
    Ca se complique pour les tricheurs et à mon sens ce n’est pas terminé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. Zenou
    Soumis le 30 septembre 2010 à 6:22 | Permalien

    Juste une question, en tant que maillot jaune Contador se fait contrôler tous les jours, sachant qu’il faut 36h pour éliminer la substance des urines, est il assez con pour le faire ??
    A mon grand regret j’ai peur qu’il ne soit pas suspendu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. Soumis le 30 septembre 2010 à 6:32 | Permalien

    ça doit faire chaud au coeur d’être défendu par riis et pino.
    cela dit, beaucoup de zéros après la virgule, il faut clarifier ce point.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. alain39
    Soumis le 30 septembre 2010 à 7:31 | Permalien

    Clarification simple.
    Son entourage savait quel est le seuil de détection.
    Mais voilà depuis les contrôles ont évolué et maintenant ils détectent à des seuils bien plus bas que par le passé.
    On peut penser qu’un produit masquant atténuait la présence de clenbuterol mais pas totalement.
    Aussi le seuil relevé est inopérant et permet seulement de laiser planer un doute en invoquant une possible intoxication.
    Mais qui va croire ça après l’épisode Landis et la fameuse cuite, nous aurons l’épisode Contador et le fameux chorizo et ce à la veille des grandes étapes de montagne de ce tdf.
    C’est risible et confine au foutage de gueule.
    Alors qu’il joue le tdf et surveille son alimentation au gramme prêt il se fait livrer des saucissons artisanaux par un de ses pôtes qui on l’apprendra dans les prochains jours l’a acheté auprès d’un artisan local qui bien évidemment ne saura tracer les produits. Du chorizo roulé sous les aisselles.
    Si on se rappelle, il y a eu la tisane de Simoni, le whisky de Landis et maintenant le chorizo de Contador.
    Les 2 précédentes histoires n’ont pas été un succès.
    Jamais 2 sans 3????

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. colt seevers
    Soumis le 30 septembre 2010 à 7:58 | Permalien

    Si j’étais idiot je ferais mon raciste comme dans le débat actuel en France à propos de la déchéance de nationalité et de l’expulsion des roms, et je dirais que les espagnols sont des dopés de souche. Qu’il faut les juger malhonnêtes au simple motif qu’ils sont ibères. Mais je ne tomberai pas, comme certains ici, dans ces travers de porc.

    En revanche, je peux dire qu’il nous a mainfestement arnaqué ce CONtador, de deux tours de france, on pourrait dire à l’espagnole ou à l’américaine en confisquant dès avant même le départ de l’épreuve à des tas de coureurs honnêtes leurs espoirs de victoire.(conferte Indurain qui nous en arnaque 5 et presque 6 et Armstrong qui nous en arnaque 7 et presque 8, tous les deux en se dopant comme c’est pas permis)

    Et il faudrait que pour la seule fois où enfin il est tombé dans les filets on lui laisse la vie sauve?

    Ah oui! Voici les fameux vers de La Fontaine:

    Vous irez dans la poêle ; et vous avez beau dire, Dès ce soir on vous fera frire. Un tien vaut mieux que deux tu l’auras! L’un est sûr l’autre ne l’est pas!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. delirium89
    Soumis le 30 septembre 2010 à 10:28 | Permalien

    l’analyse de De Mondenard est tout a fait juste et m’avait quelque peu convaincu sur FR3 mais lorsque j’ai entendu Contador (sur France2) nous raconter son histoire d’ami qui arrivait du pays avec du chorizo contaminé là j’ai vraiment souri

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!