Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Contador : c’est un géant !

28 juillet 1998, le journal français L’Équipe titrait à la une : C’est un géant !

Par ce titre, L’Équipe saluait la performance offerte par Marco Pantani sur la route du Galibier et des Deux Alpes. En une étape, il parvenait à renverser le Tour dominé jusque là par Jan Ullrich, prenait possession du maillot jaune pour ne plus le lâcher et entrait dans l’Histoire du cyclisme comme le meilleur grimpeur de sa génération, si ce n’est depuis Charly Gaul.

Le titre de L’Équipe vaudrait aujourd’hui pour Alberto Contador qui, en 5,5 kms, a tout conquis: le Tour d’une part, le leadership définitif de son équipe d’autre part, mais aussi, et c’est peut-être le plus important, la preuve irréfutable qu’il est probablement le meilleur grimpeur du Tour depuis Pantani.

Contador aujourd’hui a fait une très grande lessive, en seulement 5,5 kms. Andy Schleck, le meilleur des autres, termine à 43 secondes. Nibali et Wiggins, auteurs tous deux d’une performance remarquable, terminent à un peu plus d’une minute, avec Frank Schleck et Carlos Sastre, ce dernier, distancé au pied de la montée finale, ayant bien récupéré dans les derniers kms.

Derrière, c’est la valise: près de 1min30 pour Evans, Kloden et Armstrong, en 5,5 kms rappelez-vous. Les autres sont tous à près de 2 minutes ou plus, beaucoup plus.

Considérant ce qu’on a vu aujourd’hui, quels seront les écarts que pourrait creuser Contador s’il attaquait au pied du Ventoux, une montée sèche de plus de 20 bornes ?

La suite du Tour

Pour Contador, la situation est désormais idéale: avec une priorité de 1min37 sur un Armstrong installé, de peu, à la 2e place du général, il peut voir venir, d’autant plus qu’il a prouvé qu’il est le plus fort non seulement dans la montagne mais aussi contre-la-montre. Son équipe n’a d’autre choix, du moins logiquement, que de se mettre à son service, Armstrong compris.

Dans les prochains jours, les Astana devront surtout se méfier des Saxo Bank d’Andy et Frank Schleck qui voudront hausser le rythme dans les montées finales. Car des autres, les Sastre, Evans ou encore Nibali, ils ont tant de retard que seul un exploit en partant de loin leur permettraient de se replacer au général.

Le podium difficile pour Armstrong ?

Armstrong maintenant ? Il a clairement montré ses limites aujourd’hui vers Verbier. Contador parti, il avait tout le loisir de répondre à Andy Schleck qui se lancait à sa poursuite dans les secondes suivantes, mais n’a visiblement pas pu. Il n’a pas pu suivre les Evans, Sastre, Frank Schleck un peu plus haut lorsque ceux-ci ont embrayé pour limiter les dégâts. Dans ce contexte, il est loin d’être le plus fort de ce Tour de France et je le vois mal sur le podium à Paris. S’il occupe pour l’instant la 2e place du général, il n’a que 9 secondes d’avance sur Wiggins et 49 secondes sur Andy Schleck. Dans ce contexte, on peut penser que ces deux derniers coureurs viseront dans un premier temps à attaquer Armstrong pour lui ravir cette 2e place, et non attaquer Contador qui, de toute façon, semble intouchable en tête du classement.

Considérant le tempérament d’Armstrong, gageons cependant qu’il n’a pas dit son dernier mot et qu’il saura se battre pour préserver sa 2e place. Tentera-t-il de partir de loin pour surprendre Contador ? Je ne pense pas car trop d’intérêts sont en jeu pour Armstrong sur ce Tour, intérêts extra-sportifs s’entend : une 2e place sur le Tour lui garantirait une notoriété exceptionnelle durant les 12 prochains mois tout en lui garantissant de mener à bien ses projets d’équipe. Et puis, il pourrait dire pendant 12 mois que seul Contador l’a battu et qu’il était dans son année de retour: attendez 2010 pour voir le véritable duel ! (surtout que Contador ne sera assurément plus dans la même équipe que lui).

Quel podium à Paris ?

Logiquement, Armstrong devrait lâcher davantage de lest dans le Ventoux, même s’il connaît bien cette ascension. Je vois bien Andy Schleck le reprendre pour terminer 2e à Paris, suivi, sur la troisième marche, de peut-être Wiggins, s’il tient à ce rythme encore toute la semaine. Dans le cas de Wiggins, le jour sans est probablement son pire ennemi à ce stade-ci.

Outre Wiggins, la révélation de ce Tour de France s’appelle Vicenzo Nibali chez Liquigas, 3e de l’étape aujourd’hui. Ne pointant qu’à 2min30 du maillot jaune, il peut viser le podium à Paris si Armstrong et Wiggins faiblissent puisque logiquement, Kloden devra travailler pour Contador (et donc se fatiguer) et Nocentini reculer davantage au général dans les Alpes.

Frank Schleck et Carlos Sastre ne finiront probablement pas sur le podium mais je les vois bien dans les cinq premiers à Paris. Evans aura besoin d’une sacré performance pour ce hisser parmi eux d’ici la fin du Tour.

Demain

Demain, c’est repos !

Après-demain

Relativement courte (159 bornes), l’étape de mardi vers Bourg-St-Maurice sera propice aux attaques de loin, c’est à dire dans le premier col, le Grand St-Bernard, la transition avec le pied du second col de la journée, le Petit St-Bernard, n’étant que de 25 kms. Des hommes échappés tôt dans l’étape pourraient donc aborder la dernière ascension avec un bon avantage et résister au retour du peloton de tête jusqu’à l’arrivée.

Pour les favoris, le Petit St-Bernard sera évidemment l’endroit propice à une nouvelle explication, bien que la descente, longue d’une trentaine de kms et assez roulante, pourrait permettre à des hommes attardés au sommet – mais pas trop attardés ! – de revenir avant l’arrivée.

Attention enfin à l’altitude, les deux cols culminent à plus de 2000m, là où ca devient toujours très intéressant (du moins dans mon cas lorsque je dois franchir le Galibier lors de la Marmotte !).

Partager

Précédent

Twitter style

Suivant

L’horreur

21 Commentaires

  1. steph@ne

    Pour Wiggings, poursuiteur de grand talent mais qu’il est fort étonnant de voir à ce niveau dans la montagne, l’avis éclairé d’Eric Boyer:
    http://www.lavoixdessports.com/Tour-de-France/Actualites/2009/07/18/article_bradley-wiggins-le-rouleur-qui-monte-qui.shtml

    0
    0
  2. Pitechoune

    C’est vrai qu’on peut se poser des questions.

    Lors du tour 2007, il finit toutes les étapes de montagne au delà de la 120ème place avec au minimum 22 minutes de retard par rapport au 1er, parfois à près de 40 minutes (Le Grand-Bornand – Tignes).

    Cette saison au Giro, il ne brille pas non plus : 158ème à l’étape du Vesuve et 168ème (à plus de 48 minutes) à Monte Petrano, 2 étapes remportées par Sastre qu’il arrive à distancer aujourd’hui.

    Et tout ça sans perdre d’aptitudes en contre la montre : sur les podiums de tous les CLM auxquels il a participé sauf au Giro (7ème…).

    Si tout est dans la perte de poids, je veux suivre son régime !!!

    0
    0
  3. guillaumef

    il n’est pas comme Kohl et Schumacher, lui a travaillé dur pour ça!
    Argumentation un peu faible, se doper ne doit pas empêcher d’avoir à travailler dur pour être dans les meilleurs non?

    0
    0
  4. Dave

    Tout porte à penser que Wiggo a trouvé la bonne soupe, ça doit poser un problème à Garmin qui appuie sa com’ et ses résultats en retrait de Columbia sur une politique très stricte contre le dopage.
    Les calculs de puissance de Portoleau nous éclaireront dans quelques jours…

    0
    0
  5. Roger13

    Le plus grand grimpeur de tous les temps c’est pas Rasmussen ?

    N’a t-il pas battu Contador ?

    AH oui, je suis sûr à 100 % que Rasmussen était dopé à l’EPO et je n’en suis sûr qu’à 99 % pour Contador qui l’emporte donc. C’est encore le secret de la multiplication par zéro qui se cache la dessous.

    0
    0
  6. Roger13

    Si Armstrong à activement oeuvré pour que Hincapie ne porte pas une journée le maillot jaune, c’est peut être qu’il savait déjà qu’il ne serait pas tout à fait à la hauteur à Verbier pour faire oublier un éventuel exploit de son compatriote (ami ?). Il ne fallait pas qu’un autre Américain lui souffle la vedette sur ce tour.

    0
    0
  7. Patrick C.

    Vaughters a trouvé la formuler pour transformer des seconds couteaux en bêtes de course. Evidemment, on nous ressort les arguments qu’utilisait déjà Bjarne Riis (perte de poids, talent jusque-là inexploité, travail spécifique en montagne…) Tout ça sous couvert du cyclisme éthique. Pour une fois, je suis bien d’accord avec Boyer. Schumacher était autrement plus crédible et personne n’a sans doute autant travaillé que Rasmussen (remember Davide Cassani).

    0
    0
  8. Dave

    Schumacher plus crédible que Wiggins ?
    Excuse moi, mais je vois pas en quoi…
    Schumi gagnait les clm l’an dernier et narguait tout le monde en montagne la dernière semaine (tu sais, celle où ils sont censés être fatigués), remember la Bonette. Comme dit Lemond (voir cyclismag.com), « la recette est connue : transfusions et EPO ».

    0
    0
  9. Patrick C.

    Je voulais dire simplement qu’il avait déjà un beau palmarès sur route avec, pour mémoire, deux étapes du Tour d’Italie, l’Amstel Gold Race, le Tour du Benelux (Pro Tour), le Tour de Pologne (Pro Tour). Qu’a fait Wigglo ? Le prologue du Tour de Picardie ? Give me a break ! Si être un grand poursuiteur permettait de passer les cols, Ekimov aurait gagné sept fois le Tour de France. Or il n’y est jamais parvenu malgré l’Actovegin à haute dose…

    0
    0
  10. stephane

    Personnellement je trouve le commentaire de Sastre tres interessant
    http://www.lequipe.fr/Cyclisme/breves2009/20090720_144203_sastre-un-manque-de-respect.html

    « Vous avez créé une polémique entre deux coureurs et exclu les autres courses. Si la course est ennuyeuse, c’est à cause de toute cette ambiance. La course est cadenassée. Après vous venez me voir en disant : Attaque, attaque »

    Cette année je boycotte le tour je ne le regarde pas tout simplement car je ne veux pas entendre et surtout savoir que LA se gratte le nez ou à bien dormis.

    0
    0
  11. Erik Zabel

    Le Tour a un nouveau patron. Autant j’étais un peu frustré à Arcalis, lorsque Armstrong semblait fort mais refusait de rouler derrière Contador pour ne pas compromettre la course de l’équipe, autant maintenant il n’y a plus aucune discussion de possible sur le leadership d’Alberto chez Astana. Sur le podium, ça avait l’air d’une véritable libération, ça faisait malgré tout plaisir à voir.

    Le Tour a longtemps été dominé par des coureurs écrasants dans les chronos qui se contentaient de gérer en montagne. Avec Contador, ça sera l’inverse, ce qui est probablement meilleur pour le spectacle, d’autant plus qu’avec les Caisse d’Epargne, il n’aura plus à sa disposition une équipe hyper-dominante (du moins dans un premier temps). Une nouvelle ère commence.

    0
    0
  12. thomalphonse

    sauf ton respect, contador ecrase les chronos avec ses cuisses de rasmussen, alors qu’il devrait finir 30 eme avec les autres grimpeurs

    0
    0
  13. francisponch

    Bina Arcalis en 2 km, Contador a mis 20 secondes a tout le monde…donc sur 6 bornes hier il a mis la minute !!!!…voila c’etait pas du suspens a la Hitchock…..maintenant c’est plié !!!

    …et sans denigrer l’equipe, depuis un moment, niveau cyclisme, les interventions des journalistes sont assez mediocre je trouve (c’est n’est que mon avis et n’engage que moi)
    …entre les blas blas sur le mechant armstrong qui est devenu soudain leur pote, ou Nocentini qui selon l’equipe est une erreur depuis 8 jours, ou tous les articles cherchant l’infos sur qui est dopés, c’est devenus du sensationnel people plutot que de l’imformation positive et constructive
    ….on est loin de Blondin quant meme !!!!

    0
    0
  14. bikelarue

    Il fallait s’attendre à cela, encore une fois l’argent dirige le monde.

    Parler de Sastre ça ne fait pas vendre grand chose présentement.

    Prenez l’exemple du site de la flamme rouge, les commentaires sont nombreux uniquement lorsque le sujet est dirigé vers la polémique sinon aucun commentaire.

    Moi Armstrong je le trouve quand même exceptionnel d’avoir fait un retout à son niveau actuel, il fallait être vraiment motivé. Il est riche or il pourrait passer du temps en famille mais non il se paye 3 semaines à faire un des sports les plus difficile au monde.

    0
    0
  15. steph@ne

    vu sur le net, les vitesses d’ascension comparées mais je ne connais pas la fiabilité de la source:
    http://2.bp.blogspot.com/_ua8ycqfc4ok/SmRlTTzWX0I/AAAAAAAABoU/CerjH1hJR2o/s1600-h/Top+climbs+list.gif

    0
    0
  16. Dave

    Merci steph@ne, si ce site dit juste, c’est de la bombe, en effet, la montée d’Hautacam par Riis suralimenté à l’EPO et 60% d’hématocrite est le « record du monde » des puissances constatées par Frédéric Portoleau, que même Armstrong au sommet de sa gloire n’a pas égalé.

    Si c’est avéré, ça rejoindrait l’impression visuelle que l’on a eu pendant ces 5,5 km ! A la louche, il a pris 1’30 en 12 minutes soit 12% plus vite que le groupe LA/Klöden, et 6% plus vite que Schleck, soit respectivement 60 et 30 watts de plus (si il en a développé environ 450).
    En clair, soit les autres sont des nuls, soit…

    0
    0
  17. Vinnnch

    steph@ne,

    il faut se dire aussi que la montée de Verbier était assez sèche et « plutôt » courte, et venait après une étape assez facile. Il n’empêche que je ne crois absolument pas à Contador, évidemment.

    bikelarue,

    je ne sais plus qui a suggéré l’autre jour qu’Armstrong avait dû confier tout son argent à Bernard Madoff. Idée très drôle, mais pas forcément seulement drôle. Beaucoup de gens ont perdu beaucoup d’argent depuis un an, faute à de désastreux placements, par exemple dans des banques qui ont fait faillite…

    0
    0
  18. vivien

    les commentaires de la teloche francaise, étaient éloquents… Laurent Fignon trouvait que Contador semblait en avoir encore sous la pédale… moi j’ai été surpris, Contador ne semblait pas être fatigué ni extrêmement essoufflé. voila c’est du spectacle quoi… Le prochain événement sera de voir monter un type la bouche fermée.

    0
    0
  19. steph@ne

    il me semble bien que l’ascension 1997 de l’Alpe d’Huez se faisait après 200km de plat donc encore plus facile qu’hier. Ceci dit, l’Alpe est une montée plus longue

    0
    0
  20. Thierry Mtl

    Wiggins dit avoir perdu 7 kilo, cest beaucoup.
    Ce qui est surprenant c’est un changement aussi radical (qqs mois). On garde un petit doute…

    J’espère que Armstrong va aussi rendre l’ascenceur à Kloden. Celui-ci est très fort… et devrait être la seconde carte d’Astana.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.