Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Con(quis)tador

Pas trop le moral ces jours-ci, la faute à une blessure inattendue aux adducteurs de la hanche, côté gauche, une blessure qui s'est curieusement réveillée après 36h de repos total vendredi dernier, alors que j'étais… à mon bureau, à travailler ! Depuis, la douleur est présente, les marches difficiles à monter (tout comme mon genou gauche) et le vélo accroché à son clou. Pour moi qui n'a à peu près jamais été blessé, le choc est difficile à encaisser, surtout que j'arrivais en excellente condition, presque comparable à celle dont je disposais l'an dernier fin juin, lors de mon séjour en France.

Anyway, revenons à Contador. 

Ce dernier a remporté dimanche le Giro d'Italia avec plus de 6 minutes d'avance, excusez un peu. La domination a été totale: deux victoires d'étape (Etna et Nevegal), 12 jours en rose, jamais de coup de moins bien, le classement général, le classement aux points, le classement du coureur le plus combatif ainsi qu'une 2e place au classement de la montagne. 

Contador a signé sa 2e victoire sur le Giro, après celle survenue en 2008. Il devient donc, après Indurain qui s'était lui aussi imposé deux fois, en 1992 et 1993, le deuxième Espagnol à figurer au palmarès de l'épreuve.

C'est aussi la 6e victoire de Contador sur un grand tour si on lui ajoute sa Vuelta en 2008 et ses trois Tours de France (2007, 2009 et 2010). Seuls six cyclistes ont fait mieux que lui dans le passé: Eddy Merckx bien sûr, avec pas moins de 11 grands tours à son palmarès (5 Tours, 5 Giro et 1 Vuelta), Bernard Hinault 10, Jacques Anquetil 8 et Fausto Coppi, Miguel Indurain et Lance Armstrong 7 chacun. Si Contador s'imposait sur le Tour ou sur la Vuelta cette année, il rejoindrait donc ces trois autres coureurs dans les prochaines semaines.

La question est donc maintenant de savoir si Contador défendra son titre sur le Tour de France. Une partie de la réponse ne dépend pas de lui mais bien du TAS qui a cependant annoncé que la décision pourrait survenir plus tard en juillet, voire en août. Si la décision ne dépend que du clan Contador, je suis prêt à parier qu'il sera en France en juillet. Un tel champion ne saura pas rester à la maison à regarder à la télé la plus grande course du monde, surtout qu'il a toutes les chances de le gagner. Je pense qu'il s'est baladé sur le Giro et que les quatre prochaines semaines seront suffisantes pour lui permettre de recharger ses batteries et planifier un nouveau pic de forme. 

Et qui sait, si Contador s'imposait en juillet sur le Tour, je ne serais pas surpris qu'il tente de remporter la Vuelta en septembre pour ainsi devenir le premier coureur de l'Histoire du cyclisme à remporter les trois grands tours la même année. Contador et Bjarne Riis sont assez ambitieux pour tenter ce tour de force. 

Partager

Précédent

Sébastien Pilotte de retour au Québec

Suivant

L’enfer des blessures

  1. Marco

    Pour en revenir à ta blessure Laurent, je comprend bien ta frustration.  Pour ma part, j'ai roulé dans un nid de poule (que je n'avais évidemment pas vu sur l'avenue Cote-des-Neiges) et j'ai perdu la maitrise de ma monture.  Résultat: fracture des métacarpes de la main droite, et évidemment, je suis droitier.  Donc 6 semaines dans un plâtre, sans compter la réhabilitation….ma saison foutue!  En plus, le beau temps arrive..rrrrr….
     
    Pour Contador, il était très impréssionnant, il semblait se balader tellement il était plus fort que tout le monde.
    Pour les 3 grands tours, Contador n'avait-il pas annoncé l'année dernière qu'il voulait tous les gagner?  S'il peut prendre le départ, je vois mal quel coureur serait en mesure de le battre en montagne (et en clm)

    0
    0
  2. le stéphanois

    La comparaison chiffrée des grands tours gagnés entre Coppi, Merckx, Hinault etc me laisse perplexe. Quelle était l'opposition à Contador? Nibali certainement, Scarponi peut être; qui d'autres? Contador est aussi moins présent sur les courses contrairement à ceux cités plus haut….oui, je sais, c'était avant. Si les opposants sont seulement les Schleck, j'ai peur de l'ennui pour le prochain tour.

    0
    0
  3. Max

    Je suis pas persuadé qu'ASO voie d'un bon oeil le report du procès. Il est possible qu'ils le refusent au départ, ce qui serait selon moi une très bonne manière de répondre à la manipulation abusive. Ils ont quand même annoncé qu'ils voulaient une réponse avant le départ.
     
    S'il est là et en même forme qu'au Giro, ça peut envoyer du bois. Cependant
    – Il a été d'une grande classe, et a écrasé psychologiquement la concurrence. Mais y avait-il du répondant en face? Nibali, Scarponi, Gadret, ce n'est pas Evans, Gesink ou les Schleck. On ne peut guère juger avant d'avoir vu le niveau des autres.
    – Qui, ces dernières années, a été capable de doubler avec succès giro et tour? Menchov, Evans, Basso s'y sont cassés les dents. ça semble quand même difficile de concurrencer des gars frais avec une préparation optimisée alors que toi t'as cravaché sur un gros parcours pour prendre le maillot rose… En même temps, Gilbert arrive à tenir une forme olympique de Tirreno à LBL, mais deux grands tours c'est quand même 1 mois et demi de courses, et bien plus avec les gros entraînements que ça nécessite.

    -Aura-t-il l'équipe pour controler le tour? il a eu de la chance que toutes les grosses difficultés du giro soient concentrées sur la fin. Il a pu bénéficier du travail des équipes de sprinteurs sur la première partie. Sur la deuxième, il avait déjà pris 5 minutes et pouvait décemment laisser partir (ce qui obligeait les outsiders à faire travailler).
     
    J'aurais préféré que le procès soit écoulé avant qu'il prenne le départ du giro. Pour le tour c'est pareil. De toute façon on le sait qu'il est chargé. Mais comme on sait pas dans quelle mesure il l'est par rapport aux autres, inutile de tirer de grandes conclusions.
    J'ai aimé son instinct de tueur et sa superbe, avec le geste pour Tiralongo notamment. Petit retour d'ascenseur (sans Tiralongo l'an dernier il perdait peut être le tour) intelligent et assez classe. A défaut de le voir humain on l'a vu héroïque. C'est déjà pas mal, même si j'aurais préféré le voir humain.
     
    Prompt rétablissement Laurent

    0
    0
  4. schwartz patrick

    D'abord, soigne toi bien Laurent, nous ne pouvons rien pour toi, tu es seul au monde, enfin presque! maintenant, pour Contador, c'est confirmé, il pourra participer au Tour, il a feu vert ! maintenant au niveau récup, je ne sais pas … Ceux qui préparent vraiment le Tour, arriveront avec du jus, pour lui, tout réside dans les fioles de Bjarne …bon avec un peu de son talent , quand même …

    0
    0
  5. Flos

    Franchement j'attends la réaction de Prudhomme sur ce coup là, imaginez que Contador se fasse mal pendant 3 semaines en doutant sans cesse et finisse par gagner le tour et qu'on lui dise en aout bon en fait t'as gagné le giro et le tour sur la route mais on t'enlève tes victoires au tribunal. 
    Prudhomme comme il l'avait fait en 2008 devrait direct dire je ne veux pas de lui sur la base de son controle positif. ça sera mieux pour tout le monde. Après si l'uci l'impose ça sera pas faute de ne pas avoir essayé… 

    0
    0
  6. Dan Simard

    Ce serait désastreux de laisser Contador gagner la Vuelta après le Tour pour éventuellement lui enlever les 4 titres (2x Tdf) 🙁

    0
    0
  7. Max

    Ouai bon, il l'a pas encore gagné ce tour quand même 🙂
     
    La peau de l'ours, toussa toussa

    0
    0
  8. thierry mtl

    Attention au calcul de sentence.
    Pourquoi Contador se verrait-il retirer ses victoires acquisent en 2011 si le TAS le trouvait coupable en août prochain pour cette histoire de Clenbutérol ? 
    Il ne fait actuellement l'objet d'aucune suspension.   Aucune fédération ne s'est prononcée en ce sens.  Il ne conteste pas une suspension.   Il roule de plein droit.
    C'est l'UCI et l'AMA qui conteste une non suspension.  En ce sens Contador est assujettit aux procédures en cours et il a le droit de continuer à rouler.  
    Ce n'était pas le cas de Valverde qui lui, contestait devant le TAS ( de son plein gré) une suspension déjà imposée par une fédéaration.  son appel lui permettait de rouler, en sursis. 
    En ce sens, juridiquement le cas Contador n'est pas comme le cas Valverde.  
    Dans ce contexte, il serait irrationnel et illégal de lui retirer ses victoires obtenues après le Tour 2010.  Il n'est pas l'iniateur de la demande auprès du TAS.  Il est le défendeur. Il est pris avec les délais (ridicules) et les contraintes.  
    S'il est supspendu un an (par exemple),  ce sera dès le prononcé du verdict du TAS.  La suspension ne s'appliquera pas à partir d'août 2010 ou février 2011.   Elle s'appliquera lors du verdict. Puisque , je le répète, il n'a pas reçu de suspension par une fédération.   
    A moins qu'en août prochain, le TAS le suspende du 21 juillet 2010 au 20 juillet 2011.  Dans ce cas on lui enlèverait ses victoires pendant cette période  et il serait partant pour la prochaine Vuelta ?  Ca me paraît imbécile et destructif pour le cyclisme.
    Par contre, sa victoire au Tour 2010 lui serait retiré étant donné la présence de dopage à ce moment.

    0
    0
  9. thierry mtl

    Attention au calcul de sentence.
    Pourquoi Contador se verrait-il retirer ses victoires acquisent en 2011 si le TAS le trouvait coupable en août prochain pour cette histoire de Clenbutérol ? 
    Il ne fait actuellement l'objet d'aucune suspension.   Aucune fédération ne s'est prononcée en ce sens.  Il ne conteste pas une suspension.   Il roule de plein droit.
    C'est l'UCI et l'AMA qui conteste une non suspension.  En ce sens Contador est assujettit aux procédures en cours et il a le droit de continuer à rouler.  
    Ce n'était pas le cas de Valverde qui lui, contestait devant le TAS ( de son plein gré) une suspension déjà imposée par une fédéaration.  son appel lui permettait de rouler, en sursis. 
    En ce sens, juridiquement le cas Contador n'est pas comme le cas Valverde.  
    Dans ce contexte, il serait irrationnel et illégal de lui retirer ses victoires obtenues après le Tour 2010.  Il n'est pas l'iniateur de la demande auprès du TAS.  Il est le défendeur. Il est pris avec les délais (ridicules) et les contraintes.  
    S'il est supspendu un an (par exemple),  ce sera dès le prononcé du verdict du TAS.  La suspension ne s'appliquera pas à partir d'août 2010 ou février 2011.   Elle s'appliquera lors du verdict. Puisque , je le répète, il n'a pas reçu de suspension par une fédération.   
    A moins qu'en août prochain, le TAS le suspende du 21 juillet 2010 au 20 juillet 2011.  Dans ce cas on lui enlèverait ses victoires pendant cette période  et il serait partant pour la prochaine Vuelta ?  Ca me paraît imbécile et destructif pour le cyclisme.
    Par contre, sa victoire au Tour 2010 lui serait retiré étant donné la présence de dopage à ce moment.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.