Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Confirmé: Mosquera positif !

C’est confirmé, Ezequiel Mozquera, 2e de la récente Vuelta, est positif à l’HES (Hydroxyéthylamidon), une substance fluidifiant le sang. Son équipier David Garcia, 11e de l’épreuve, est également positif. L’UCI vient d’en faire l’annonce.

Très mauvaise journée pour le cyclisme professionnel…

Partager

Précédent

Contador piégé par… de la viande ?

Suivant

Affaire Contador: les hypothèses crédibles

15 Commentaires

  1. SALUT LAURENT,
    rien d’étonnant dans le résultat de ces différents contrôles, c’était assez flagrant lors du tour d’Espagne dans les étapes de montagne. Les accélérations étaient foudroyantes. Bonne continuation à toi dans la MAJ de ton blog qui passionne beaucoup de lecteurs
    sportivement YVES

    0
    0
  2. jmax

    bizarre quand même que Moncoutié réputé propre arrive à tirer son épingle du jeu dans la Vuelta

    0
    0
  3. bernard

    je suis un rescapé du cancer je vais pas m’étaler, mais lors d’analyses de sang trés poussées ont a retrouvé des traces de produits « anti-limaces » dans mon corps à faible teneur, je n’ai jamais utilisé ce genre de produits alors parfois je me pose des questions… je lis, je regarde, je m’instruis et j’essaye de me faire une opinion sans avoir la vérité au bout des lévres, Contador garde ma confiance sur ce tour 2010 POURQUOI ?? j’en sais rien c’est juste un ressenti c’est faible mais j’ai aucune preuve de rien alors c’est mon idée,juste une idée rien de plus.

    0
    0
  4. Thierry Lemaire

    Moncoutié joue le classement du grimpeur au Tour d’Espagne et il doit être à peu près le seul. Il a juste choisi un objectif à sa portée dans le cyclisme actuel : peu convoité et beaucoup moins exigeant qu’un classement général

    0
    0
  5. Sylvain

    Passé presqu’inapercue, la récente suspension d’Oscar Sevilla (un autre espagnol), « exilé » en Colombie, pour usage de la même substance (Hydroxyethyl starch -substitut de plasma sanguin) a-t-elle un lien ?

    Généralement quand un athlète se fait prendre concernant une substance, il s’en suit une série de positif à la même substance. Est-ce attribuable à la stratégie des authorités de surveillance i.e. il sont plus vigilant concerant cette substance ?
    Cette stratégie serait donc elle-même tributaire du comportement des athlètes et de leurs « dealers » !

    Si c’est le cas, c’est donc dire, qu’il y a reconnaissance explicite, de la part des authorités de surveillance, qu’il existe des réseaux organisés.

    Alors, à quand les enquêtes sur les fournisseurs ?
    À quand les accusations de nature criminelles tant pour l’athlète que pour le fournisseur ?
    Quitte à donner l’amnistie aux athlètes en échange de leur témoignage.

    Tant que les dealers vont pouvoir fonctionner sans une crainte sérieuse d’être emprisonné le tout va se poursuivre avec la substance en promotion.

    0
    0
  6. bernard

    Commentaire judicieux et trés réfléchi de sylvain voila une personne qui fait avancer le débat, j’hadére totalement, c’est rassurant de voir qu’il y a des points de vue non polémique et trés nombreux sur ce site qui vont dans le bon sens.bravo la flamme rouge de suciter des discussions aussi intéressantes.

    0
    0
  7. schwartz patrick

    Donner l’amnistie aux sportifs, çà NON ! Pour moi, ils
    sont responsables ! s’ils arrêtent de prendre des produits, de jouer au plus fin, les dealers se feront nettement moins nombreux !
    Deux mois, pour annoncer que Contador n’est pas tout à fait « net », c’est beaucoup! et beaucoup de gens ont le temps de s’enfuir, de préparer leur défense ou de
    distribuer des enveloppes …Maintenant, la quantité de substances dopantes est vraiment infime, faut pas exagérer; je suis sûr, que si je fais analyser la viande que j’achète à l’hyper du coin, j’y trouve une petite quantité de ces hormones que l’on donne aux bovins!
    Mosquera, la première fois que j’entends son nom ! Gros
    tour d’Espagne et finalement 2e ! bizarre !
    Deux affaires qui ont peu de chances d’être liées mais
    qui font les gros titres !
    En ce qui me concerne, je n’ai pas peur de la polémique
    elle fait partie intégrante de la
    société,malheureusement…
    Ce qui me désole aussi, c’est le retour de toutes ces vedettes qui reprennent leur place, comme si de rien n’était …payées au prix fort et affublées de patro-
    nymes tels « le cobra », tels des stars! des gens qui
    n’arrêtent pas de pourrir ce sport ! polémique, oui
    amnistie, non, je ne vois pas pourquoi!!!

    0
    0
  8. Zenou

    Mauvaise nouvelle ?
    Quand deux champions louches tombent pour dopage, c’est plutôt une bonne nouvelle

    0
    0
  9. Sylvain

    Alberto Contador a un nouveau commanditaire:

    « Chef Boyardee »

    Il incarnera le mari dans un « remake » d’une publicité célèbre…

    on va y entendre son épouse dire:

    Alberto, « C’é ben pour ça qu’tu veux pas d’mon steak! »

    (Seul les Québécois de plus de 45 ans comprendront)

    0
    0
  10. Vincent

    Il y a une lettre ouverte d’un coureur pro sur Cyclism’Actu: c’est pathétique!!!

    « Nous, les coureurs, sommes ceux qui font ce sport. En conséquence, ce devrait être à nous de décider de la procédure et des contrôles (anti-dopage). »

    À nous de décider des contrôles?!? Elle est bien bonne celle-là! Et moi je décide quand la police va me donner une contravention!

    Autre bout:
    « …Au contraire, si on établit des résultats anormaux en face de moi, on me demandera rapidement quel est le problème et je pourrai donner une explication s’il en existe une. Si je n’ai pas d’explication à donner, alors ça signifie qu’ils m’ont pris »

    Ça signifie qu’ils m’ont pris… : ça signifie que t’en prend mais que tu t’es pas fait prendre encore?! Sous-entendu ou vraiment yé trop con!

    0
    0
  11. Sylvain

    Si l’UCI voulait vraiment éliminer le dopage elle y arriverait en peu de temps.

    Le Vélo professionnel n’est plus que du divertissment.

    Les amateurs de cyclisme aiment les vedettes, les courses et performances spectaculaires. À l’image des autres sports professionnels, l’UCI à compris, elle doit fermer les yeux.

    Regarder la teneur des communiqués dans l’affaire Contador. Rapidement, l’UCI a tenu à rappeler qu’il s’agissait d’une faible concentration du produit pour sous-entendre la contamination possible. On est en mode « damage control ».
    Parce que s’il y a perte d’intérêt pour le cyclisme parce que toutes ses vedettes sont dopées, il y aurait perte de cotes d’écoute, donc perte de revenus pour l’UCI.

    Quant à cette information au sujet de Contador ça fait certainement suite à une fuite non-désirée et maintenant on en fait une stratégie de communication controlée (On montre ainsi que, l’UCI fait bien son travail, que personne n’est intouchable et que quelque soit la concentration de produit dopant, l’UCI le trouvera).

    Et voilà, que des PROs déclarent anonymement aujourd’hui qu’ils n’ont pas besoin de l’UCI et qu’ils devraient former leur propre « ligue ».

    Mais voyons, c’est là ou l’UCI veut en venir, une ligue qui ferme les yeux sur le dopage à l’image des ligues profesionnelle de sport et avec, en prime, à l’image de la formule un, le prestige pour son chef!

    Le dopage n’est un problème pour l’UCI qu’à cause des ambitions à la Direction du CIO (Comité International Olympique) de son ancien dirigeant (Hein Verbruggen qui a lui-même mit en place sa marionnete Pat McQuaid à la tête de l’UCI) et des pression du CIO pour se conformer au code antidopage actuel et se soumettre à l’AMA (Agence Mondiale Anti-dopage) qui avait elle-même à sa direction un autre individu (Dick Pound) qui avait des ambition à la Direction du CIO.

    Ce n’est pas une guerre concernant le dopage, c’est une guerre de pouvoir et de $$$$.

    Les cyclistes piégés n’en sont que des dommages collatéraux!

    0
    0
  12. Sylvain

    Intéressant cette théorie pour le control positif de Contador LE JOUR DE REPOS, sur cette contamination par transfusion de sang contenant des traces de l’USAGE PRÉALABLE du produit dopant pour expliquer sa faible concentration.

    http://www.cyclingnews.com/news/experts-split-on-cause-of-contadors-tour-de-france-doping-positive

    0
    0
  13. Andy Lamarre

    Qu’est qui va arriver avec le pool….

    0
    0
  14. Batrick P

    « Si l’UCI voulait vraiment éliminer le dopage elle y arriverait en peu de temps. »
    Là, Bernard, un « commentaire judicieux et très réfléchi »?
    Il est si facile de dégringoler dans ce qu’on appelle parfois le « populisme ».

    0
    0
  15. Testocarbone

    l’Hydroxyéthylamidon est une molécule contenu dans la perfusion faite par les coureurs avant un contrôle pour masquer un taux d’hématocrite et d’hémoglobine élevé. C’est du plasma qui augmente la valeur du blanc et minimise le rouge, c’est à dire le sang oxygéné. Ce n’est pas un produit dopant, mais un produit sensé masqué. Nous savons tous que l’UCI ne fait que semblant de lutter contre le dopage. C’est une institution qui n’aime pas le sport en tant que tel. S’ils le pouvaient, des McQuaid et consors, institutionnaliseraient le dopage.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.