Chiant, le Tour?

Personnellement, je suis ravi de la réaction quasi-unanime dans les médias actuellement quant aux 7 premières étapes du Tour: d’un ennui mortel!

Tellement que j’en perds mon inspiration pour vous entretenir du Tour…

L‘Équipe titrait hier “Sept jours de sieste“, c’est dire! Le Monde n’y va pas de main morte non plus, titrant au sujet de l‘étape d’hier “Le jour le plus long“.

C’est vrai que Messieurs les coureurs ont musardé solide hier: 231 kms tout plat parcourus à une moyenne d‘à peine 40km/h, ce fut long longtemps. Les coureurs étaient même en retard par rapport à l’horaire le plus lent (42km/h) prévu dans le guide du Tour!

Surtout, les coureurs se sont refusés à se lancer dans des offensives, sauf Offredo et Pichon. Offredo en particulier en avait gros sur la patate à l’arrivée, l’organisation ne lui ayant pas octroyé le titre de coureur le plus combatif de l‘étape malgré les kilomètres passés devant. Je suis bien d’accord avec lui! Et Dieu que j’aime son franc-parlé devant la dictature des oreillettes en course: “Non, d’accord, mais après, qu’est-ce qu’on fait ? On se regarde les quéquettes (sic), on attend l’arrivée et on fait un sprint. Je me suis dit pourquoi pas, si on est plusieurs.

Non, ca ne tourne pas rond jusqu’ici sur le Tour. On nous avait promis davantage de sécurité pour les coureurs en passant à des équipes de 8; il n’en est rien, les chutes étant au moins aussi nombreuses qu’avant. C’est tout simplement la faute aux oreillettes là encore: quant tu as 20 directeurs sportifs qui hurlent dans ces machins qu’il faut remonter devant car il y a une difficulté ou un écueil qui arrive sur la route, ben tu as des chutes.

Les oreillettes ont tué toutes les échappées jusqu’ici. Je comprends certains coureurs: à quoi bon la dépense d‘énergie et la galère devant si c’est pour se faire revoir à 100% dans les deux derniers kilomètres, outre bien sûr le fait de montrer le maillot à la télé? Offredo a même déclaré après l‘étape: “Ces étapes-là sont une mascarade. Là, j’ai juste envie de faire mes valises et de rentrer chez moi.“ Ouf!

On est loin du Giro ou de la Vuelta qui n’hésitent pas à placer des étapes accidentées voire de montagne (l’Etna…) en début d‘épreuve…

Par chance, on arrive dimanche sur les pavés de Paris-Roubaix, puis la semaine prochaine dans les Alpes. On verra si la Sky pourra tout cadenasser, ou si les autres favoris oseront (Nibali, Quintana, Landa, Dumoulin, Bardet, Yates, etc.).

Espérons qu’avec du relief, c’est tout le Tour de France qui en prendra. Il en a bien besoin.

16 Commentaires

  1. legafmm
    Soumis le 16 juillet 2018 à 4:50 | Permalien

    mica, pour avoir des images, il faut des motos-images, sans motos, pas d’images.

    je sais, ton rêve, c’est un tour sans images, sans voitures, sans motos, sans rien, vas donc rouler dans la campagne au lieu de nous inonder de tes commentaires inutiles, c’est les mêmes à chaque fois, sans arrêt, change de disque pdm

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 19 votes)
  2. Yvon
    Soumis le 16 juillet 2018 à 4:58 | Permalien

    Steve Chainel râlait après les motos qui faussaienr la course. Il estimait leur. Ombre à plusieurs milliers. Chassé est parti pour avoir critiqué Armstrong et l’importance que l’on lui attribuait, attendons

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  3. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 16 juillet 2018 à 5:48 | Permalien

    Legafmm. Mica est lourd, certes, mais il a raison sur le fond.
    Il serait mieux de le dire en assumant un « je » plutôt qu’un « nous ».
    Parce que moi, je ne partage pas ta façon méprisante de le dire.
    Sur le fond, évidemment qu’il y a moyen d’avoir des images télés sans assister à ce cirque. Trois, quatre, cinq motos suffisent à cela. Avec des règles, et des sanctions pour ceux qui ne les suivent pas.
    Tiens, quand Bardet rejette ses équipiers qui l’attendaient pour rentrer, c’est pour quoi? C’est en rapport avec un calcul pour obtenir une aide motorisée. De Vlaeminck dénonçait en 1978 les accointances au comptoir entre Moser et des motards en vue du Paris – Roubaix du lendemain.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 13 votes)
  4. mica
    Soumis le 16 juillet 2018 à 6:01 | Permalien

    Legafm: bien sur que l’ on veut avoir des images, mais il y a moyen d’ en avoir, et de belles, en filmant, par exemple de 3/4 arriére, de temps en temps, de l’ avant mais avec un zoom très puissant, et garantissant une distance d’ au moins 20m, en filmant depuis les hélicos avec plan large pour savoir ce qu’ il se passe exactement devant les groupes….
    IL n’ y a pas que les motos images qui sont fautives, toutes les autres aussi devraient étre tenues à distance, même celles qui ouvrent la marche du peloton, celles qui doublent avec complaisance en prenant leur temps. Quelques voitures aussi qui ne sont pas tjs. neutres dont celle de la direction de course, à l’ occasion….. et là nous ne pouvons parler que de ce que nous voyons, l’ essentiel nous étant largement dissimulé.
    Et que dire des paroles de Vockler qui « voulait voir de prés les coureurs » avec la moto de son chauffeur.
    Bref, hier, en vélo un « spectacle » affligeant et indigne d’ une grande compétition…je ne suis pas sur par ailleurs que certaines nations amoureuses de vrai sport nous suivent longtemps…l’internationalisation a peut étre du plomb dans l’ aile….
    Attention dans ce que je dis, ce ne sont pas les coureurs qui sont fautif, mais le systéme fédérations, organisateurs, médias.
    Tout est à revoir et Mr Prudhomme se grandirait en parlant haut et fort, en reconnaissant ses erreurs, et en prenant des mesures de bon sens.
    Par ailleurs, que venait faire cette étape des pavés sur un TDF…de l’ audience? éliminer certains sur chutes ….bon, un seul l’ a été, mais c’ est trop ( j’ admets que ce n’ était pas en zone pavée, mais tout de mçeme…)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 13 votes)
  5. Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 juillet 2018 à 6:32 | Permalien

    « vas donc rouler dans la campagne au lieu de nous inonder de tes commentaires inutiles ». Cette phrase peut s’adresser à l’ensemble des contributeurs, du moment que l’un d’eux ne pense pas comme moi !
    Mica, tu es confronté au triste sort des lanceurs d’alerte, toutes proportions gardées, car on ne parle que de sport, de vélo. Néanmoins, les éléments sont factuels. Il suffit d’ouvrir les yeux.
    J’ai évoqué récemment cette question du drafting par les motos/autos et mes interlocuteurs m’ont pris pour un fou, ou du moins un cycliste aigri. Ça me rappelle le milieu des années 90 où je dénonçais les effets de l’EPO. On me prenait pour un dingue, un hurluberlu qui avançait des arguments fumeux, fantasmagoriques. S’attaquer à l’époque à l’icône nationale Virenque, ou au revenant d’entre les morts Armstrong prenait des tournures d’immolation sociale.
    Mica, LBA : vous vous attaquez à Bardet, la blanche colombe, et à Voeckler populo parmi les populos…Bande de kamikazes !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 14 votes)
  6. mica
    Soumis le 16 juillet 2018 à 7:07 | Permalien

    EAP: ce que tu dis est vrai, pour l’ essentiel.
    Cependant je m’ « attaque » pas à Bardet, je m’ attaque plutôt au « système » qui permet et favorise ces abus.
    On pourrait, bien sur, regarder tout ça de loin, ne pas approfondir, aprés tout, le « lien aérodynamique » est invisible, mais il suffit d’ avoir un peu pratiqué ces sports aérodynamiques pour estimer le rôle immense qu’ il peut jouer. (Tu pestais, toi même, contre un concurrent qui t’ a dépassé, il y a peu, planqué derriére une voiture ou moto, et tu avais raison)
    Le cas de Vockler me gène un peu plus, quand il prononce tout haut sa phrase: « …je veux voir les coureurs de prés… ». Essaye t’ il de banaliser, ou nous prends il pour des simplets?
    Encore une fois c’ est du coté « officiels, organisateurs ,médias » qu’ une vrai réponse devrait venir.
    Pourquoi cette étape d’ hier, pourquoi ce cirque?
    Certes des images spectaculaires, des « guerriers empoussiérés » des images « iconiques »….mais tout ça pour l’ audience au grand dam d’ un vrai sport cycliste!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 13 votes)
  7. Djm
    Soumis le 16 juillet 2018 à 7:46 | Permalien

    « Pourquoi cette étape d’ hier, pourquoi ce cirque? »
    Parce que quand tu as roulé un jour dans ce coin de France, sur ces chemins pavés, t’es à la Mecque : tu passes une belle journée en enfer. Il a qu’à voir le visage heureux de certains coureurs et leurs commentaires pour voir qu’ils préfèrent ça à se faire chier avec 60 km de CLM sur nationale. Je suis sur que le plus gros regrets de R.Porte, c’est d’être tombé avant les pavés. Mica, prends un vélo, va faire le Koppenberg, le pavé de l’Arbre, un beau col avec des passages à 15% et tu comprendras ce qu’est le cyclisme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 10 votes)
  8. Maxime R
    Soumis le 16 juillet 2018 à 8:01 | Permalien

    @mica

    pourquoi tu considères que l’étape de ce dimanche n’a rien à faire dans le vélo et n’est pas un « vrai sport cycliste » selon tes propos ?

    Perso j’ai adoré (hormis les chutes et les blessures évidement) mais quoi qu’on en dise les pavés vont partie du cyclisme, qu’ils soient présent sur une étape tout les 3, 4 ans ne me parait pas exagéré.

    sportivement

    Maxime

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  9. jmax
    Soumis le 16 juillet 2018 à 8:19 | Permalien

    Si on file à 20m, comme ils roulent globalement à 10m/sec, on est deux secondes devant et si la route tourne, on a deux secondes sans image. Certes, on peut alors basculer sur des images hélico mais à force de switcher, cela va fatiguer.
    On pourrait limiter le nombre de motos de photographes mais personnellement, je me régale avec les images de cycling tips comme celle de l’étape de Roubaix: https://cyclingtips.com/2018/07/photo-gallery-tears-of-pain-and-joy-on-tours-cobbled-stage-9/
    Pour faire des photos de cette qualité, il faut être dedans

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  10. Nikko
    Soumis le 16 juillet 2018 à 8:30 | Permalien

    @Mica #lanceur d’alerte…!!??

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  11. mica
    Soumis le 16 juillet 2018 à 8:59 | Permalien

    Bien sur que « l’ enfer du nord » fait partie du cyclisme, ainsi que toutes les classiques et semi classiques Flandriennes, je n’ ai jamais dit le contraire.; mais il y a tout le printemps pour ce genre d’ événements.
    De plus, tout cela reléve un peu de la loterie et s’ il faut que les caméras soient à 5 métres du coureur pour bien voir ceci, ça devient de la triche pûre et simple.
    Oui, hier, c’ était un grand carnaval.
    Ceci dit: vive Paris Roubaix et le Tour des Flandres au printemps! et toutes les classiques et semi classiques qui vont avec.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 9 votes)
  12. bigmouse
    Soumis le 16 juillet 2018 à 9:48 | Permalien

    zut pas vu la réponse de mica 🙁 zappé avec les 5 premier post

    ceci dit suis rassuré il a pas une syncope dvt sa télé hier

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  13. Djm
    Soumis le 16 juillet 2018 à 10:03 | Permalien

    Mica. Il n’y a qu’à pas faire d’étapes de montagnes car il y a déjà la classique des Alpes, le Dauphiné en juin, ni d’etape pour sprinters car ils ont Milan-San Remo et Paris-Tours à se mettre sous la dent. Et quand un coureur tombe ou crève, on a qu’à arrêter l’epreuve, comme au foot pour le soigner ou réparer son vélo pour qu’il soit pas tenter de revenir dans les voitures. Je me demande si tu as déjà participé à une épreuve cycliste autrement que dans un canapé!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 11 votes)
  14. Nikko
    Soumis le 16 juillet 2018 à 12:00 | Permalien

    http://laflammerouge.com/chiant-le-tour/comment-page-1

    Comme d’hab !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  15. legafmm
    Soumis le 17 juillet 2018 à 6:22 | Permalien

    Les motos, véhicules font partie de la course, elles sont là, et il est strictement impossible de les enlever. Elles sont (presque) toutes nécessaires au bon déroulement de la course, même si vous pensez le contraire, je le regret de vous le dire, vous avez tors, ou alors il faut empêcher des caméramen, photographes et autres de faire leur boulot, je suppose que vous n’aimeriez pas qu’on vous renvoient parce que ça dérange 4 ou 5 olibrius.

    Par moment, certaines « abritent » un coureur, oui, mais c’est la course, lorsqu’un coureur dépasse une moto, c’est normal qu’il profite de l’abri, ce serait stupide de ne pas le faire.

    Lorsqu’un coureur crève, c’est normal qu’il profite de l’abri pour remonter la file des voitures, par contre, il ne faut pas remonter comme l’a fait Dumoulin, ou Bardet sur Paris-Nice.

    Les abris des véhicules font partie de la course, c’est comme ça, et Mica, il me saoule à répéter son laïus sans arrêt, qu’il change de disque … ses commentaires sont sans intérêt.

    Si je répétais ce que je viens de dire sur chaque article de Laurent pendant 10 ans, je pense que certains en auraient ras le bol et ils auraient 1000 fois raison.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  16. lbiI
    Soumis le 17 juillet 2018 à 6:57 | Permalien

    Honnêtement, il y en 1000 fois trop, et ça pollue. J’ai souvenir du semnoz 2013, ou les coureurs montaient dans les voitures et pots d’échappement, valverde notamment. On a l’impression de 180 coureurs maigrichons suivis par des centaines de voitures, c est pas beau à voir. La réalisation se garde bien de montrer tous ces véhicules…
    S’abriter 2 sec, pourquoi pas, mais quand tu passes une minute derrière et que tu gagnes MSR de 3 secondes…
    M’enfin, c’est anectdotique.
    C’est un spectacle. D’ici peu, on aura la vérité sur les moteurs. Dès la fin de carrière de froome, je vous parie que l’équipe sortira un gros dossier… »Le mensonge froome »!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!