Tous les jours, la passion du cyclisme

 

ChangeCyclingNow: la communauté

Voici la liste des participants à la réunion du week-end à Londres dans le cadre du nouveau projet ChangeCyclingNow lancé à l’initiative de Jaimie Fuller, PDG de la société Skins.

Modérateur:

Paul O’Kelly (consultant)

Présentateurs invités:

Travis Tygart (directeur, USADA)

David Howman (directeur, AMA)

Hajo Seppelt (journaliste indépendant)

Membres du comité:

Jaimie Fuller (pdg, Skins)

Gianni Bugno (président, Association des coureurs professionnels)

Jonathan Vaughters (CEO, Slipstream Sports)

Paul Kimmage (journaliste sportif)

John Hoberman (professeur, U. du Texas)

Michael Ashenden (expert du dopage sanguin)

David Walsh (journaliste et auteur)

Andy Layhe (fondateur, Pure Cycling)

Antoine Vayer (professeur d’éducation physique)

Scott O’Raw (fondateur, Velocast)

Festina Girl (blogueur)

Greg LeMond (triple vainqueur du Tour de France)

Éric Boyer (ex-coureur pro et directeur sportif)

Jorg Jaksche (ex-coureur pro)

La mission de ChangeCyclingNow:

« We believe that cycling must fundamentally shift how the sport is managed including the implementation of independent anti-doping controls. These changes are of paramount importance now. The outcomes from this summit will set out the fundamental building blocks for real and positive change in the management of the sport, especially with regards to anti-doping. At the conclusion of the summit, a clear message shall be delivered to the members of the UCI, the National Federations, licensees, stakeholders and cycling generally that there must be a distinct and fundamental change in the processes, culture and management of cycling. »

Y’a pas à dire, voilà un joli panel regroupant diverses compétences et j’ai très hâte de connaitre les recommandations de ce groupe pour mieux lutter contre le dopage dans le cyclisme et redorer l’image de ce si beau sport.

Une conférence de presse aura lieu dimanche pour annoncer les avancées réalisées au cours du week-end. Cette conférence de presse regroupera la plupart des participants, ainsi qu’Emma O’Reilly et Christophe Bassons.

Partager

Précédent

Ils se mobilisent pour l’avenir du cyclisme

Suivant

Le Tour 2013 devrait-il passer par le col de Sarenne?

  1. thierry mtl

    L’UCI ne se trucidera pas.

    L’UCI n’écoute que l’argent, les cambio, les piastres et le cash.

    La seule solution est une ligue professionnelle concurente. Il faut « tasser » l’UCI.

    0
    0
  2. Christian

    Bugno… ouille!
    Festina girl?
    Et Laurent, pourquoi n’es-tu pas là? 🙂

    0
    0
  3. ca fait fouillis…un peu n’importe qui et n’importe quoi…De l’industriel a la blogueuse anglaise qui tweete…il est en train de se creer un « grand Machin » parallele dans le cyclisme pro, un nouveau lobby comme le mentionnait Alain39 et nous on va avaler de nouvelles couleuvres!

    0
    0
  4. BP

    Gianni Bugno…
    Le problème, c’est les autres, déjà donc dans le compromis avant le commencement.

    0
    0
  5. jocelyn

    Bugno???

    0
    0
  6. alain39

    Un groupe très hétérogène et il manque à l’appel les fédérations, coureurs en activité, sponsors etc…
    Beaucoup des membres manquent de légitimité ou sont inconnus. Que font des blogueurs et journalistes dans cette instance, ces derniers étant sur-représentés.
    Mais que voulez vous avec une UCI abonnée aux absents il est évident que des initiatives privées vont voir le jour.
    La nature a peur du vide et ainsi le vide laissé par l’UCI se remplit.
    Il faut connaitre les vraies raisons d’être de cette « association » qui d’ailleurs ne dispose d’aucune structure juridique.
    Il appartient aux fédérations, coureurs et sponsors de se rassembler dans une association pour ainsi devenir des interlocuteurs de l’UCI et mettre en place sa refonte.
    Je déplore ce type d’action qui avec l’aide des journalistes va saturer les médias et mettre une pression pas forcément constructive.
    Tout ça en raison de l’incompétence notoire de l’UCI.
    Ca fait des années que nombre d’entre nous se plaignent des manquements de l’UCI et il faut vraiment faire quelque chose.
    Le point positif est de constater que certains ont parfaitement compris que l’affaire Arsmtrong est grave et va porter atteinte au cyclisme et que l’inaction va nous amener droit dans le mur.
    Mais que faire face à une instance complètement inféodée et dont les dirigeants essayent de sauver leurs privilèges.
    Une initiative des fédérations et des Etats me semble nécessaire.
    A suivre car ce qui se passe est très important et sous nos yeux se joue l’avenir de ce sport.

    0
    0
  7. Christian

    @ Alain 39

    Je ne serai pas aussi dur avec cette initiative. Au contraire. Si seulement elle pouvait mener les fédés et les coureurs « propres » à se bouger…

    En outre, des blogueurs, pourquoi pas? A mes yeux, ils ont sans doute plus de légitimité que les journalistes, qui sont sur les plus grandes courses à l’année longue, côtoient les coureurs et ne voient rien.

    Les blogueurs sont des fans et je pense qu’en ce moment le cyclisme a besoin de se rapprocher d’eux. Pour être proche de la base et avoir de nouvelles idées qui sortent du carcan traditionnel. Il en faudrait d’autres!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.