Carton rouge aux deux Schleck

Je sais pas vous mais vraiment, je trouve que les frères Schleck déconnent sur ce Tour de France.

Franck Schleck s'est en effet dit mécontent que Contador attaque dans la descente technique vers Pinerolo aujourd'hui.

Là, je dis que c'est n'importe quoi.

Autant peut-on exprimer un bémol sur le comportement de Contador l'an dernier lors du saut de chaine d'Andy Schleck, autant cette fois on ne peut que féliciter Contador d'essayer de surprendre ses adversaires et d'attaquer tous les jours. On peut voir dans le comportement de Contador la preuve de son intelligence en course: il a compris vers Gap hier qu'Andy Schleck n'était pas un grand descendeur. N'ayant pu faire la différence dans la courte ascension de Pramartino, non sans avoir pourtant essayé et c'est tant mieux pour le spectacle, il a tenté de la faire dans la descente aujourd'hui. Moi, je dis bien joué et bravo à Alberto de tenter tous les jours et par tous les moyens de gagner le Tour !

Franck Schleck devrait savoir que du km 0 à l'arrivée, un coureur peut tenter de faire la différence à n'importe quel moment. Telle est l'essence de la course cycliste…

Quant à Andy, il a de nouveau exprimé des réserves sur le choix des organisateurs concernant le final de l'étape, estimant qu'une telle descente à quelques kilomètres de l'arrivée était dangereux. Je ne suis pas d'accord avec lui et les organisateurs ont également exprimé leur désaccord avec le coureur luxembourgeois. Après tout, ce n'est le problème de personne sauf lui s'il descend comme un fer à repasser sur routes mouillées ou lors de descentes techniques. 

L'étape

Belle victoire d'Edvald Boasson Hagen aujourd'hui à Pinerolo. Décidemment, celui-là a du tempérament, j'aime! Piqué au vif de s'être fait battre par son compatriote Hushovd hier à Gap, Boasson Hagen a réagi avec les jambes, allant chercher à la pédale cette victoire. Il avait surtout reconnu le parcours précédemment, une reconnaissance qui s'est avérée utile puisqu'il savait la descente technique. Du coup, il n'avait qu'à basculer seul au sommet, sachant qu'on ne le reverrait plus sur les huit derniers kilomètres à couvrir. Bien joué !

Chose certaine, jamais n'a-t-on vu la Norvège autant à l'honneur sur un Tour de France! Deux victoires d'étape pour Hushovd et sept jours en jaune, deux victoires d'étape également pour Boasson Hagen, alors qu'ils sont les deux seuls représentants en lice ! 

Le Galibier demain

On y est, le Tour se joue demain dans le Galibier très probablement (à ne pas manquer ici, une rétrospective photo réussie du Tour au Galibier), ainsi que vendredi sur la route vers l'Alpe d'Huez. On annonce une météo meilleure que prévue, sans trop de pluie. Tout dépendra donc du vent dans la vallée du Lautaret, vent qui souffle habituellement de face sur la portion que les coureurs emprunteront. Je m'y suis d'ailleurs payé la plus belle fringale de ma carrière cycliste, engagé dans l'épreuve cyclosportive La Galibier en 1998. Un grand souvenir ! (mais quelle galère dans le final des 192 kms de l'épreuve!).

Pour Contador, je crois qu'il essaiera de profiter du forcing d'une équipe (Liquigas, Leopard ou les Euskaltel-Euskadi dont l'alliance avec leur leader Sanchez s'est confirmée aujourd'hui…) dans le Lautaret pour attaquer dès le pied du Galibier, alors qu'il restera 8 km avant l'arrivée.

Son plus grand rival s'appelle Cadel Evans, sans l'ombre d'un doute. Evans est cependant un diesel, aussi je crois qu'il peut céder non pas sur la première, mais sur la deuxième ou la troisième attaque. Contador devra donc, pour s'échapper seul, jouer en véritable grimpeur et imposer des changements de rythme fréquents qui achèveront aussi les deux Schleck. Contador peut arriver seul au sommet demain !

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!