Camp Groupe Centrifuge: jour 1

Nous l’attendions depuis des semaines, voici qu’on y est: notre premier camp d’entrainement avec le Groupe Centrifuge, en Virginie. La Flamme Rouge vous propose cette semaine une série de reportages et d’entrevues sur ce camp printanier, tout en ne négligeant évidemment pas l’actualité dans le monde du cyclisme professionnel.

Camp du Groupe Centrifuge, jour 1.

12h00: après une douzaine d’heures à se trainer sur le Highway 81 South, State Troopers obligent, nous voilà enfin arrivés en Virginie. Ca se présente plutôt bien: soleil, 20 degrés, champs et pommiers en fleur. Quel contraste avec le Québec et cet hiver neigeux, impitoyable pour nous les cyclistes qui aimerions enfin débuter notre saison!

13h05: le grand moment est arrivé. Première sortie sur route de la saison. Avec le nouveau vélo en plus. C’est la frénésie. Première petite montée. Enfin, "petite", elle fait pratiquement 3 kms! 

14h00: tiens, on ne pensait pas que la Virginie était aussi montagneuse. Pas un mètre de plat. On joue du dérailleur au 15 secondes.

15h00: 50 kms au compteur, mais plus de 580 mètres de dénivellée. Usant. Les parcours d’entrainement ici sont très usants. Dans le contexte ou le camp débute officiellement que demain, mieux vaut s’en garder sous la pédale. Les jambes sont bonnes, sachons les préserver un peu! 

15h30: on prend nos quartiers pour la semaine. Le Groupe Centrifuge loge sur une base de plein air comportant plusieurs bâtiments construits en bois, ce qui ne dépaysera pas les Québécois. Rustiques mais confortables, propres et pratiques, les bâtiments offrent un hébergement collectif invitant pour la tenue d’un camp d’entrainement. Et il y a internet sans fil…

17h00: premiers contacts avec nos "confrères cyclistes" de la semaine. Il y a un groupe de la Beauce dont le sponsor principal est Rocky Mountain ainsi qu’un autre de Drummondville. Tiens, voici une vieille connaissance que nous n’avions pas revu depuis des années. Et voilà encore un sérieux adversaire de notre équipe dans les courses provinciales. On comprend mieux maintenant pourquoi on a du mal à le suivre! Voilà enfin les entraineurs de la semaine. La Flamme Rouge vous proposera quelques entrevues cette semaine pour vous les faire découvrir. 

19h00: restau à New Castle. Très rudimentaire. On est inquiet.

20h00: restau à New Castle. Très rudimentaire. On est inquiet, d’autant plus que le service est très long.

21h30: restau à New Castle. Très rudimentaire. On avait raison d’être inquiet.

22h00: dodo.

Camp du Groupe Centrifuge, jour 2.

7h45: lever. Très mal dormi.

7h50: enfer! Il fait 2 degrés dehors et il pleut. Le contraste avec la veille est saisissant. Le climat du Québec nous colle à la peau !!! Nous voilà bien, surtout que notre moteur déteste la pluie et le froid.

8h00: déjeuner collectif. Nourriture très satisfaisante, notamment sur le plan des quantités. Visiblement, on sait ici que des cyclistes se doivent de charger la chaudière. Les visages sont toutefois tendus, probablement en réaction avec la flotte qui tombe dehors ainsi que l’incertitude qui règne quant au programme du jour. 

8h30: enfin, voici l’homme en charge, Marc Dufour. La première impression est celle d’un homme sympathique qui fait le métier de coureur, étant visiblement assez affuté. Présentation du déroulement de la semaine et de la journée. Départ de la première sortie officielle retardé à 14h en raison de la météo. 65 kms au programme. Séance de pilates en remplacement ce matin. C’est quoi ca, des pilates? 

10h30: nous savons désormais ce que sont les pilates. Nos muscles aussi.

14h00: départ de la sortie. Temps humide, mais la pluie s’est arrêtée. Froid (4-5 degrés). Le matos est au rendez-vous, ce qui est toujours motivant et le signe qu’on est en présence de coureurs sérieux. Le Kuota Kredo Ultra se détache notamment du lot.

Plusieurs groupes sont constitués, selon les moyennes horaires. Dans l’incertitude, nous prenons le groupe le plus rapide. Il sera toujours bien temps de battre en retraite plus tard… Mauvais signe, nous sommes, avec un autre cycliste, le plus vieux de ce groupe…

14h15: coton, ca va être coton. Ca roule vite, les bosses sont avalées en force. Le coach est un coureur de l’équipe EVA Vallée de l’Aluminium.

14h30: les jambes tournent bien.

14h45: les jambes tournent bien.

15h00: gros effort dans une bosse de 3 kms. Nous n’avons jamais été performants dans le froid, préférant les grosses chaleurs. Sitôt plongés dans la descente, le coach demande si on allonge la sortie à 90 bornes. Devant le oui collectif qui s’en suit, on décide d’être raisonnable compte tenu que c’est seulement notre 2e sortie sur la route et que nous avons aussi une semaine à tenir. Attente du 2e groupe derrière.

16h30: retour. Toujours comique de voir les gens accélérer à quelques hectomètres du chalet, comme s’il fallait disputer l’arrivée…

22h00: extinction des feux.

Comique

Marc Dufour va avoir de la compétition. George Hincapie est en effet en train de monter son propre centre d’entrainement dans le Blue Ridge Mountain, plus précisément près de Greenville, en Caroline du Sud. Appelé "Pla d’Adet" en lien avec sa victoire d’étape dans le Tour 2005, ce centre ultra moderne proposera également à des cyclistes des stages d’entrainement.

Respect

Impressionnant, l’attitude des conducteurs américains envers les cyclistes. Très respectueux de ces derniers sur la route, les automobilistes américains n’hésitent pas, comme très souvent en France, à rester derrière les cyclistes grimpant une bosse de longues minutes afin d’attendre le bon moment pour pouvoir les dépasser en toute sécurité. Notre sentiment de confiance et de confort sur les routes ici n’en est que meilleur et témoigne de la pertinence de l’endroit pour y tenir des camps d’entrainement pour cyclistes.

La personnalité

George-Édouard Duquette. Leader de notre groupe "A" hier, ce jeune coureur de 21 ans évoluera cette année au sein de l’équipe EVA Vallée de l’Aluminium dirigée par le Sherbrookois Alexandre Lavallée. Issu du vélo de montagne mais consacrant de plus en plus de temps au cyclisme sur route, ce coureur longiligne grimpe bien, nous avons eu la chance d’en acquérir l’intime conviction hier!

Admiration…

… envers nos amis du site VeloGessien qui, pendant qu’on se tape des sorties de 70 bornes dans l’humidité et le froid, ont le plaisir de pédaler sous le soleil et autour du Leman, pour des sorties avoisinant les 200 bornes.  

Impressionnant

Mais que se passe-t-il dans le cyclisme professionnel cette année ? Voilà que les Français sont de nouveau aux premières loges! Sylvain Chavanel a brillamment remporté ce week-end la course belge La Flèche Brabançonne, sa deuxième victoire de suite après À travers les Flandres la semaine dernière, excusez-un-peu.

Critérium International

C’est Jens Voigt qui, comme l’an dernier, a remporté le Critérium International grâce à une échappée lors de la 2e étape, la course de côtes. Son co-équipier Larsson termine 2e, ce qui fait pour un week-end très réussi pour CSC qui est probablement, avec Liquigas, l’équipe de ce début d’année. Luis-Leon Sanchez chez Caisse d’Épargne complète le podium.

Attention à l’équipe CSC lors du Tour des Flandres, dimanche prochain. Cette équipe pourra compter sur Voigt, Cancellara, Arvessen et Larsson notamment, tous des coureurs ayant récemment prouvé être en excellente condition physique. 

8 Commentaires

  1. Soumis le 31 mars 2008 à 9:51 | Permalien

    heyhey,

    interessant comme récit.

    mais le nom de l’équipe c’est EVA-DEVINCI

    EVA-Équipe Vallée de l’Aluminium : ça serait un pléonasme!

    continue ta good job

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Thierry
    Soumis le 31 mars 2008 à 12:18 | Permalien

    Les équipes du début de saison… Liquigas ? non J’irais plutôt avec CSC, Rabobank et Astana. . Ces trois équipes font même un peu peur par leur capacité de tires groupés… qui me rappellent le pire. Heureusement que Chavanel et Evans résistent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Marie-Claude
    Soumis le 31 mars 2008 à 8:00 | Permalien

    Amuse-toi bien en Virginie Laurent. J’ai eu la chance d’y aller, avec Centrifuge en 2003, j’en ai raffolé!

    Tant pis pour Hincapie, si j’y retourne, ça sera avec Centrifuge… 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Patrick B
    Soumis le 1 avril 2008 à 5:10 | Permalien

    Voilà une info qui ravira l’auteur de ce site et la majorité des intervenants.

    Dans les colonnes de Libération, Hein Verbruggen affirme : « oui, j’ai perdu, mais c’est moins ma défaite que celle du cyclisme. Nous assistons à une privatisation totale du cyclisme qui s’affranchit des règles internationales et va en créer d’autres, à son profit. ASO est aujourd’hui une ligue professionnelle fermée. »

    Je persiste à penser que le cyclisme sortira perdant de cette prise de pouvoir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. toutouille
    Soumis le 1 avril 2008 à 7:14 | Permalien

    il a déjà perdu et il est déjà perdu: très peu de courses sur grenoble, qui n’est pas une petite agglo; il faut faire 200 km pour trouver des courses, et la prefecture veut que les coureurs s’arretent lors des chronos par equipe…quand un feu du parcours passe au rouge; il restera bientot que les cyclosportives dans la course, celles ci dont les frais d’inscription mirobolants sont souvent de…40 euros(!!!)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. legafmm
    Soumis le 1 avril 2008 à 7:43 | Permalien

    concernant l’équipe CSC, au risque de te décevoir, Voigt et Larson ne partiperont pas au Ronde, ni à Paris-Roubaix, il seront par contre présent sur les ardennaises, un terrain qui convient mieux à leurs qualités.

    Malgrés les perf de Sylvain Chavanel (2 victoires cette semaine) et de Voekler (4e au GP E3), pas de retansmission du Ronde sur les chaines nationales, bravo à france télévision.

    Heureusement il y a eurosport pour les plus chanceux, il font même toute l’après-midi à partir de 13h.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. david
    Soumis le 1 avril 2008 à 7:54 | Permalien

    Je reviens juste du camp de Marc. Ils n’ont pas encore faite le col du Blue Ridge: un petit col de 7 kms:P. Est-ce-que le col de 3kms est celui de la route 606. Par exemple nous y faisait en haute de 20 degrés la plupart du temps.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. jmax
    Soumis le 4 avril 2008 à 7:25 | Permalien

    Tour des Flandes retransmis sur France 4 pour les français qui ont la TNT ou la TV par ADSL

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!