Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Ca roule au pays basque

Superbe étape hier sur le Tour du Pays basque, avec un festival d’attaques dans la dernière ascension vers la ligne. Avec à la clef une victoire de Wout Poels (on attendait plutôt Kwiatkowski!) et que du beau monde dans les 20 premiers. Les acteurs des Ardennaises qui arrivent très vite maintenant sont à chercher parmi eux. Parmi les énigmes, Philippe Gilbert et Ryder Hesjedal, pour le moment pas au mieux.

Contador reste en tête de la course, avec une priorité de 12 secondes sur Valverde. Encore une étape accidentée aujourd’hui, et demain samedi le chrono de 26 bornes. Passionnant!

Partager

Précédent

Backstage sur le Ronde

Suivant

Cancellara pour l’Histoire!

  1. alain39

    Mouais.
    Du pur cyclisme espagnol.
    Des accélérations et du surplace puis des accélérations. c’est une sorte de farce.
    C’est quelque part impressionnant mais pas de réelle sélection.
    Premier constat Contador mouline moins que pas le passé. Il a de brèves accélérations mais pas de réelles attaques car il ne maintient pas le rythme.
    On s’observe et on vérifie seulement que l’autre dispose de la même capacité d’accélération. Une course de côte tronquée où seule la capacité d’accélération est testée.
    Je ne m’extasie pas devant cette parodie de cyclisme d’attaque.
    Second constat: Valverde est dans la roue et revient sans pb. Il est au top pour les ardennaises mais il faudra un jour m’expliquer pourquoi sur le tdf il n’a jamais été en mesure d’être aussi fringuant (sauf 2005). De l’autre côté des Pyrénées il est un grimpeur hors pair. Ca doit être la viande qui explique tout.
    Les autres sont devenus des faire-valoir et ne peuvent que briguer les miettes. Ils se contentent de revenir après chaque accélération et attendent patiemment la suivante.
    Troisième constat: les Schleck sont à la ramasse et Andy n’est plus que l’ombre de lui même. Il y a vraiment un mystère Andy et à ce rythme dans peu de temps il va raccrocher. Les siamois ne sont plus actuellement dans le top 10. Idem pour les Sky qui n’occupent plus le devant de la scène.
    Quatrième constat: Gilbert n’est plus Gilbert. Il ne dispose plus de sa capacité d’accélération. Il reste un beau coureur qui vit de sa réputation.
    Enfin un Omega gagne. Incroyable le taux de rendement de cette équipe. Il leur manque une grande victoire pour être au sommet. Mis force est de constater qu’au compteur ils sont devant.
    Pour finir ce cyclisme ne me séduit pas et puis je me lasse de toujours voir les mêmes depuis tant d’années avec leurs casseroles au cul. C’est dopé 2006 vs dopé 2010. C’est back to the future.
    La place aux jeunes svp.

    0
    0
  2. Thierry mtl

    Est-ce que Tony Martin ne serait pas plus à son avantage sur la Ronde ou Paris -Roubaix ?
    Sa puissance et son endurance le ferait briller un peu comme Cancellara. Ce n’est pas un grimpeur. Amenez le sur les pavés. Un de plus avec OPQS.

    0
    0
  3. Le pavé demande une prépa spécifique : Martin a évidemment le gabarit pour, mais en a-t-il envie ? Un Ronde ou PR ne se gagne pas « en passant », ça demande plusieurs années de pratique, même si on a la puissance pour le faire.
    Sans compter le risque de chute accru qui peut compromettre la suite de la saison… pour Cancellara c’est un objectif majeur : un doublé Ronde-PR et la saison est réussie.
    Pour Martin c’est un peu différent, et il y a déjà assez de OPQS sur les Flandriennes 😉
    Pour le reste je partage un peu l’avis d’alain39 : la Catalogne c’est spectaculaire, mais au final peu d’écarts et la victoire finale va se jouer dans le chrono… Rien à voir avec le coup de force de Contador (encore lui) sur Tirreno un mois plus tôt 🙂

    0
    0
  4. Clément

    @alain39 : pour répondre à ta phrase « il faudra un jour m’expliquer pourquoi sur le tdf Valverde n’a jamais été en mesure d’être aussi fringuant (sauf 2005). » :

    2006 : chute, clavicule fracturée
    2007 : il est parmi les tout meilleurs dans les Alpes, puis perd du temps dans les Pyrénées (où le mauvais temps le rend malade : c’est son gros point faible) et sur les chronos.
    2008 : très à l’aise sur presque toutes les étapes de montagne, il perd tout dans l’étape Pau-Hautacam (dominée avec insolence par Ricco & Piepoli) sous l’impulsion à l’avant d’un Voigt qui se métamorphose excellent grimpeur… Le chrono final l’achève, comme bien souvent sur le Tour.
    2009-2011 : pas de Tour.
    2012 : après un début de saison couru à bloc (retour de suspension), il arrive très usé sur le Tour où il est transparent. Le mental joue énormément chez lui, là il n’en avait plus.
    2013 : il était le meilleur grimpeur derrière Froome et Quintana ! Il perd le podium non pour une question de niveau, mais sur un pépin idiot, une crevaison lors d’une cassure ce qui le fait perdre 10mn en une étape !

    Bilan des courses : un mélange de malchance et de jour-sans explique pourquoi il n’a jamais fait de podium, ni même de top 5 sur le Tour. Mais en termes de niveau, très souvent il est là, avec les meilleurs. C’était plus que jamais le cas l’an dernier. Ca sera encore le cas cette année, où je le vois très fort mais où j’ai l’intuition qu’il trouvera le moyen d’avoir un nouveau pépin, avec tous les pièges qu’il y a en début de Tour…! Il y a des coureurs comme ça qui sont plus malchanceux que d’autres, le roi en la matière étant Frank Schleck, impressionnant en termes de chutes/crevaisons/cassures, et son challenger étant Gesink…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.