Boonen junkie ?

Premier gros scandale de dopage de l’année 2008 et cela touche un des coureurs les plus en vue du peloton, si ce n’est LE plus en vue: Tom Boonen a été testé positif à la cocaine le 26 mai dernier, lors d’un contrôle hors-compétition trois jours avant le Tour de Belgique, où il a remporté une étape.

Depuis, des perquisitions supplémentaires ont déjà eu lieu au domicile de ses parents ainsi que de sa petite amie. C’est reparti…

La nature des sanctions à l’encontre de Boonen est à ce jour incertaine, seuls les contrôles positifs à la cocaine lors des compétitions étant sanctionnés d’une suspension. Boonen aura cependant affaire à la justice belge, l’usage de cocaine étant bien sûr interdite en Belgique. L’UCI, saisi de l’affaire, pourrait cependant suspendre Boonen pour une durée de deux ans. Elle en aurait les moyens.

Que penser de ce nouveau scandale ?

C’est évidemment un nouveau coup dur pour le cyclisme. Tom Boonen, récent vainqueur de Paris-Roubaix, est immensement populaire. Son aura sera nécessairement ternie par cette révélation qui, même si elle ne porte pas sur un produit dopant classique comme l’EPO, les anabolisants ou les amphétamines, révèle quant même un possible problème de Boonen avec la drogue.

Comment également ne pas penser que les informations données par le coureur belge de cyclocross Tom Vanoppen en décembre dernier suite à son contrôle positif à la même substance n’était pas fondées ? Vanoppen avait alors impliqué Boonen comme client de son dealer. Rappelons que Boonen et surtout Lefevere, son directeur sportif, avaient vivement réagi en condamnant une tentative publique de déstabilisation du champion belge.

Enfin, comment ne pas faire un parallèle avec Marco Pantani qui a lui aussi sombré dans la cocaine avant de succomber à une overdose en février 2004 ? Pantani cherchait dans la cocaine une fuite pour oublier les injustices dont il s’estimait être victime. Il avait sombré dans la cocaine après avoir créé une dépendance à la drogue au cours de ses années de coureur où il s’était dopé à de nombreuses substances pour améliorer ses performances, les variations extrèmes de son taux d’hématocrite ne faisant aucun doute à ce sujet.

Dans ce contexte, l’usage de cocaine par Tom Boonen pourrait-elle être le signe d’une dépendance aux substances dopantes dont certaines seraient prises dans le but unique d’améliorer les performances ? C’est une hypothèse qu’on ne peut pas rejeter à ce stade-ci. Le Dr. italien Sandro Donati l’a souvent martelé, tout comme d’ex-coureurs repentis comme Erwan Mantheour: les coureurs cyclistes sont souvent des junkies, trop habitués aux états euphorisants créés par l’usage de toutes sortes de substances améliorant les performances physiques. Il est bien connu que les substances dopantes étaient aussi d’usage lors des fêtes de fin de saison au sein de l’équipe Festina il y a 10 ans… preuve que les coureurs ne pouvaient plus se passer des effets euphorisants des drogues.

Chose certaine, à moins d’un mois du départ du prochain Tour de France, voilà un nouveau scandale qui va mettre tout le monde du cyclisme sur le qui-vive… 

49 Commentaires

  • Thierry
    Soumis le 10 juin 2008 à 8:27 | Permalien

    Il a fallu attendre le 10 e jour de juin pour un premier scandale. Cela m’a parut une internité mais le poisson est gros. Attention aux effets secondaires de la délation.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Christophe
    Soumis le 10 juin 2008 à 8:46 | Permalien

    Juste avant que la nouvelle ne tombe, on annonçait son transfert chez Bernaudeau. Et Lefévère cherche un nouveau sponsor…

    Dans le dernier Sport et Vie, JP de Mondenard revenait sur « les saignements de nez impromptus » de Devolder au départ de Paris-Roubaix (et de Posthuma au Tour des Flandres). Selon lui les causes peuvent être la transfusion sanguine autologue, l’EPO, etc mais aussi la cocaïne.

    Dépendance ou dopage, c’est peut-être la fin de sa carrière, lui qui parlait de retraite précoce il y a quelques mois : « Cette hyper médiatisation va me coûter 3 à 4 ans de carrière » disait-il en janvier.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 10 juin 2008 à 8:56 | Permalien

    Le cyclisme a ses saisons et juin est le mois des scandales.
    Si sanction il doit y avoir elle doit varier selon que le coureur fasse ou pas des aveux;
    Il est évident que cette toxicomanie est la conséquence d’une dépendance « médicamenteuse » générée par le dopage.
    Je propose une suspension de 1 an si aveux avec un suivi médical et psychologique obligatoire ou alors de 3 ans.
    Hier je parlais de gradation des peines en voila un exemple.
    Quid de Lefévère qui depuis des années se cache derrière son petit doigt et qui multiplie les procès et autres mesures d’intimidation à l’encontred e quiconque parle de drogue ou de dopage concernant lui ou son équipe.
    je propose des poursuites pour non assistance à personne en danger avec bien évidemmentc une interdiction d’exercer son métier dr directeur sportif.
    Comme vous voyez l’UCI a du pain sur la planche.
    A suivre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bark
    Soumis le 10 juin 2008 à 9:34 | Permalien

    Encore un ancien de l’US Postal de Lance Armstrong pris la main dans le sac…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 10 juin 2008 à 11:37 | Permalien

    Pourquoi ne pas les laisser se doper et les laisser vivre. C’est leur vie, ils ont droit a leurs follies, et la journée ou M. Tout le Monde en aurra assez on oubliera ce sport…..
    Andy Lamarre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 10 juin 2008 à 11:43 | Permalien

    Bonne nouvelle pour les défenseurs de l’UCI elle vient dans un communiqué, et ce sans avoir même pris soin d’étudier le cas Boonen, d’annoncer qu’elle n’envisage pas de poursuites.
    Phénoménal comme comportement qui relève du pure déni de responsabilité.
    Quelle aubaine pour l’UCI que ce contrôle a eu lieu 3 jours avant le tour de Belgique. 3 jours avant le départ du tdf il lui aurait fallu se saisir de ce dossier.
    D’ailleurs ce sont les errances de ce réglement de l’UCI avec des distinctions absurdes et inutiles qui permet à Boonen de prétendre à une absence de suspension et ce pour une même infraction qui dans un cas est sanctionnable et dans un autre pas. La raison allez donc la chercher par vous même moi j’y ai renoncé.
    Alors qu’un scandale frappe le cyclime de plein fouet et à ce titre mérite d’être géré avec le plus grand soin et non pas expédié aux oubliettes, l’UCI adopte sa position habituelle et préférée à savoir mettre la tête dans le sable.
    Mais quand allons nous lui botter le c….
    C’est donc à ASO en sa qualité d’organisateur qu’incombe à gérer le scandale Boonen ce qui laissera le loisir à l’UCI de critiquer la décision quelle qu’elle soit.
    Mon dieu réveillez nous et faites que ce cauchemar cesse et que l’UCI actuelle disparaisse de notre panorama. Ca devient pitoyable tellement cette instance est devenue une parodie de sa propre déliquécence.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Tiphaine
    Soumis le 10 juin 2008 à 12:02 | Permalien

    Et ce n’est qu’un début… L’UCI garde toujours au chaud dans sa manche les 4 ou 5 – je ne sais plus – coureurs de haut niveau qui devraient être sanctionnés pour résultats anormaux après confirmations… quand ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 10 juin 2008 à 1:31 | Permalien

    Alain, tu te dis « offusqué par mon comportement » consistant à ne plus te répondre.
    La raison est assez simple: chacune de mes réponses passées à tes interventions a du commencer par des rectificatifs qui m’ont couté, et je ne veux plus gaspiller mon énergie.
    Rectificatifs sur les principes, comme lorsqu’à propos d’Alberto Contador (que je n’ai jamais défendu, j’ai défendu une certaine idée de la justice, mais je l’aurai fait que ça n’aurait rien changé), tu m’as balancé ainsi qu’à Plasthmatic: « ceux qui les défendent sont décrédibilisés et n’ont plus de droit ». Après ça, tu voudrais que je te considère…
    Rectificatifs sur la logique, comme lorsque tu uses et abuses des démonstrations par l’exemple, voici la dernière en date: « la tarte à la crême de l’exception naturelle me fait bien rire, car dans le cas de Di Luca pris lors du giro 2007 avec un niveau hormonal d’un enfant, il est manifeste que nous avons à faire à un coureur dopé. » Double connaissance à la perfection de la physiologie!
    Rectificatifs sur tes références aux écrits de tes interlocuteurs, au mieux déviés de leur sens, au pire complètement inventés, et bien sûr jamais tu reconnais ensuite tes torts mais tu repars sur d’autres imprécisions.
    Rectificatifs sur ta science infuse. Sur les derniers sujets, je suis abasourdi d’un tel étalage d’assurance sur la physiologie, sur la notion de faisceau d’indices en opposition à celle de preuve. Quand je pense à tous les philosophes du passé qui se sont creusé la tête sur la question, et voilà que tu balayes tout d’un trait de plume!
    L’affaire Boonen n’est pas encore détaillée que les vautours sont lâchés. Qui se pose la question de l’effectivité dopante de la cocaïne hors compétition? Bien entendu, le fait que je la pose va d’emblée me faire me ranger du côté des tricheurs. Vieille stratégie, certes, mais toujours à la mode. A-t-on à faire à un homme devenu toxicomane du fait du dopage, du fait de l’excès de pression sur un jeune garçon dépassé par sa popularité? On parle de Pantani, mais on ne se gène pas pour déballer sa haine.
    Tu écris: « Il est évident que cette toxicomanie est la conséquence d’une dépendance “médicamenteuse” générée par le dopage.
    Je propose une suspension de 1 an si aveux avec un suivi médical et psychologique obligatoire ou alors de 3 ans. »
    Tu écrirais « il m’est évident » que je te demanderai sur quoi tu bases cette certitude. Mieux que ça, tu n’assumes même pas ta position (au fait, tous les toxicomanies de la planète sont elles générées par le dopage?). Tu parles ensuite des sanctions. A posteriori, au mépris du règlement! Je ne partage pas ton idée de la justice. Un règlement, ça se fait avant et pas après.
    Et préfère celle de l’UCI. Si la prise de cocaïne hors compétition n’est pas une infraction, que veux-tu que fasse l’UCI? Qu’elle condamne sans fondement, et bien sûr qu’elle baillonne les avocats. D’ailleurs, pourquoi des avocats, dès lors qu’on affirme que « ceux qui défendent Contador n’ont plus de droits ». Après ça, non, je ne veux pas de tes propositions sur la justice. Je ne veux même pas les entendre.
    Tu vas gagner sur un point: l’UCI va disparaitre, sans même que dieu n’intervienne. Quand la haute bourgeoisie bénéficie d’un tel appui dans la population (tu as même osé lui faire porter le chapeau du scandale de l’exclusion de l’équipe NGC du Giro par la RCS, et lui a enlevé le crédit de la sanction de Landis pour le donner à ASO), elle prend plus encore le pouvoir. Donc, ASO prendra le pouvoir. Et quand elle l’aura, là, tu te feras … sans ménagement.
    PS: il y a quelques jours, tu as osé illustrer le volume de mes interventions par une catastrophe naturelle, une inondation. Depuis, ta logorrhée dévaste ce site tel un tsunami…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ricou
    Soumis le 10 juin 2008 à 1:41 | Permalien

    Si certains sont des coureurs au sang anormal sont inscrit au TDF, l’UCI va attendre après pour pouvoir démonter qu’ASO n’a pas été en mesure de les prendre la main dans le sac. Et si le labo français les prends la main sur la seringue, c’est le TDF qui va manger la claque publique.

    Donc aucune raison pour l’UCI de faire les choses avant. Vous allez voir qu’un peu avant les jeux olympiques des nom vont sortir.

    En réponse à Andy, je ne veux pas dire à mon garçon de 5 ans qui me voit enfourcher mon vélo pour me détendre que pour devenir bon il FAUT se doper. Je préfère une lutte inégale, comme maintenant, à une libéralisation du dopage. Au moins, je lui laisse un peu d’espoir, je me laisse un peu d’espoir!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 10 juin 2008 à 2:06 | Permalien

    Hola je dois défendre mon coureur!

    Ces contrôles hors compétition son une atteinte à la vie privée!

    Si Boonen ou qui que ce soit préfère consommer de la cocaîne plutôt que du pinard c’est son choix! Surtout lorsque il n’est pas en compétition!

    La loi autorise certains produits nocifs pas d’autres c’est une bizarrerie! ASSEZ D’HYPOCRISIE!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • delirium89
    Soumis le 10 juin 2008 à 2:26 | Permalien

    patrick ou alain ils sont aussi fascinant l’un et l’autre pour qui choisir
    la dope c’est pour les pauvres
    la drogue c’est pour les riches
    booneen est devenu riche et il fait fait comme tous ses accolites. C’est lamentable peut etre parce que je ne suis pas riche. On a du mal a penser.
    j’adorai ce type comme j’adorai Bettini car ma question est comment peut on aimer un mec qui ne gagne pas.Je regrette vaiment de ne pas aimer le foot au moins eux ne se posent aps de question

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 10 juin 2008 à 2:28 | Permalien

    La prise de cocaïne hors compétition n’est pas sanctionnable, réglementairement parlant, si je viens de tout comprendre.
    Si c’est bien ça, alors pourquoi l’annoncer, tout simplement ?
    A part faire du mal, et peut-être même beaucoup de mal, à la personne, je ne vois pas ce qu’on peut espérer d’une telle annonce.
    On a apparemment décidé que la prise de coke hors course équivaut à une cuite ou un pétard. Et bien soit.
    Je ne tiens pas à connaître la vie privée des sportifs, fussent-ils surpayés et en conséquence surexposés (ou l’inverse).
    J’aimerais par contre que soient révélés tous les cas de dopage avérés, et d’urines trafiquées (cf message de Testocarbone), et qui sont manifestement tenus secrets, scandaleusement. Quel que soit le nombre de coureurs qui devraient disparaître.
    Le mélange des genres me fait peur.
    Et le jeu imbécile des « confiscateurs » de l’instance UCI, avec pour conséquence une forme d’autojustification de l’appropriation du sport par des groupes financiers, qui fait si peur à Patrick et je le comprends, est très pénible.
    C’est tout pourri quoi. Tout à l’envers.
    Bon, sinon, il ne le dira pas, mais ce diable de Patrick B a dimanche dernier hissé son immense et lourde carcasse au sommet du Ventoux, et seuls cinq ouistitis ont franchi la ligne devant lui. Mais bon, il n’a aucun mérite, il charge sa grosse chaudière à la graine de lin. A côté de quoi l’EPO recombinante c’est de l’homéopathie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry
    Soumis le 10 juin 2008 à 2:34 | Permalien

    Il a surement pris de la coke pour le plaisir, mais sachant qu’il est souvent testé, c’est tout un risque pour un peu de fun.
    S’il présente une toxicomanie (une vraie; voyez la définition clinique du terme) – ce qui est loin d’être évident puisque la cocaine se consomme aussi de façon occasionnelle et récréative (dans dépendance) – avec tous les tests qu’il passe, on le saurait déjà.

    Un cocainomane cycliste ne pourrait pas le caché longtemps, ou bien leurs tests sont vraiment pas fiables. On fait des tests pour nos clients dans mon domaine, et la coke, c’est vraiment facile à détecter avec un simple ‘piss test’.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry
    Soumis le 10 juin 2008 à 2:38 | Permalien

    Occasionnelle et récréative (SANS dépendance)que je voulais dire…
    Oubliez les histoires de grand-mère, l’utilisation de la cocaine n’implique pas nécessairement une dépendance. A 27 ans, un petit party et go !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 10 juin 2008 à 3:03 | Permalien

    Une autre raison de cette annonce c’est l’audiance, l’audimat ou encore le fric…

    Pourquoi faire des tests hors compétitions?
    Si je me rapelle bien il y a qques semaines un autre coureur belge a dû se soumettre à l’un de ces tests le jour de…l’enterrement de son enfant né six jours avant!
    C’est n’importe quoi!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 10 juin 2008 à 3:03 | Permalien

    Ouaip assez d’accord avec Thierry…il a 27 ans…on ne compte plus le nombre de type qui se prennent de la coque a cet age, c’est comme le cannabis, c’est devenue une mode…etant parisien, nombre de soirée parisienne ou la coke est et ou les amphet se refile (acheté par le parisien moyen) pour se faire une soirée de 72 heures !!

    C’est couilon pour lui, je ne le defends pas, je n’approuve pas son geste evidement, mais ce n’est pas avec de le coke que l’on gagne un tour de france…sa se saurait…quant a savoir si sa cache des problemes liés au dopages, on peut tout supputer vu le nombre de dopés ! malheureusement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ni-kho
    Soumis le 10 juin 2008 à 3:08 | Permalien

    sa me fait penser a ce pauvre vandenboucke…dope, alcool, dépression, divorce !!!!…quelle descente en enfer ce pauvre garçon…..dur dur d’etre star

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 10 juin 2008 à 4:31 | Permalien

    Tout a fait d’accord avec Thierry, il faut reprendre les controles anterieurs de Boonen pour voir ce qu’il en est de sa possible toxicomanie.
    Il faut ensuite interroger son dealer et faire passer a Boonen des tests plus complets afin de verifier la veracite de ses arguments en defense.
    Ceci etant il y a la un pb et il faut le prendre a bras le corps.On ne peut se contenter de poncifs et autres explications toutes faites.
    Ceci etant une des 1er constatations est le caractere inapproprie des regles qui se juxtaposent entre la WADA, l’UCI, la federation nationale et enfin le droit civil et penal.
    Au plan penal Boonen risque de la prison et une grosse amende, pour la wada rien idem pour la federation (hors competition) et enfin pour l’UCi ce controle est sans incidence car intervenu prealablement a une course « mineure ». En effet le meme controle intervenu non pas 3 jours avant le tour de belgique mais 3 jours avant le tdf aurait abouti a une suspension pour dopage.Telles se superposent ses differentes reglementations et force est de constater que le systeme perd de sa coherence et de sa pertinence. Aux memes maux des remedes differents.
    Il ne faut surtout pas evincer le pb comme le fait l’UCI. Et d’ailleurs cette derniere devrait faire oeuvre de coherence et s’investir dans une harmonisation des sanctions.
    @ patrick B desole de ne pas repondre a ton post mais je prefere coller a l’actualite. Je prendrai le soin de repondre dans un prochain post et merci de ne pas considerer ceci comme une impolitesse. En revanche felicitations pour ta montee du ventoux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 11 juin 2008 à 12:01 | Permalien

    Tout à fait Thierry, ne mélangeons pas tout. En passant, l’AMA aussi n’a engagé aucune poursuites contre Boonen.
    A propos du Ventoux, dans les cinq ouistitis (le mot est bien choisi, un vrai concours d’anorexiques) aux cinq premières places, il y avait Roger13 et ses 48 balais (un colosse avec ses 66 kg!). Le malheureux a voulu gagner tant de grammes qu’il s’est ruiné pour des roues hyper-hyper-légères, et voilà qu’un rayon casse toutes les trois courses! Résultat, il a grimpé la moitié du Mont Chauve avec un patin qui frottait. Comme si c’était pas encore assez dur. Les roues Extra-light, faut éviter; en plus, c’est la merde pour la SAV, et à subir la grogne du champion à l’arrivée il faut maintenant ajouter celle du gars qui s’est fait entuber.
    A tous les ouistitis et les autres, Toutouille, Laurent, Pivert (hé, t’as pas lâché le régime et l’entrainement?), etc…, le prochain grand rendez-vous des grimpeurs est fixé à l’Alpe d’Huez le 6 juillet, lendemain de la Marmotte. Sans coke!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 11 juin 2008 à 12:12 | Permalien

    Sur Cyclismag: « Patrick Lefévère annoncera demain matin lors d’une conférence de presse le retrait de son coureur Tom Boonen pour le prochain Tour de France, au minimum.
    Cette décision est le résultat d’un accord passé entre ASO et le manager de Quick Step. En conséquence, la formation belge devrait pouvoir participer au Tour. »
    Voilà qui fera plaisir à certains. Pas à moi. Renoncer à la justice, renoncer aux règles définies, renoncer à un système de droit, déléguer la justice aux puissants, du judiciaire à l’exécutif sans s’encombrer du législatif, c’est faire un grand pas vers des systèmes que je combattrai toujours, ne serait-ce que pour ne pas trahir les combats menés par certains de mes ascendants.
    Dire qu’ASO a osé garder secret les termes du dernier contrat anti-dopage imposé aux équipes pour le prochain Tour. Imposer un contrat, la dernière contradiction de la loi du plus fort. Garder secret, des fois que ces termes ne lui suffisent pas pour affirmer sa toute puissance…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 11 juin 2008 à 12:33 | Permalien

    Patrick, tu aurais pu employer l’adjectif « expéditif ». Il y a un substantif pas mal aussi : recourir à des « expédients ».
    Je souscris, évidemment, et j’ai attrapé le clavier pour ça. A l’exception peut-être de la question de « combat » : ton attitude est noble. Ma nature conduit au mieux à un éternel scepticisme, au pire à la nausée.
    Je fais une proposition concrète : qu’on jette ce sale type de Boonen, qu’on sorte Marion Jones de sa cage, qu’on les transporte tous deux à travers les rues sur une même charrette, et que nous, peuple, soulagions notre souffrance et la souillure de nos icônes par une saine lapidation en règle. Ainsi le spectacle de notre patrimoine national de l’humanité pourra se dérouler dans l’allégresse estivale et le contentement de soi. Très important le contentement de soi, pour pas gâcher la bière fraîche et les grillades.
    Dis Patrick, je suis sûr qu’il n’y a pas pensé ton copain Norbert, heu, Roger13, alors si tu peux lui pousser le conseil avisé qui suit : pour gagner des grammes, et par voie de conséquence des places, qu’il achète des roues sans rayons : moins de poids, aucun risque de casse ! … Fallait y penser hein ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 11 juin 2008 à 12:44 | Permalien

    Merci du conseil. J’avais pensé à lui faire enlever le grand plateau et le système de changement de vitesses avant, le système de freinage arrière (mettre le frein avant et le dérailleur arrière sur la manette gauche), rabotter le casque et les chaussures, enlever le maillot (le cuissard?), enlever la guidoline (ça, on le voit sur les courses des côte), s’amputer de quelques parties non nécessaires de l’organisme (hé, je parle des doigts, ooooh!).
    Mais il y a mieux (oui, ce n’est pas la première fois que j’évoque le sujet, mais qui peut me garantir que cette triche n’est pas déjà présente, et à quel niveau?):
    http://www.gruberassist.com/
    Plus fort encore que le nettoyage des urines, sans risque physiologique, et on en parle encore moins.
    A quand la radiographie des vélos?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • fringale
    Soumis le 11 juin 2008 à 1:48 | Permalien

    Il me semble que la cocaine n’est en principe jamais recherché dans les controles hors compétition puisqu’elle ne figure pas sur la liste des produits interdits durant cette période;ce qui est soit dit en passant une sacrée incohérence;ce qui améliore les performances en course n’améliorerait donc pas les performances à l’entrainement?
    Donc on peut en déduire que Boonen a été spécialement ciblé tout en sachant qu’en avancant de 24 heures le controle il ne risquait rien;maintenant ,il est aussi fort probable que la fenetre de détection de la substance se situait jusqu’à 3 jours avant le départ de la course(les traces cocaine mettent 3 ou 4 jours à disparaitre de l’organisme,il me semble);donc si l’uci avait attendu 24 heures de plus pour effectuer le controle qui aurait alors valu pour une période de compétition ,il est fort possible que les traces de cocaine seraient devenues indétectables.
    Sur ce coup,en tout cas,je veux bien laisser le bénéfice du doute à l’uci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • fringale
    Soumis le 11 juin 2008 à 1:52 | Permalien

    Maintenant je me demande si Boonen peut vraiment echapper à toute sanction sportive;le cas Ullrich en 2002 était en tout point semblable et l’allemand avait alors écopé de 6 mois de suspension par sa fédération nationale.Ca me semblerait en tout cas la moindre des choses que puisse faire les instances.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry Lemaire
    Soumis le 11 juin 2008 à 2:02 | Permalien

    Il est vrai que ce n’est pas avec la coke qu’on gagne un Tour de France, d’ailleurs Boonen n’a jamais gagné le Tour de France…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 11 juin 2008 à 2:11 | Permalien

    Il a déjà gagné des courses ce gars ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • marten
    Soumis le 11 juin 2008 à 2:20 | Permalien

    Fringale a raison en avançant l’idée que Boonen a été probablement ciblé sur la cocaïne.
    En effet, en janvier dernier, Tom van Noppen(cyclo-crosser) positif a la cocaïne a avoué que c’était Tom Boonen qui lui avait procuré la drogue.
    Les réactions qui ont suivi sont facilement prévisible:
    Boonen nie tout cela.
    Lefevere veut attaquer van Noppen en justice pour atteinte à l’image de Boonen et de l’équipe Quick-Step.
    Bref van Noppen rétracte ses aveux sous la pression….
    Cinq mois plus tard Boonen se fait piéger tout seul.
    Quel imbécile!
    Il était prévenu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 11 juin 2008 à 3:32 | Permalien

    Fringale, t’es en hypoglycémie: ce n’est pas l’uci (ni l’ama) qui a diligenté le contrôle de Boonen. Cette (énorme) imprécision n’est pas anecdotique, elle est symptomatique d’une évolution des commentaires de ce site qui délaissent la raison et la vérité pour laisser libre cours à la passion et la haine. Ton intervention 23 est meilleure: elle pose une bonne question. Parce que, quand même, il serait qu’on dispose de tous les tenants de cette affaire.
    Ciblé, certainement, mais par qui: on nous annonce « le ministère de la communauté flamande ». Est-ce une instance sportive? Ne mélangeons pas la non-fraude sportive (c’est une donnée, il n’y aurait pas faute, mais on peut toujours demander l’évolution du règlement) et la faute civile, puisque visiblement il est interdit de consommer de la cocaïne sur le territoire belge. Il paiera sans doute devant la justice de son pays. J’ose espérer qu’on n’y emprisonne pas les toxicomanes. Tiens, y-en-a-t-il sur ce site qui seraient favorables à une peine de prison?
    Et quand Armin Meier, ancien coureur du Tour 98 à la Festina et directeur du Tour de Suisse, contraint d’avouer par les preuves accablantes collectées par la police, déclare que « l’homme avant le cycliste doit être irréprochable », que « les organisateurs doivent décider qui ils invitent », je lui demande s’il serait là où il est s’il n’avait eu recours au système Festina. Quand Jean-René Bernaudeau balance un « carton rouge » à Boonen le junkie, je lui demande comment il réagirait s’il apprenait que son enfant était toxicomane; par l’exclusion? Ou par l’élévation au plus haut poste de son équipe comme il l’a fait avec Didier Rous, équipier de Meier sur le Tour 98 et le plus virulent des ennemis de Christophe Bassons. Une fois encore, c’est le plus authentique des combattants du dopage du milieu qui fait le plus preuve de bon sens: Eric Boyer, un des rares à ne pas tout mélanger.
    Marten, avant d’être un imbécile, Tom Boonen est un (jeune) individu qui porte un costume trop grand pour un homme, et qui se réfugie dans la drogue. Il perd alors le contrôle de sa raison et se fait prendre. Tout comme Jan Ullrich. Au contraire d’un Lance Armstrong, d’un Manolo Saiz ou d’un Johann Bruyneel, ces types ne sont pas des tricheurs dans l’âme qui prévoient tout, ce sont des individus d’une faiblesse normale qui sont devenus tricheurs par nécessité pour suivre une route que leur talent destinait à être dorée. Doit-on les brûler? Je rappelle qu’on a brûlé Christophe Bassons, un des très rares cyclistes qui n’avait pas cette faiblesse normale, un homme qui a eu la force exceptionnelle pour pouvoir dire: non! Alors, qui va-t-il rester à échappé au bûcher?
    Je doute que parmi les intervenants de ce site, nous soyons nombreux qui auraient su dire ce « non »…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 11 juin 2008 à 3:48 | Permalien

    j’adore les posts qui opposent les riches organisateurs à la pauvre UCI. Le pauvre Boonen que vous défendez avec conviction palpe la modique somme de 500.000 € par an hors pub et autres entrées qui font que ses révenus font plus que doubler. Et cela fait plus de 3 ans que cela dure.
    Pauvre Boonen au volant de sa lamborghini (avec laquelle il multiplie les excès de vitesse) ca me fend le coeur de savoir qu’il va être suspendu par son équipe.
    Allez lançons donc le Boonenthon pour aider ce jeune homme dans la détresse face à son méchant employeur qui l’exploite, le vol et tout le spolie.
    Désolé et ce n’est pas de la jalousie mais je ne peux avoir une quelconque sympathie et comme Lucien Van Impe je suis outré par le comportement de Boonen qui en est à son 2eme scandale en matière de drogue.
    Après avoir nié en décembre l’usage de la coke il va bien évidemment nier l’usage de dopants.
    Quid de la procédure engagée contre le pauvre Vanoppen en diffamation???
    Ceci étant, si on réfléchit et considérons que la pression des résultats conduits le Sieur Boonen a recourir à la coke il est très vraisemblable qu’en 1er lieu il prend des produits dopants. C’est une démarche logique car avant tout c’est bien la recherche de résultats qui anime le coureur et non un confort fasse à la pression.
    C’est pourquoi j’insistais sur une dépendance préalable au dopage. Il y a clairement des investigations à mener sur ce terrain.
    Je lis certains posts selon lesquels la drogue serait utilisée par une grande majorité de notre jeunesse et qu’en fait ce n’est que très commun. Oh alors merci messieurs de faire votre coming out et de nous dire puisque c’est si fréquent combien de vous se droguent.
    Pour ma part ce n’est pas le cas et donc ne cherchez pas là une explication à l’éventuelle incohérence de ce post.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 11 juin 2008 à 4:00 | Permalien

    Ce n’est pas Boonen qu’on défend (encore faudrait-il que l’accusation soit posé!), ce sont des principes. Toujours la même musique… Et la suite est du même acabit.
    Personnellement, vu comme sont observés et jugés les actes privés tels la prise de cocaïne, je n’écrirai pas si j’ai touché à de la drogue, si j’ai fumé, si j’ai bu, si je suis allé aux putes, si j’ai enculé, si je me suis fait enculer, si je regarde des photos de femmes nues, si je regarde des photos d’hommes nus, si je joue aux échecs, si je mange de la viande pas casher, si je mange de la viande casher, si je prie, si je ne prie pas.

    Changeons de sujet, c’est peut-être plus sain. Je me suis offert un Computrainer, enfin distribué en France. Je sais qu’on peut programmer des entrainements « Watts versus time ». Je n’y parviens pas. Quelqu’un peut-il m’aider?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • fringale
    Soumis le 11 juin 2008 à 4:34 | Permalien

    @PMatrick B
    Okl je reconnais mon erreur c’est bien ministère de la Communauté flamande qui a diligenté le controle et non l’uci;mais ou diantre vas-tu trouver de la haine et de la passion dans mes deux contributions précédentes?
    Au contraire j’ai plutot avancé des arguments pouvant défendre l’uci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 11 juin 2008 à 4:48 | Permalien

    Attends patrick je ne te suis pas.
    L’usage de la coke est un délit donc indéniablement il y a une mise en accusation de Boonen. Pourquoi crois tu que Lefévère se désolidarise aussi rapidement de son coureur. Il sait très bien que ce dernier va être poursuivi en justice.
    Par ailleurs, je suis certain que son contrat de travail prévoit cette possibilité de suspension dans l’hypothèse ou le comportement du coureur porterait atteinte à l’image de marque de l’équipe.
    Il est normal que des salariés aussi bien payés aient des obligations clairement définies.
    Quand un coureur gagne le salaire d’un PDG du Cac 40 il doit alloir supporter certaines obligations que le simple des salariés n’a pas à supporter.
    Les réglements de l’UCi devraient s’en inspirer ou à tout le moins en tenir compte notamment dans le cadre du pro tour.
    Ta digression amusante sur la problématique des aveux est assez symptomatique de notre société qui prône la transparence mais nous pousse à l’éviter de toutes nos forces.
    En effet, les sanctions sont très mal connues et on perd le contrôle de sa vie ce qui est assez effrayant.
    Ceci étant ce n’est pas parce que le cas Boonen soulève des réelles questions de société que nous devons l’évincer comme tu le préconises à la fin de ton post. Certes le computrainer doit être un outil fort intéressant mais je ne pense pas que ce soit la priorité du jour avec tout le respect que je te dois.
    Je vois que le comportement de l’UCI fait des émules même au sein de LFR.
    Ce dossier ne doit pas se limiter à demander la mensuétude pour Boonen pour ensuite classer l’affaire. Ce serait faire la part belle aux tricheurs et autres menteurs.
    Toi Patrick qui encenses à juste titre le comportement de Basson je t’aurai cru moins enclin à la compassion à l’égard d’un coureur millionnaire qui se réfugie dans le mensonge la compromission et les menaces.
    Demandez au pauvre Vanoppen qui a dû retirer sous les menaces ses accusations si à cette époque le doux agneau Boonen faisait preuve de compassion à son égard.
    Oh que non alors pourquoi lui accorder un credit qu’il ne mérite pas et faire preuve d’une sentimentalisme qui bien que tout à ton honneur ne milite pas en faveur d’un cyclime plus propre ce qui est pourtant le but recherché par tous si je ne m’abuse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry Lemaire
    Soumis le 11 juin 2008 à 5:09 | Permalien

    Je ne comprends pas pourquoi un footballeur peut être sanctionné pour un contrôle positif au cannabis et pourquoi un cycliste ne le serait pas pour de la cocaïne…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry Lemaire
    Soumis le 11 juin 2008 à 5:09 | Permalien

    Au temps pour moi, après vérification, la cocaïne fait bien partie des produits interdits par l’UCI, en et hors compétition.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 11 juin 2008 à 5:23 | Permalien

    Un cycliste peut-il l’être pour du cannabis et un footballeur pour de la coke? Et pour une prise à quel moment? On pourrait aussi dire: « je ne comprends pas pourquoi un footballeur peut être sanctionné pour un contrôle positif au cannabis alors qu’un cycliste ne le serait pas pour de la cocaïne? ». Il y a plein de questions qu’on devrait étudier. La première, fondamentale, est la définition du dopage, et ce n’est pas rien!

    Si Boonen est viré, cela pourrait être pour une question d’image. Il y a 20 ans, on a bien viré un vainqueur de Milan-San Remo parce qu’il portait la barbe. Si si, même qu’il était breton et têtu et que ce n’était, lui, pas un blaireau!
    Bis: Ce n’est pas Boonen que je défend (encore faudrait-il que l’accusation soit posé!), ce sont des principes. Toujours la même musique…
    Boonen a certainement des comportements détestables, mais je me trahirai en demandant sa tête sur un point qui ne l’est pas.

    Quant au Computrainer, je me permet d’y accorder l’importance que je veux. Si quelqu’un peut décider (par un rappel puis la censure) quels sont les priorités de ce site, c’est Laurent. Je ne pratiquerai pas l’autocensure, et je resterai sur ce site tant que je le déciderai. Je persiste à donner une place importante à nos pratiques cyclistes. Les pros, leur dopage, leurs pratiques addictives, oui, mais pas que…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 11 juin 2008 à 5:23 | Permalien

    @ patrick, Comme promis je réponds à ton post et ce malgré une actualité dense.
    Par souci de ne pas lasser les lecteurs je serai bref.
    offusqué: non pas de ton boycott mais de ta tentative de me jeter à la vindicte populaire en demandant aux lecteurs de se plaindre ouvertement des mes commentaires. Désolé et sans entrer dans la polémique ce comportement n’est pas acceptable sur un site d’échange.
    Je passe rapidement sur ton argumentaire qui tour à tour me désigne comme un menteur, un être imbus de sa personne, affabulateur enfin la totale.
    Pour qui aime être quelqu’un qui ne juge pas j’avoue que tu y vas fort.
    En résumé après avoir largement décrié ma rédaction m’avoir boycotté, dénigré et sollicité ma mise au banc de ce site tu portes maintenant un jugement sur la personne.
    Il est clair que ton parti pris à mon égard interfère dans l’analyse de mes posts.
    Même sur des principes de droit que je manie au quotidien tu mets ouvertement en doute la probité de mes propos et ce en opposant des concepts philosophiques d’ailleurs nullement étayés. Pour info le code de procédure civile n’a rien d’un ouvrage philisophique.
    Ok tu n’apprécies pas mes opinions un point c’est tout.
    Dont acte.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 11 juin 2008 à 6:33 | Permalien

    Moi je trouve que l’on ne discute pas assez du computrainer et de nos expériences personnelles. Pour le dopage nous devrions réclamer une seule chose: Des sous et des vrais contrôles pour les amateurs et mêmes petits amateurs. J’ai beaucoup de mal à admirer la performance d’un coureur dont je ne sais pas à quoi il « tourne ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Testocarbone
    Soumis le 11 juin 2008 à 6:47 | Permalien

    Je voulais simplement revenir sur la cocaïne, qui est un agoniste sélectif de la dopamine. En gros, la cocaïne, agit comme un anti-dépresseur, un euphorisant en inhibant la recapture de la dopamine au niveau des synapses.
    Dopamine > Dope? Oui, le mot dopage et le mot dopamine sont liés, car la dopamine est aussi le neuromédiateur stimulé par les amphétamines, devenu célèbre dans le « métier » sous le nom de fléchettes. Se doper, veux dire, généralement, booster sa dopamine, car pour gagner il faut un mental d’acier, donc un mental baignant allègrement dans la dopamine.
    Cette même dopamine, en surdose va générer énormément d’agressivité,
    autre « qualité » requise pour devenir un « winner ».
    Si Boonen est sous cocaïne hors compétition, il ne fait, pour moi, par l’ombre d’un doute qu’il a du courir assez souvent sous l’emprise de cette drogue. Elle correspond bien, d’ailleurs au profil du sprinteur, sachant que la coke agit vite, mais pas très longtemps…….le temps d’un sprint.
    Et qu’il existe d’autres formes que la poudre à sniffer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Tiphaine
    Soumis le 11 juin 2008 à 6:51 | Permalien

    Au fait, on ne sait toujours pas ce qui s’est passé pour Landis & Vinokourov… ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 11 juin 2008 à 7:04 | Permalien

    Encore une fois, Alain, tu réécris mes propos. Encore une fois, je vais me fatiguer à te rappeler la réalité. Ca devient lourd!
    Mes propos étaient:
     » Voilà, je ne parviens plus à lire les commentaires d’alain, par trop rébarbatifs et hermétiques aux réactions d’autrui. Suis-je le seul? Si non, dites-le, chers collègues, il changera peut-être de rengaine. »
    Tu les traduis par « une tentative de me jeter à la vindicte populaire en demandant aux lecteurs de se plaindre ouvertement des mes commentaires. Désolé et sans entrer dans la polémique ce comportement n’est pas acceptable sur un site d’échange. »
    Puis « je passe rapidement sur ton argumentaire qui tour à tour me désigne comme un menteur, un être imbus de sa personne, affabulateur enfin la totale. » Dommage que tu passes rapidement sur l’essentiel.
    Pour la qualité de ta rédaction et de ton orthographe, force est de constater qu’elles ont largement progressé depuis mon intervention et celle de Plasthmatic. Qui avait donc bien raison de l’interpréter non comme un manque de connaissance mais comme un mépris.
    Tu oses avouer que tu manies quotidiennement les principes de droit (notes comme je ne modifie pas tes écrits), permet de m’inquiéter de lire ceci de ta plume: « ceux qui défendent Contador sont décrédibilisés et n’ont plus de droit”.
    Tu conclues en tentant de ramener le sujet à un débat d’opinions, ponctués par un autoritaire « dont acte ». Trop facile, il ne s’agit pas d’opinions, mais du mépris de tes interlocuteurs. Mais je fais le pari que, là aussi, ma démarche va porter. Je fais le pari que, vis à vis au moins des autres intervenants et pendant au moins un certain temps, tu va dorénavant te soucier un peu plus de tes lectures et de tes lecteurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 11 juin 2008 à 7:07 | Permalien

    Testo: « Se doper, veux dire, généralement, booster sa dopamine, car pour gagner il faut un mental d’acier, donc un mental baignant allègrement dans la dopamine. » Le mental, certes, mais le gros du dopage agit quand même directement sur le transport de l’oxygène et le rendement musculaire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 11 juin 2008 à 7:12 | Permalien

    je vais répondre a alain qui une fois de plus montre ses grosses lacunes des reglements.

    La prise de cocaine est passible de 2 ans de suspension que si le contrêle se fait en compétition, ce qui n’est pas le cas ici (3 jours avt le départ du tour de belgique).

    En accord avec les reglements de l’uci qui suivent la reglementation de l’AMA (oui oui), boonen ne risque rien sur le plan sportif.
    Taper sur l’uci dans ce cas est bien la preuve qu’alain doit être payé par quelqu’un pour débiter de tels inepties.

    Néanmoins le tour de suisse et le tour de france ont fait savoir qu’il était indésirable sur leurs épreuves.

    Depuis quelques années boonen fait preuve immaturité, problème au volant, il sort avec des filles de 10 ans de moins (mineures), aujourd’hui cocaine, ce mec est mal ds sa peau, il subit sans doute trop de pression de la part des médias belges, et il n’a pas la carrure pour le supporter.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry
    Soumis le 11 juin 2008 à 8:35 | Permalien

    Dans Cyclismag :

     » D’après l’agent du coureur colombien, Mauricio Soler ne participera à aucune course de préparation avant le Tour de France. Le grimpeur de la Barloworld souffre encore de sa micro-fracture au poignet gauche suite à sa chute sur la deuxième étape du Tour d’Italie qui l’avait finalement contraint à l’abandon, mais peut s’entraîner à raison de 3-4 heures par jour avec une coque de protection spéciale. Il ne reviendra en Europe que fin juin. Mauricio Soler sera-t-il prêt à temps pour tenter de confirmer sa prestation de 2007 ? »

    Il a mis bien du temps a quitté le Giro après cette supposée fracture à la seconde étape. je n’y crois pas. Il sera TRÈS TRÈS À POINT pour le TOUR. Prêt genre Rasmussen 2007…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 11 juin 2008 à 9:17 | Permalien

    Merci legafmm de relire le réglement, il est précisé que hors compétition s’entend hors course, veille de course et les 3 jours précédent un grand tour. Merci de lire sur ce point veloclub et autres sites d’infos référencés qui reprennent tous cette réglementation.
    Il est manifeste, et nos échanges en attestent, que les réglements en vigueur sont inadaptés et confusant.
    Et oui il appartient à l’UCI de s’y atteler c’est d’ailleurs mentionné en objet de ses statuts
    Pour patrick désolé je ne peux répondre par le menu tant ton parti pris à mon égard rend toute communication quasi impossible.
    Tout ce que je peux écrire est interprété à travers un prisme déformant.
    Même un anodin « dont acte » ponctuant la fin d’un message est qualifié comme du mépris à l’égard de tous les lecteurs. Diantre il va falloir que je relise la définition du mépris. Et qui plus ce « dont acte » s’adressait à toi et non à l’ensemble des lecteurs.
    Incroyable jusqu’où va se ficher ton acharnement à mon encontre.
    Donc en résumé en plus de tous les défauts dont je suis affublé dont la liste est longue si on s’en réfère à tes précedents posts, nous devons ajouter le mépris. Rien que ça. Les gars n’en jetez plus la cour est pleine.
    Enfin tu reviens sur l’orthographe alors que je me suis tué à expliquer que je jongle bien souvent avec 2 claviers différents et que cela explique les erreurs et autres absences de ponctuations.
    Mais rien n’y fait dans 20 ans tu me le reprocheras encore et toujours et tout ca parce qu’un jour j’ai commis.
    A quand mon procès en hérésie, ou encore UCIphobie, racisme et que sais je autres tares dont tu vas m’affubler????
    Etourdissant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bark
    Soumis le 11 juin 2008 à 9:42 | Permalien

    legafmm,
    une fois de plus tu es dans le vrai avec des infos sourcées.
    Le code mondial antidopage de l’AMA signé par l’UCI a bien distingué les produits interdits pour les contrôles anti-dopage. L’UCI ne peut rien contre Boonen. Lire L’Equipe du jour pour ceux que ça interesse sauf à se limiter à la propagande habituelle qu’on lit sur ce site.
    D’accord avec Patrick, ASO fait signer aux équipes une convention sécrète. Pour des gens qui n’ont rien à cacher, c’est quand même rigolo. A bien réfléchir, je pense que les équipes et les courreurs ont renoncé dans cette convention à tous leurs droits, même celui d’aller aux chiottes…Le cyclisme que certains approuvent!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry Lemaire
    Soumis le 11 juin 2008 à 9:49 | Permalien

    Oups pas lu l’équipe du jour.
    J’ai juste trouvé ce document sur le site de l’UCI

    http://www.uci.ch/francais/about/rules/ch14_dopage_liste_20010315.pdf

    En première page, il est indiqué :
    « SUBSTANCES INTERDITES LORS DES CONTROLES HORS COMPETITION (…)
    D. Les dérivés des amphétamines et les stimulants suivants:
    (…)
    cocaïne »

    C’est peut-être un vieux règlement et l’UCI tolère maintenant l’usage de cocaïne. C’est bien confusant

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry Lemaire
    Soumis le 11 juin 2008 à 9:50 | Permalien

    Et si je ne m’abuse, la cocaïne est un des composants de ce merveilleux « pot belge » qui a naguère défrayé la chronique

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bark
    Soumis le 11 juin 2008 à 10:26 | Permalien

    Je copie un extrait de l’Equipe (pour les anti-UCI c’est un gage de sérieux hi hi hi )

    « D’un point de vue réglémentaire, TB ne risque aucune sanction sportive. Son contrôle pôsitif est en effet intervenu à l’occasion d’un test hors compétition. Or le code mondial de l’AMA – sur lequel se sont alignés l’UCI et la communauté flammande qui a procédé au contrôle en question – est clair: l’usage de la cocaïne n’est interdit qu’en compétition. Depuis 2005, l’AMA établit un distinguo entre les produits entre les produits proscrits en et hors compétition etceux interdits seulement en compétition ( cocaïne). »
    Je fais quand même remarquer que l’article n’est pas signé de Ressiot l’expert maison. Sur la même page, un encadré intitulé « Pas d’amalgame « . En gros, c’est adressé à ceux qui disent que cyclisme = dopage. Ne riez pas.
    On a connu l’equipe plus incisif sur la question mais comme je le dis souvent, chez ASO faut protéger le bizness.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • marten
    Soumis le 11 juin 2008 à 12:32 | Permalien

    Il faudrait interdire les posts de plus de 300 mots.
    Et Patrick et Alain enterrez la hache de guerre ou disputez vous autre part!
    Quand vous ne réagissez pas trop sur l’individu vos posts sont très agréable à lire mais sinon……
    Autre proposition: allez faire du vélo!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!