Boasson Hagen, le phénomène

Je suis terriblement impressionné par les récentes victoires d’Edvald Boasson-Hagen. Elles prouvent, à mes yeux, qu’on a affaire à un authentique crack du cyclisme, le futur grand coureur de demain. Voyez un peu:

1 – il vient de remporter deux étapes du Tour d’Oman, de deux façons différentes. Il a en effet remporté la 3e étape au sprint, devançant Napolitano et… Farrar excusez un peu, pour ensuite s’adjuger le dernier clm en épinglant au passage nul autre que… Fabian Cancellara lui-même, le double-champion du monde de la discipline ! Il termine 2e du général à la clef.

2 – Plus tôt cette saison, il a largement contribué au gain d’étape de son équipe Sky dans le clm par équipe du Tour du Qatar.

Vous me direz, c’est seulement le début de saison. Bien sûr. Mais à 22 ans, c’est déjà davantage de victoires que n’auront jamais certains jeunes coureurs du même âge durant toute la saison…

Rappelons que Boasson-Hagen s’est déjà révélé l’an dernier, gagnant Gand-Wevelgem, le championnat de Norvège clm, 2 étapes du Giro, le général du Eneco Tour avec 2 étapes à la clef, le Tour de Grande-Bretagne avec 4 étapes à la clef ainsi que 2 étapes du Tour de Pologne. Merckx au même âge n’avait pas fait mieux.

La suite du programme ? Une campagne des Classiques dont il en fait un point important de sa saison. Avec lui, tout est possible, non ?

7 Commentaires

  1. alain39
    Soumis le 22 février 2010 à 12:38 | Permalien

    Je rejoints Laurent sur les résultats de Boasson. Ce jeune homme semble pétrit de talent et il reste à vérifier si il est un coureur assez complet pour briller sur tous les terrains.
    Ceci étant, son taux de concrétisation est loin de celui du bel Alberto qui en 5 jours de course a 2 victoires à son actif.
    Hier encore le bel ibère a fait un super chrono.
    Pensez donc qu’un Cancellara en rodage n’a pas réussi à faire mieux que 2eme du chrono du tour de Oman alors que Contador tout juste sorti de sa retraite de 7 mois a réussi à faire le même résultat sur une terrain qui n’est pas celui où il excelle le plus.
    Le premier a pourtant plus de 10 jours de course dans les jambes et est le meilleur rouleur de sa génération.
    En conclusion même sans courir Contador reste le plus explosif (sans rythme de compétition et là cherchez l’erreur) et à même de sortir des chronos d’enfer.
    Mais personne n’est étonné et je n’ai lu aucun commentaire où les journalistes s’étonnent de tels résultats. Tout est normal sous le soleil espagnol. Personnellement j’aimerai bien savoir qui est le médecin derrière ces résultats et les protocoles employés. car en réalité le véritable génie et champion est bien le corps médical qui entoure Contador qui arrive à transformer le cyclisme en science exacte. Comme on lance la navette spatiale Contador est lancé sur les routes avec toute une technologie qui lui a balayé tous les obstacles physiques. La seule incertitude reste la malchance qui pourrait venir enrayer cette belle mecanique ou encore ASO et AFLD qui lui interdiraient de courir (tdf 2008).
    Avec les fusées Armstrong (un nom pré-destiné) et Contador le cyclisme est devenu cap canaveral, c’est de la rocket science. Peu importe le nom de la fusée c’est l’exploit scientifique que nous devons acclamer.
    Ils vont bientôt pédaler sur la lune ou même sur Pandora si on n’y prend pas garde.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. aplg
    Soumis le 22 février 2010 à 5:58 | Permalien

    un champion , sans aucun doute.
    espérons qu’il soit plus charismatique, une fois le casque enlevé, et moins dépendant aux gourous et médecins que les « champions » actuels, en tout cas pour le bien du vélo grand public…
    bons débuts de péraud (un jeune routier !), et sicard à l’offensive.
    boasson-hagen sera t-il à paris-nice ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. colt seevers
    Soumis le 22 février 2010 à 6:15 | Permalien

    lol j’ai bien aimé « pandora » on peux jouer avec le double sens porté par le mot les coureurs qui sortent ces temps ci présentent de toute manière tous les dons de la nature un jour et tous les maux le lendemain!

    On a des nouvelles de Landis depuis qu’il a fermé son twitter en insultant la terre entière? Il a plus rien mormonné depuis?

    Trinquons avec conviction mais sans preuve, au prochain Merckx éprouvette!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Mathieu
    Soumis le 22 février 2010 à 2:38 | Permalien

    Désolé Laurent de pinailler sur ton si bon blog, mais pourquoi « excusez un peu » et non, comme en France (au Québec aussi non ?) « excusez du peu » ? Je me permets cette question ayant remarqué cette formule déjà à plusieurs reprises.
    Quant au fond : oui, Boasson Hagzen s’annonce un gd champion. Le dernier « Vélo magazine », en France, présente son entraînement l’hiver en Norvège, et donne une idée du mental et de la technique du personnage : exceptionnels.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. JOCELYN
    Soumis le 22 février 2010 à 3:28 | Permalien

    BBRAVO MATHIEU, TU METS EN AVANT LA TECHNIQUE ET LE MENTAL DE BOASSON-HAGEN, CELA EST PLUS POSITIF QUE BCP D’AUTRES COMMENTAIRES.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. nikkos
    Soumis le 23 février 2010 à 4:40 | Permalien

    « Merckx au même âge n’avait pas fait mieux. » Ah bon ?
    Je suis allé sur le site velopalmares.free.fr et à moins qu’ils n’aient tout foiré je lis ceci pour l’année 1966 (celle des 21 ans de Merckx):
    Milan-San Remo
    Grand Prix Pino Cerami
    Trophée Baracchi
    Bruxelles-Meulebeke
    Circuit des Frontières
    Grand Prix de Rumes
    Escalade de Montjuich
    Circuit du Morbihan
    Deux étapes du Circuit du Morbihan
    Une étape du Midi-Libre
    Une étape de l’Escalade de Montjuich
    Koolskamp
    Rousiès
    Denderleeuw
    Puteaux
    Helchteren
    Overijse
    Viane
    Châteaulin
    2ème du Tour de Lombardie
    2ème de la Coppa Agostini
    3ème du Het Volk

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. alain39
    Soumis le 23 février 2010 à 5:39 | Permalien

    Nikkos a bien relevé cet excès d’optimisme de la part de Laurent. Ceci étant Boasson Hagen fait montre d’une prématurité digne des meilleurs.
    En général ceux qui gagnent à 22 ans deviennent de beaux champions. Ceci était vrai avant l’ère EPo mais depuis c’est plutôt le contraire avec des maturités tardives.
    Reste à savoir si le gars est complet et passe la haute montagne. D’emblée il dispose d’un physique et des qualités qui en font un potentiel coureur complet capable de briller sur tous les terrains.
    L’autre question que l’on peut légitimement se poser c’est comment vont cohabiter ces coureurs de 20 ans avec des aînés de plus de 32 ans toujours en haut de l’affiche.
    Nous avons avec les Armstrong, Leipheimer, Rebellin, Basso, Di Luca, Sastre,Rasmussen, Petacchi et autres, une génération de vieux qui aurait dû quitter le devant de la scène depuis longtemps et qui au contraire continuent à rester les vedettes. Certains sont suspendus d’autres sur le retour mais en tout état de cause ils font parler d’eux et continuent à avoir une valeur marchande.
    Côté budget c’est un handicap car les jeunes pousses qui ont donc un peu plus de mal à faire leur trou.
    Qui plus est, tout le monde sait qu’ils incarnent la génération défonce et donc ils portent atteinte au cyclisme.
    Les Boasson, Sicard et autres doivent prendre leur place dans cette hiérarchie et il doit certaines fois leur être difficile de devoir s’incliner face à des coureurs qui depuis longtemps devraient être à la retraite et qui sont là que par le subterfuge de la science.
    Personnellement se faire dominer par un Armstrong qui revient à 38 ans après 3 ans de retraite me laisserait un goût amer.
    Qui plus est, le voir fanfarroner sur un podium me serait insupportable.
    Pensez donc lorsque l’on parlait de conflit de générations entre un Hinault et un Fignon, un Merckx et un Van Looy, un Coppi et un Bartali seulement 8 années les séparaient tout au plus.
    un opeu comme une rivalité entre un frère aîné et son cadet. Là nous approchons plus d’une rivalité entre un père et un fils.
    Entre un Boasson et un Armstrong c’est 16 ans de différence d’âge.
    C’est une dimension trop souvent laissée sous silence et qui à mon sens doit peser dans les relations au quotidien.
    Ceci étant on ne peut pas bouder son plaisir de voir de nouveaux coureurs et puis celà nous laisse encore espérer que cette nouvelle génération évitera les égarements des précédentes.
    je suis sceptique mais quelque part on moins nous avons le sentiment que ça bouge et c’est rassurant. Et puis si ça bouge encore c’est que c’est encore vivant. Et tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir.
    Alors bonne chance au beau Boasson et à cette nouvelle génération.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!