Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Bienvenue Cavendish !

En remportant de bien belle façon Milan SanRemo samedi, le britannique Mark Cavendish est entré dans le cercle assez restreint des coureurs ayant inscrit leur nom au palmarès d’un monument du cyclisme, ces courses historiques et prestigieuses qui contribuent à définir le sport cycliste.

Cavendish est également entré dans l’histoire du cyclisme britannique, s’imposant 45 ans après Tom Simpson sur la Primavera.

Une nouvelle mise à jour du pool de cyclisme est disponible suite à l’épreuve de samedi. Nous avons un nouveau meneur!

Milan SanRemo analysé

L’exploit du jour est évidemment le sprint de Cavendish, un sprint tout en puissance et produit par un homme aux nerfs d’acier. Car ce qui impressionne chez Cavendish, c’est sa capacité de toujours bien réagir aux situations, qu’il soit entouré d’équipiers ou non. C’est impressionnant, car le coureur est jeune… Il aura su, samedi, réagir tout de suite à l’attaque de Haussler dans les derniers hectomètres. Quelques secondes d’hésitation et il n’aurait pas gagné ! Le coup de rein qu’il a su donner dans les tous derniers mètres fut également très impressionnant, témoignant d’une puissance peu commune. Cavendish est bien le nouveau roi du sprint dans le peloton professionnel.

L’autre exploit est à mon avis le métier et la précision du travail de George Hincapie qui a su, dans le final, non seulement ramener Cavendish dans le premier groupe une fois le Poggio franchi, mais aussi ramener Cavendish sur l’avant et lui faire un excellent lead-out, à fond de train, prévenant toute tentative d’échappée sauf celle d’un Haussler en condition exceptionnelle. Cavendish peut lui dire merci…

Sinon, on pourra se surprendre d’avoir vu dans le dernier km un si gros groupe. La sélection n’a visiblement pu être faite dans la Cipressa, ni même dans le Poggio, faute d’une équipe qui aurait vraiment pris en charge la course. On a bien vu les Liquigas et notamment un bon Basso, on a vu un Scarponi se mettre au service de Rebellin, on a également vu les Quick Step, notamment Chavanel, travailler pour préparer le sprint à Boonen ou Davis, sans grand succès tout ca. Boonen a eu des crampes, Petacchi (cruellement privé d’équipiers, notamment Ongarato, pour lui préparer le sprint) et Bennati étaient quelque peu enfermés dans le sprint, Rebellin et Garzelli, vus aux avant-postes dans le final, se sont eteints une fois le Poggio passé.

Seul, peut-être, Pozzato semblait avoir la condition et la fraicheur pour y aller. Seul, ce n’était cependant pas possible. C’est probablement là qu’Haussler a manqué de jugement, il aurait dû tenter quelque chose dans le Poggio avec Pozzato selon moi. S’ils auraient surement largué Rebellin, ce tandem aurait peut-être eu une chance de devancer tout le monde. Ceci étant, Haussler a failli réussir son coup et ce n’est qu’un Cavendish surpuissant et très alerte qui aura pu lui priver d’une sacré belle victoire.

Hushovd termine enfin 3e du sprint et la question se pose: Haussler aurait-il dû jouer la carte du Norvégien plutôt que la sienne ? Je pense que la communication était inexistante entre les deux coureurs de Cervélo dans le dernier km et que la consigne a été "chacun pour soi". Cela a peut-être coûté la victoire à l’équipe qui place tout de même deux coureurs sur le podium. De quoi nourir des regrets, non ?

Partager

Précédent

En marge de Milan SanRemo…

Suivant

Moquin nouveau leader… mais de justesse

21 Commentaires

  1. Haussler a dit qu’il amenait le sprint pour Hushovd mais il est parti trop fort, je ne vois pas le manque de communication à l’exception du fait qu’étant donné de la condition d’Haussler, c’est lui qui aurait dû être amené par Hushovd.

    Sinon, je trouve ridicule le commentaire de Pozzato à l’arrivée: « Cavendish n’avait pas les meilleures jambes. Il a simplement profité de Bennati et Pettachi, qui se sont retrouvés enclavés dans les derniers mètres. »

    Pourtant, on voit très bien sur le vidéo que tous ont réagi à peu près au même moment à l’attaque d’Haussler. Bennati sort d’ailleurs au même moment que Cavendish à la gauche de l’écran, sauf que le britannique lui 10 vélos d’avance en 200 mètres!

    J’appele pas ça être enclavé moi, et même si c’était le cas, ce gars là est payé très cher pour ne pas se retrouver coincé dans le final d’une course de vélo…Pas d’excuses!

    0
    0
  2. alain39

    Super cavendish qui dispose d’une explosivité incroyable.
    Il me fait penser au Maertens des grandes années par sa faculté d’accélération. son démarrage est imprenable ensuite gràce à sa puissance il maintient son accélération.
    Mais le trou fait à l’accélération laisse ses adversaires à plusieurs mètres.
    Très différent d’un Cipolini qui giclait moins vite mais accélérait fort tout en puissance. D’ailleurs il préférait être lancé (à très vive allure) et ses adversaires bloqués dans sa roue n’arrivaient pas à le sauter.
    Aucune équipe n’a eu une emprise sur la course, et le boulot de Chavanel dans le poggio a permis d’endiguer les attaques.
    Autre fait marquent Armstrong n’a pas été en mesure de suivre les meilleurs. On peut y voir différentes raisons mais d’un point de vue athlétique ce n’est que très normal. A 38 ans on ne peut pas revenir comme ça et ce quand bien même on s’est bien entretenu. Le rythme de course est tès différent de l’entrainement et avec l’âge il devient très difficile de l’encaisser.
    L’ère Cavendish vient peut être de commencer.

    0
    0
  3. Bertrand

    Hello,

    Perso cette courses ne me plait pas trop. MSR je suis pas fan du tout.
    Je suis quand même content pour cavendish uniquement car il avait fait l’objet de commentaires cassant de la part des anciens (Petacchi, Bonnen,…).
    A part ça une réalisation télé anarchique et une course ou il n’y a rien de spéciale en fait.
    Vivement les Flandriennes et Ardennaises et à partir d’aujourd’hui le Tour de Castille et Leon.

    a+

    0
    0
  4. francisponch

    ouaip la giclette de cavendish plutot impressionnant !!!!…avec haussler ils etaient les plus fort…et de loin je pense !!!

    semaine test pour pappy lance….on va se marrer si il a le niveau de san remo !!!…a voir si il a pipoté ou pas

    0
    0
  5. Dave

    Amusant de lire le twitter d’armstrong, tout juste s’il ne nous dit pas quand il va aux toilettes… effectivement ça va être intéressant de suivre sa semaine. Qqun connaît un site où on peut voir la course ?

    0
    0
  6. Flos

    fracture de la clavicule pour Armstrong ? mal barré pour le giro maintenant…

    0
    0
  7. thierry Mtl

    Armstrong vient de crasher…. clavicule…

    0
    0
  8. colt seevers

    saison terminée oui, il ne remontera pas sur un vélo dans une course pro cette année. peut être qu’il prépare déjà un troisième come back, méfions nous.

    0
    0
  9. JOCE

    BIzarre ton commentaire Laurent, HAUSSLER Devient tout simplement un des meilleurs sprinter du monde, et il n’a pas l’air de t’épater, peut etre le meilleur meme… Derrière CAVENDISH Bien sur, Mais les 2 sont indissociables tant leur niveau est supérieur aux autres. ET je ne vois pas pourquoi il aurait attaqué dans le POGGIO Avec sa pointe de vitesse actuelle, de toute façon POZZATO N’aurait pas roulé avec lui.

    0
    0
  10. Dave

    Millar clavicule cassée en 3 et ligament touché pense être revenu à son meilleur niveau au Dauphiné le 8 juin…
    http://www.lequipe.fr/Cyclisme/breves2009/20090323_092414_millar-opere.html
    Armstrong clavicule cassée nette sans complication doute être revenu pour le Giro le 4 juin…
    http://www.lequipe.fr/Cyclisme/breves2009/20090323_191337_armstrong-tres-complique.html

    Cherchez l’erreur !?!

    Avant de tomber, Armstrong émettait déjà des doutes pour le Giro…
    http://www.lequipe.fr/Cyclisme/breves2009/20090323_154512_armstrong-ira-t-il-au-bout.html
    …pour cause de passage de cigogne en juin.

    Bref, on ne sait pas trop où il veut en venir le gaillard…

    Mais pas d’accord du tout avec Colt Seevers, c’est sûrement pas une saison terminée… sauf s’il s’en sert de prétexte pour se dégonfler !!!

    0
    0
  11. Tiphaine

    C’est curieux quand même cette fracture soudaine. Vu le personnage, on ne peut pas s’empêcher de s’interroger.

    0
    0
  12. colt seevers

    c’est vrai que pour éviter d’avoir à faire le giro y avait pas mieux mais les américains aiment bien attaquer en montagne avec des clavicules cassées. peut être qu’il va s’aligner au départ grâce à la puissance de son cerveau.

    0
    0
  13. Alphonse

    Je ne suis pas fan de Lance Armstrong. Mais je ne supporte pas le lynchage d’un homme à terre. Les commentaires 8, 10 et 11 ne sont pas dignes.

    0
    0
  14. nikkos

    Tiphaine : Et quelle est ton interrogation ?

    0
    0
  15. Roger13

    Non, Tiphaine, il y a quand même des limites à la suspicion. C’est très facile de chuter à vélo en compétition et la fracture de la clavicule est une blessure très courante. Regardez chaque année le nombre d’espoirs qui s’envolent suite à une mésaventure de ce genre. A chaque fois la première semaine du tour élimine des « grosses pointures », souvenez vous de Rominger, Beloki…..

    Il me semble d’ailleurs que les chutes sont plus nombreuses dans le cyclisme contemporain qu’autrefois, mais sur ce point j’aurais vraiment besoin du savoir encyclopédique de certains d’entre vous pour infirmer ou confirmer cette impression première.

    0
    0
  16. alain39

    Les fractures de la clavicule me semblent plus nombreuses que par le passé.
    Hamilton, Valverde, Evans, Armstrong, O Grady, Kirchen, Pauriol, Guesdon, Merckx, Hinault, Fignon, Lemond, Roche, Delgado, Maertens, Sarroni, Moser, Kelly ont tous eu des chutes plus ou moins graves mais je ne me rappelle pas qu’ils se soient jamais cassé la clavicule. C’était d’ailleurs plutôt rare dans le peloton et plutôt réservé aux sprinteurs et autres funanbules.
    Pas d’idée sur les raisons de cette prolifération de clavicules cassées.
    Accroissement des vitesses, matériel, routes plus dangereuses, dopage, revêtement.
    Chacun peut y aller de son analyse.
    Ceci étant, les faits sont là et très sûrement ce doit être un mélange de tous ces facteurs. Par contre lequel est prépondérant, la question reste entière.

    0
    0
  17. Vincent

    euh alain39… Hamilton c’est cassé la clavicule, y’a même rouler dessus!

    0
    0
  18. Pierre

    Peut-être que si Armstrong avait sur cette course (et toutes les autres) le même palmarès qu’au TDF, il jouirait d’une sorte de  »zone-tampon » faite de respect au sein du peloton, mais dans ce contexte, et à l’heure actuelle, il n’est qu’un coureur parmi d’autres. Même s’il gagnait le Giro ou encore un huitième Tour, ça ne sera plus jamais comme avant, l’époque du Grand L.A. est révolu, le peloton a d’autres chats à fouetter. Celà dit, pour y avoir été, c’est chiant et douloureux, une clavicule petée, vraiment pas pratique…

    Continue, Laurent, tu fais bien ça…

    0
    0
  19. JOCE

    PLus de coureurs, plus de vitesse, et ce à tous les endroits, autrefois en grande partie seuls les endroits stratégiques étaient  » exploités », je veux dire par la que la prise de risque, la vitesse meme était moindre sur des secteurs de course de transition, alors que maintenant, cela roule tout le temps, il y a des équipiers qui durcissent la course plus qu’avant, plein de raison et je te rejoins alain 39, Pleins de facteurs qui font qu’il y a plus de gamelles et plus de dégats (VALVERDE au tour il y a 2 ans aussi)

    0
    0
  20. Tiphaine

    Désolée, mais une fracture de la clavicule pour le sieur Armstrong de retour, spécialiste du cyclisme qui ne connait AUCUN grain de sable pour venir gripper sa mécanique de précision (une malheureuse musette prise dans le guidon une fois…), c’est aussi grotesque sinon plus que la p’tite fringale du jeunot Contador sur Paris-Nice.
    Encore une entourloupe, j’en jurerai, le personnage nous a déjà habitué aux tours de passe-passe les plus tordus, rien ne l’arrête. Et rien n’arrêtera ma suspicion à son égard, elle est à la hauteur de sa fausseté. Soyez crédules et compatissants si vous voulez, je garde mon « indignité ».

    0
    0
  21. Roger13

    On sait bien qu’Armstron s’est dopé lourdement, on est pas crédule à ce niveau. Mais il faut bien reconnaître qu’il a plutôt eu de la chance ( en plus de sa maitrise réèlle et de la protection de ses équipiers) de ne pas être tombé avant. C’est très difficile d’éviter les chutes à vélo c’est un fait évident pour tous ceux qui ont fait de la compétition et on ne peut pas penser à une quelconque entourloupe sur ce point.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.