Armstrong sur le Ronde?

Les nouvelles intéressantes se font plus rares actuellement dans le monde du cyclisme professionnel. Les suivantes ont toutefois attiré notre attention :

1 – Lance Armstrong annonce qu’il sera vraissemblablement au départ du Ronde en 2005 voire même qu’il visera une campagne complète des Classiques, sorte de retour au source de ce qu’il était au début de sa carrière. Il est vrai que son palmarès sur les Classiques n’est pas aussi étoffé que celui des autres grands champions de l’Histoire, Anquetil, Merckx et Hinault par exemple.

Dans ce contexte, pourrait-il aussi briller sur le Tour ? Difficile à dire, certains coureurs ayant connu le succès sur le Tour après une belle campagne de Classiques, mais en observant une coupure fin avril – début mai. Ce pourrait être une solution. L’autre, ce serait d’entretenir la condition afin d’enchaîner directement avec le Giro, question de défier Cunego sur ses terres. Après une pause durant le mois de juillet, une participation à la Vuelta et aux Mondiaux pourrait être possible selon ce programme…

Bref, les options sont nombreuses, et les défis aussi.

Pour revenir au Ronde, on annonce par ailleurs que son parcours sera légèrement modifié en 2005, ceci pour rendre hommage à Brick Schotte, le champion belge disparu cette année. On remet notamment au programme le Valkenberg, ce qui fera plaisir à Armstrong puisqu’il y avait connu une journée faste lors des Mondiaux 1998, signant là son grand retour. Une source de motivation de plus…

2 – Premier nouveau maillot 2005, celui des Quick-Step. Peu de changements…

3 – Témoignage éloquent de l’attitude bornée et scandaleuse de Verbruggen à la tête de l’UCI : il déclarait aujourd’hui à la presse qu’il refuserait dorénavant de parler aux organisateurs des 3 grands tours, en espérant que tout le monde se rallierait au ProTour en 2005. Avec une telle attitude évocatrice de son mode de gestion, pas la peine de chercher plus loin pour expliquer les très nombreux problèmes du cyclisme pro actuellement…

4 – Un mot enfin sur l’affaire Phonak pour montrer à quel point il faut faire attention au discours des gens impliqués dans des scandales de dopage. Le médecin de l’équipe M. Iaki Arratibel, récemment ré-engagé (!!!) pour l’année 2005, déclarait que « l’UCI continue d’utiliser une méthode de détection qui soulève des questions actuellement… ». Si on ne faisait pas attention, on pourrait croire le médecin. Or, la situation est toute autre, la méthode de détection étant, jusqu’à preuve du contraire, infaillible. Les accusés qui deviennent les accusateurs et vice-versa, on est en train de tout inverser.

Pourtant, les choses sont claires : Hamilton et Perez sont positifs, et doivent donc être suspendus, point à la ligne. L’équipe Phonak doit être sanctionnée, et sa non-participation à l’UCI ProTour est logique. Point à la ligne.

Fouillez nos archives!