Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Armstrong pas tranquille ?

On se demande ce matin comment interpréter cet article du sérieux New York Times faisant état des suites des déclarations fracassantes de Floyd Landis la semaine dernière lors du Tour de Californie.

En gros, Armstrong et Bruyneel ont désormais les enquêteurs fédéraux sur le dos. C’est nouveau puisque jusqu’ici, ils n’avaient eu affaire qu’aux autorités anti-dopage (Fédération américaine, UCI) ou  des journalistes d’enquêtes somme toute un peu isolés (Walsh et Ballester par exemple). Et les enquêteurs fédéraux portent leur travail sur d’éventuelles accusations de fraudes, Armstrong et Bruyneel ayant déclaré être totalement clean à la face du monde alors qu’ils ne l’étaient "peut-être" pas. Chose certaine, les enquêteurs auraient décidé d’interviewer pas mal de monde.

Wait and see pour les résultats de tout cela !

Partager

Précédent

Drôle de Giro…

Suivant

Les brèves du milieu de semaine

17 Commentaires

  1. Dave

    Franchement, si Armstrong est victime d’une curée, je serai le dernier à le plaindre, ce type est un des pires cyniques qui soit, il a beaucoup joué, s’il perd à la fin, tant pis pour lui…

    0
    0
  2. Thierry Lemaire

    N’oublions pas Damien Ressiot qui est le journaliste à avoir démontré sa culpabilité dans l’Équipe

    0
    0
  3. thierry mtl

    Ce sera l’enquête la plus sérieuse auquelle il aura à faire face. Ils ne rigolent pas et ont des méthodes rigoureuses d’enquête. Depuis quelques années, les USA ne prennent pas les fraudes à la légère. A suivre…

    0
    0
  4. Testocarbone

    Excellente nouvelle. J’espère que l’on pourra également mettre en lumière la complicité et la bénédiction de l’UCI dans cette fraude à grande échelle. Il y a toujours des traces qui traînent là où l’on les attend le moins.
    L.A. Verbrueggen, Bruyneel en tôle, et obligés de rendre l’argent qu’il ont volé, quel pied!
    Je croise les doigts pour qu’on en arrive là.

    0
    0
  5. Bertrand

    Bonne nouvelle c’est claire. Mais à mon sens à double tranchant :
    1/si ils trouvent => c’est la chute qui fera mal.
    2/ si ils ne trouvent rien => c’est le blanchiment total!Et là il va roucouler…

    0
    0
  6. Batrick P

    Tiens, l’argent! Vinokourov avait signé, pour l’année de salaire à rembourser. Maintenant, il court.
    Soit il a payé, soit l’UCI s’est reniée (une fois de plus). Qui sait?
    Et Ricco?

    0
    0
  7. jmax

    Sur ce que j’ai lu, Vino n’a pas payé et court quand même: http://www.velochrono.fr/actu/2010/vinokourov-je-nai-pas-sali-le-cyclisme/

    0
    0
  8. Batrick P

    Son équipe est invitée sur le Tour? On est pourtant dans une situation très simple, avec un engagement signé non tenu.
    On a connu ASO plus regardante. Je me souviens qu’alors on la désignait comme garante de la morale face à l’UCI.

    Par ailleurs. A propos du Giro, n’oublions pas une lacune majeure, un déséquilibre flagrant: l’absence de contre-la-montre plat, sur une distance substantielle.

    0
    0
  9. Christian

    Pourquoi les équipes d’Armstrong ne se font-elles jamais prendre et pourquoi leurs anciens coureurs, sitôt partis, se font prendre par la police? Comment se fait-il que LA (via Ferrari selon Landis) puisse être autant au courant de l’avancement des contrôles anti-dopage? Et rappelons-nous le scandale de fin de tour de France 2009 lorsque quelques dépêches ont signalé que les échantillons d’Astana avaient été mal employés (je ne me rappelle plus des détails). Encore une coincidence? En tout cas cela vient soutenir l’argumentaire de Landis.

    Car manifestement, LA paie tout le monde. Une enquête sérieuse sur de la fraude permettrait de faire ressortir tout cela. L’argent dépensé pour acheter des gens et pour les produits dopants part quelque part. S’il y en a pour près de 100 000$ par an, on doit retrouver des traces. En scrutant minutieusement les comptes de LA et des ses équipes successives, ne devrait-on pas être capable de trouver ces sorties d’argent inexplicables?!!

    J’espère que oui mais j’en doute. Avec LA, il n’y a plus de logique. N’importe qui à sa place se serait fait prendre (vous me direz, il s’est fait prendre plusieurs fois), mais lui s’en sort toujours. Il est encore plus fort en droit et en com que sur son vélo…

    0
    0
  10. Batrick P

    Pour ne pas laisser de traces, il reste la bonne vieille mallette de billets. Bien tassés, on peut déjà y mettre de belles sommes. Tiens, il parait qu’il existe des billets de 500 €.

    0
    0
  11. Morvan

    Manifestement LA ne paye pas tout le monde. Sinon il aurait suffit de payer Landis…

    0
    0
  12. Regis

    Franchement il ne passera rien, car pour démarrer une enquête poussée il faut des preuves et landis a bien dit qu’il n’en avait pas.
    Donc cela fera pshiitt !!!!

    0
    0
  13. Testocarbone

    @ Regis,

    Les fédéraux ont d’autres moyens et d’autres méthodes que l’UCI pour faire la lumière sur cette affaire.
    US POSTAL, étant une société d’Etat, il en va de l’argent public, et lorsqu’il s’agit d’argent public, le FBI sera autrement plus teigneux qu’un enquêteur de l’UCI.

    0
    0
  14. Thierry Lemaire

    S’ils veulent des preuves, il y en a plein pour le tour 1999 et elles sont accablantes. Si la justice s’en occupe enfin, le cas Armstrong risque d’être réglé une fois pour toutes

    0
    0
  15. noirvélo

    Morvan (commentaire n°11) a bien raison! Landis n’a pas eu son pot de vin pour la fermer! Dans toute affaire frauduleuse il y a toujours des personnages « clefs » à arroser…comme en politique !!! Landis aurait été oublié, et comme ses finances ne respirent apparemment pas la joie de vivre,il fait
    office de « bête à cornes ».Il est totalement « has been »:
    il a triché,s’est fait prendre,a menti,a balancé ses
    ptits copains…POINT !
    En ce qui concerne LA, il est malheureusement intouchable pour la simple raison que de toutes façons il a guéri du cancer et çà sur le plan moral et émotionnel c’est très « convaincant et manipulateur » sur la masse humaine à grande échelle!Et les médias sont trop friands de scandales et d’histoires à
    consonnances négatives et mystérieuses pour lacher le morceau!
    Tant que les instances anti-dopages nes sont pas totalement neutres, intéréssées par le business , les projecteurs et sous pression d’instances sportives et politiques malhonnêtes,le système n’évoluera jamais…
    et je suis pessimiste!

    0
    0
  16. pierre

    Très sincérement c est désolant, mais ce sport n’a plus sa raison d’être au niveau professionnel. J’ai dans ma jeunesse passé des mois de juillet entiers à suivre le Tour. Depuis plusieurs années et les cas avérés des Ullrich, Basso, Vinokourov et les autres, je n’ai plus jamais regardé une épreuve de cyclisme.

    La machine infernale est en marche et rien ne peut l’arrêter. C’est un problème de société qui dépasse largement le cadre du cyclisme : une baisse généralisée des valeurs sportives et humaines, un cercle vicieux ou se côtoient cupidité et allégeance au système.

    Que faire sinon attendre que l’ensemble s’écroule et peut être un jour renaisse de ses cendres?

    En attendant la seule décision sage est de ne plus suivre le Tour de France, qui chaque année avec son déballage ses scandales se rapproche un peu plus de l’abîme…

    0
    0
  17. PierreB

    Perso, je ne cesserai pas de regarder le TDF. Le problème c’est qu’on ne regarde que le vainceur. Oui mais il y a des excellents cyclistes au 100, 110eme, et même au 160eme rang! Petit message aux français, soyez fiers de vos coureurs car c’est peut-être parce qu’ils sont propres qu’ils vous déçoivent…

    De toute façon je persiste à croire que ce sport n’est PAS plus sale qu’un autre. La tricherie va forcément prendre une autre forme par exemple en patinage artistique où tout se décide dans la tête d’un juge. Vous avez sans doute entendu parler de « tractations » entre juges de différentes nationalités.

    D’autres sports (comme le baseball et le hockey) ont l’air propres tout simplement parce qu’il ne s’y fait pas de contrôle ou que ces derniers sont dérisoires.

    La tricherie est partout parce qu’il y a de l’argent mais… c’est rendu plus grave car selon un article de la revue « Bicycling » du mois dernier, il y a du dopage même chez les amateurs. Alors s’il n’y a pas d’argent qu’est ce qui motive au gars à risquer sa santé pour gagner un maillot et une paire de bas??? Il paraît que c’est l’Égo qui motive ces trichers alors vous voyez qu’on est pas sorti du bois..

    Mais le cycliste demeurera mon sport favori et je suis convaincu qu’il y a beaucoup d’honnêtes coureurs qui ont des valeurs et qui sont très courageux.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.