Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Armstrong dans les cordes ?

Je vous laisse juger du caractère fréquentable voire honorable de Lance Armstrong: le New York Times rapporte, dans son édition d’aujourd’hui, que l’enquête des Fédéraux américains progresse bien et que les révélations ont de quoi surprendre. En effet, selon un ex-coureur entendu, il aurait vu non seulement Lance Armstrong se doper, mais affirme également que le dopage chez US Postal puis Discovery était généralisé, institutionnalisé. Bref, que l’équipe avait un programme de dopage général mis à disposition des coureurs.

Pour l’instant, Armstrong ne fait aucun commentaire et laisse le dossier dans les mains de l’avocat émérite qu’il a engagé durant le Tour. Rappelons qu’Armstrong répète qu’il n’a rien à cacher. Pourtant, il a déjà refusé à plusieurs reprises des démarches qui auraient pu le laver de tout soupçon, notamment de soumettre ses échantillons urinaires des Tours 1999 et 2000 à l’épreuve du test de dépistage de l’EPO…

Par ailleurs, on apprend aujourd’hui que Levi Leipheimer présentait, sur le Tour de France 2005 qu’il disputait dans l’équipe allemande Gerolsteiner, des valeurs sanguines très, très proches de la limite considérée par l’UCI comme une preuve de manipulation (133, Leipheimer était à 132,8 !). L’UCI aurait recommandé aux dirigeants de l’équipe d’exclure Leipheimer du Tour en trouvant une raison "bidon". Les dirigeants auraient refusé, une clause de leur contrat de sponsoring stipulant qu’un deuxième contrôle positif au sein de l’équipe mettrait fin au contrat. Et comme Hondo avait déjà été positif quelques semaines auparavant, l’exclusion de Leipheimer aurait signifié la fin de l’équipe tout simplement.

Ce qui m’inquiète dans tout ca ? C’est qu’au fond, rien ne change malgré ce qu’on essaie de nous faire croire. Le choc dopage dans le monde du cyclisme remonte à 1998 et l’Affaire Festina. Déjà, au début des années 2000, on affirmait que les mentalités changaient, que le cyclisme était plus clean. On se rend compte qu’il n’en est rien, que les coureurs continuent de se doper malgré le resserrement des contrôles. Dans 5 ans, ce sera au tour de Schleck et Contador…

Partager

Précédent

Contador bientôt mieux que Merckx et Roche ?

Suivant

Nouvelle mise à jour du pool de cyclisme

10 Commentaires

  1. Cyclick

    En admettant que Contador est clean, comment se fait-il qu’il grimpe si facilement les gros cols, après 2 semaines de course sur le Tour par exemple ? Même chose pour Schleck… A peine voit-on la souffrance sur leurs visages… C’est désolant.

    0
    0
  2. Botto

    c’est effectivement désolant mais cela n’enlève rien à la beauté de ce sport et au plaisir que les vrais pratiquants peuvent éprouver sur un vélo (comme Laurent sur la Marmotte!). La seule chose que nous pouvions faire est de boycotter systématiquement les marques qui soutiennent ces sportifs « de haut niveau ».

    0
    0
  3. Regis

    est-il nécessaire de faire une enquête fédérale pour ça !!!!
    Franchement aux usa ils ont du temps et de l’argent à perdre.
    Il est évident que dans le cyclisme cette équipe qui dominait outrageusement était bien dopée,de même que les autres d’ailleurs.
    Arrêtons l’angélisme nous sommes dans le sport spectacle.
    reste que dopage ou pas les sportifs sont avant tout des professionnels qui se donnent à fond pour leur sport et qui font plaisir a regarder.
    Pour moi les sportifs sont victime du système, pas de dopage= pas de résultat= chômage donc pour certains le choix est vite fait.

    0
    0
  4. Stef Toupenet

    Je laisserai les acteurs de ce grand show se doper.
    Je n’ai pas envie de voir des pros monter des cols moins vite que moi ou ne faire des sprints qu’à 50 km/h au bout de 300 km d’un Milan San Rémo.
    Non, je veux du spectacle, du rêve, du sport extrême.
    Peu importe si les gladiateurs meurent à la fin du spectacle.

    Il y a un peu d’humour noir dans mon commentaire, mais de la vérité aussi.

    Stef 😉

    0
    0
  5. Guillaumef

    En attendant stef, les montées deviennent de plus en plus faciles pour eux et les 3/4 des montées le meilleurs répondent ce n’est pas assez dur pour faire des diffrences.
    Alors quand ils rouleront a 60 dans les cols, il faudra des pourcentages a 40% pour faire la différence??
    les montagnes on ne pourra pas les doper elles…

    0
    0
  6. Pas besoin d’attendre 5 ans, Contador et Schleck étaient des clients de Fuentes (Schleck lui a donné des milliers d’Euros, pourquoi un cycliste donnes des milliers d’Euros à un gynécologue? Contador a été lavé de son liens avec Fuentes mais par les autoritées espagnoles qui ont aussi défendu Valverde)…

    0
    0
  7. Marmotte

    Au fait, Laurent, 133 quoi exactement ?

    Je ne réussis pas à deviner à quoi ça peut faire référence.

    0
    0
  8. touille26

    pourquoi tu veux savoir marmotte? t’as peur pour tes controles anti dopage?

    0
    0
  9. Testocarbone

    @ MArmotte

    C’est la VGM, le volume globulaire moyen. C’est une valeur biologique rendant compte de la taille des globules rouges. Il se mesure lors d’une prise de sang sur l’hémogramme ou numération sanguine. La valeur du VGM permet souvent de poser le diagnostic étiologique de l’anémie.
    VGM (L) = Hématocrite (nombre compris entre 0 et 1) / Nombre de Globules Rouges par litre
    Le VGM, généralement exprimé en femtolitres (fL=10^ -15L), est donc le volume moyen des globules rouges.

    Sa valeur moyenne est d’environ 82 à 98 fL (de 74 à 91 fL chez l’enfant).

    132,8 c’est l’explosion!

    0
    0
  10. Dave

    @ Testocarbone :

    Tu crois pas que c’est plutôt le OFF-score, voir page 2 de ce très bon doc http://www.franceolympique.com/files/File/actions/sante/documentation/2008/8ecolloque/3.pdf

    Du même Pr Audran, celui-là est pas mal non plus :
    http://www.institut-medecine-sport.fr/photos/file/Dopage%20sous%20contr%C3%B4le.pdf

    Après avoir lu ça, on sait même comment LA a échappés aux contrôles de l’AFLD en 2009…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.