Andy Schleck, mieux que Merckx!

Quelques nouvelles qui ont retenu notre attention ce week-end: 1 – Le Giro s’est terminé aujourd’hui "avec la 5e victoire d’étape au sprint d’Alessandro Petacchi":http://grahamwatson.com/gw/imagedocs.nsf/updateframesetcall?openform&07giroSt21 qui a donc réussi son grand retour au premier plan après une année 2006 catastrophique. Vainqueur du classement général, Danilo DiLuca a réussi son pari de remporter le Giro. Voilà deux ans qu’il en faisait son principal objectif. On peut penser que l’Italien est désormais rompu à l’exercice des grands tours qui nécessite d’excellentes facultés de récupération et aucun jour sans. C’est ce fameux jour sans qui taxait DiLuca dans le passé. Pas cette fois, DiLuca ayant montré une belle constance durant les trois dernières semaines. Le reste du podium est cependant une surprise: 2e, Andy Schleck et 3e, Eddy Mazzoleni! Pour Schleck, on est médusé: le gus a 21 ans. Par cette 2e place à son premier grand tour, Andy Schleck fait mieux que Merckx qui est monté sur le podium de son deuxième grand tour qu’à 22 ans seulement, soit le Giro 1968, qu’il a remporté. La perf de Schleck est d’autant plus surprenante "qu’il a terminé 6e du dernier clm":http://grahamwatson.com/gw/imagedocs.nsf/updateframesetcall?openform&07giroSt20, une épreuve étalon dans chaque grand tour car révélatrice de l’état de fraicheur. Après tant de performances extraordinaires ces 10 dernières années et aujourd’hui expliquées, on ne peut qu’exprimer des réserves quant aux performances de Schleck depuis 3 semaines. Ses facultés de récupération et d’endurance nous semblent surprennantes pour un si jeune coureur. Même son frère, pourtant excellent coureur, n’a jamais offert ce genre de performance sur un grand tour. Enfin, comment ne pas songer à Jose Enrique Gutierrez, surprenant 2e du Giro l’an dernier, en voyant Mazzoleni, 33 ans, sur la 3e marche du podium cette année? Vous connaissez la suite… C’est d’autant plus louche que les Astana ont pris les 2 premières places lors du clm samedi, Savoldelli devançant Mazzoleni de 36 petites secondes. Une grosse santé que cette équipe Astana depuis 10 mois (souvenez vous du festival sur la dernière Vuelta…). Bref, on vous le dit sans détour: on comprendra probablement un jour comment ces coureurs ont offert de telles performances inhabituelles pour eux sur ce Giro. Et on vous le répète: l’équipe Astana sera la grande équipe sur le prochain Tour de France, vous verrez. Surveillez bien Vinokourov ("notamment sur le prochain Dauphiné Libéré":http://www.velo-club.net/article?sid=38681), Kashechkin, Kessler et Kloden en juillet, ca sera US Postal version 2007. 2 – Le sponsor MAN de l’équipe CSC a annoncé qu’il se retirait à la fin de la saison, écoeuré par toutes les affaires de dopage dans le sport cycliste. Voilà une première conséquence concrète des aveux de Riis et on comprend bien les dirigeants de la société MAN. Plusieurs sponsors arrivant en fin de mandat en 2007, l’impact du dopage va vraiment pouvoir être très prochainement mesuré concrètement. "Rappelons également que la chaine télé allemande ZDF a récemment menacé de ne pas retransmettre le Tour de France en juillet prochain si les organisateurs de l’épreuve ne mettaient pas tout en oeuvre pour assurer l’éthique de l’épreuve":http://www.lequipe.fr/Cyclisme/breves2007/20070530_145415Dev.html. Il nous semble que l’exclusion de CSC et d’Astana aurait été un bon geste dans cette direction! 3 – Walter Godefroot, l’ancien directeur sportif de l’équipe T-Mobile et aujourd’hui occupant les mêmes fonctions chez Astana, parlera mardi à propos du dopage chez T-Mobile au cours des années 1990 et toute cette vague d’aveux dont les derniers viennent de Riis. Notre avis? Étant directeur sportif d’une équipe ProTour, il niera tout en bloc pour préserver sa place dans le milieu… 4 – C’était l’épreuve de Coupe du Monde des femmes sur le Mont Royal samedi dernier. "Victoire de la petite italienne Luperini":http://veloptimum.net/courses/epreuves/CoupeMondeFemMtl/7/acc.html, jadis vue comme la Pantani féminine. Rappelons que Luperini a déjà remporté le Giro féminin dans sa carrière qu’elle prolonge actuellement, étant plus âgée. L’épreuve a surtout révélé tout "le désert du cyclisme féminin au Québec":http://veloptimum.net/courses/epreuves/CoupeMondeFemMtl/7/presse/P3juin.html après les départs de Bessette (retraite de la route), Jeanson (affaires de dopage) et Lemieux (blessure, études). La première Québécoise à avoir franchi le fil d’arrivée est Élisa Gagnon, de l’équipe Advil/Chapstick, en 62e place, à plus de 10 minutes de la gagnante. Conséquence inévitable de ce désert, le public était nettement moins nombreux sur le circuit samedi que par les années passées. Voilà plusieurs années que le public se fait moins nombreux. C’est dommage, mais c’est la preuve qu’en Amérique du Nord, où le cyclisme de compétition n’est pas un sport populaire ("cet article n’en est-il pas la preuve?":http://veloptimum.net/velonouvelles/7/ART/6juin/SoleilChateauguay2.html), sa viabilité dépend en grande partie des idoles du moment. Bessette et Jeanson, par leur opposition, ont déchaîné les passions et déplacé les foules, un peu comme Coppi-Bartali en Italie au tournant des années 1950 ou Anquetil-Poulidor en France quelques années plus tard. Sans relève à court terme, il ne reste plus qu’à souhaiter que les épreuves actuelles au Québec survivront à cette traversée du désert. Sans vouloir être pessimiste, ca va être difficile dans les prochaines années "malgré une participation record cette année":http://veloptimum.net/courses/epreuves/CoupeMondeFemMtl/7/presse/VDE1juin.html. 5 – Plus intéressant selon nous, le "GP de Charlevoix":http://www.fqsc.net/comp/route/infocourses/Charlevoix.htm était disputé ce week-end. On annonce une participation record de plus de 300 cyclistes, ce qui est une belle réussite pour l’organisation exemplaire de cette épreuve magnifique et très difficile. La Flamme Rouge salue tous ceux – dont certains de nos équipiers – qui sont allés jusqu’au bout de la difficile course sur route aujourd’hui qui comportait notamment 2 ascensions de la côte de Ste-Irenée. 130 bornes dans l’arrière pays de Charlevoix demeure une sacré balade de santé! De notre côté, on espère de tout coeur pouvoir être de retour sur cette épreuve en 2008. Les jambes (et la famille) décideront… cet hiver!

17 Commentaires

  • Eric Fruttero
    Soumis le 3 juin 2007 à 7:25 | Permalien

    “L‘épreuve a surtout révélé tout le désert du cyclisme féminin” tout court…
    Je suis tanne d’aller perdre mon temps chaque annee sur Camilien-Houde, pour voir un troupeau se regarder dans le blanc des yeux sur un tel parcours..
    Je suis tanne qu’il y ait pas un chat a part des “mononc’” aux guibolles rasees qui savent juste gueuler “Go! Go! Go!” et qques jeunes frais ch.. sur leur bicyc’ pas beau Made in Canada..
    Je suis tanne de voir que athletiquement parlant, le velo feminin c’est pas encore ca (qu’a comparer les corps avec les filles de la CAP ou du Tri)..
    Mais chapeau quand meme sur leur capacite a souffrir !..
    C’est Beau, le Velo..

    🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 3 juin 2007 à 11:10 | Permalien

    Au GP de Montréal, l‘évènement est la performance de Jeannie Longo, qui revient au plus haut niveau de la Coupe du Monde après plusieurs années de retrait, à… je ne sais plus quel âge. Cela devient proprement ahurissant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 3 juin 2007 à 11:18 | Permalien

    Voir le palmares de Longo ici

    http://www.rooxy.org/post.php?p=2

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 4 juin 2007 à 12:29 | Permalien

    Salut tous,

    A Luxembourg, ceux qui suivent le vélo disent depuis longtemps que le petit était encore plus fort que le grand. C’est apparament vrai et comme le premier est déjà “surprenant”, la barre était placée haute.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • stagel
    Soumis le 4 juin 2007 à 1:35 | Permalien

    Pour l’instant, Merckx a nettement fait mieux que Schleck en matière de dopage : à 24 ans, l’année qui suit sa première victoire sur le Giro, et avant sa première victoire sur le Tour, il a été contrôlé positif aux amphétamines… Je doute que sa performance sur son premier Giro ait été accomplie à l’eau claire…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Louis
    Soumis le 4 juin 2007 à 1:38 | Permalien

    GP de Charlevoix: les modifications du parcours de l‘étape sur route ont-elle jouer sur le sort de la course? Le début et une fin de parcours, différents des années antérieurs, me semblaient intéressants mais je n’ai pu y participer cette année.

    C’est moi ou le parcours du prologue du Critérium du Dauphiné Libéré à Grenoble semble ennuyant? Un aller-retour sur une grande ligne droite…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 4 juin 2007 à 2:28 | Permalien

    “Par cette 2e place à son premier grand tour, Andy Schleck fait mieux que Merckx qui est monté sur le podium de son premier grand tour qu‘à 22 ans seulement, soit le Giro 1968, qu’il a remporté.” -Le premier grand tour pour Eddy Merckx etait le Giro de 1967 quand il courait sous les couleurs de Peugeot et il a gagne un etape et est classe quelque chose comme 7 au classement general, je crois..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 4 juin 2007 à 3:15 | Permalien

    Je trouve ça intéressant, un chrono tout plat et tout droit. Je verrais bien sur le même Tour de France un chrono Le Puy – Clermont Ferrand par les petites routes auvergnates, un chrono Marseille – Valence par autoroute (contre le mistral!) et un chrono St Michel de Maurienne – Col du Galibier. Bien sûr, on me traitera de passéiste, ou de pousse au dopage. Du temps d’Archambaud, probablement que les coureurs étaient plus costauds et plus dopés. En ce temps-là, le cyclisme était authentiquement populaire, on aimait les coureurs pour leurs performances et non pour leur côté people.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marco
    Soumis le 4 juin 2007 à 9:37 | Permalien

    Pour ma part, j’ai assisté à la Coupe du monde samedi dernier sur le Mont-Royal. Sur Camilien-Houde, c‘était désert, presque personne si on compare aux autres années. Par contre, lors de l’arrivée, maintenant sur du Parc, il y avant pas mal de monde. J’ai même entendu au bulletin de nouvelles qu’ils évaluaient à 40 000 spectateurs (Ca me semble BEAUCOUP trop)

    Nouveauté cette année, la ligne de départ-arrivée était située sur du Parc, plutôt qu’au sommet de Camilien-Houde. Je ne comprends pas pourquoi les organisateurs ont fait ce changement. Quelqu’un est au courant? La plupart du temps, cette course se joue dans la dernière ascension. Avec une arrivée sur le plat, on aura des arrivées en sprint massif, ce qui, selon moi, enlève un peu de spectacle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • patrick B
    Soumis le 4 juin 2007 à 1:33 | Permalien

    Le parcours est-il le même que celui du championnat du monde 1974 gagné par qui vous savez après une course magnifique de l‘équipe de France?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Eric Fruttero
    Soumis le 4 juin 2007 à 1:44 | Permalien

    Nan..
    Manquent la cote de Polytechnique + un coup de cul (McCullough)
    J’avais 10 ans, au bord de la route, connaissais rien au velo, mais me souviens tres bien de Thevenet echappe, et Poupou et .. 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • snorro
    Soumis le 4 juin 2007 à 4:47 | Permalien

    Frutero, de quoi ou de qui tu parles??? J‘étais à Charlevoix en fds… mais les années passées j’assistais sur la montagne à la course avec ma fille qui fait du vélo de route, elle y rencontrait tout comme moi tout les jeunes et très jeunes cyclistes de son age. Leur plaisir était clair et je suis sûr que cela aurait été pareil cette année. Alors là, je parle de jeunes et de parents qui trippent vélo et qui trippe sur cette course…des jeunes qui augmentent en nombre à chaque année et qui sont des preuves de la vitalité du cyclisme de route au Québec, on est pas en Italie, ok pis après…ton commentaire … c’est n’importe quoi!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Eric Fruttero
    Soumis le 5 juin 2007 à 7:37 | Permalien

    Ouais, sur, si ca te fait plaisir de voir des bebes joufflus s’epoumoner sur Camilien-Houde…

    😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ricou
    Soumis le 5 juin 2007 à 9:27 | Permalien

    Ce site parle beaucoup de l’avenir du cyclisme en ce moment surtout de dopage, loin de moi l’intention de diminuer l’importance de la lute au dopage, mais la reconstruction du cyclisme passe aussi par les guibolles rasée des vieux mononcs, par les jeunes frais chier et des bébés joufflus. Ce sont eux qui auront les $$ pour acheter les produits que les commanditaires des équipes pros et amateurs nous offrent. Le seul moyen de garder le cyclisme comme un sport de haut niveau est de pouvoir favoriser les produits qui y sont associés. Et ce ne sont pas exclusivement les participants au Grand prix de Charlevoix qui achète les produits offert par ces compagnies, ce sont surtout (de par leur nombre) les vieux mononcs et les jeunes frais chier qui le font et les bébés joufflus qui le feront.

    De plus, la présence d’une telle course en sol Québécois est très importante pour la société car elle favorise l’engouement pour l’activité physique. Il est évident qu’on a pas en ce moment de vedette locale qui favorise encore plus la visibilité du sport mais au moins la présence de la course a donné de l’expérience à un petit nombre de jeunes filles d’ici d’acquérir un peu d’expérience internationale et de se développer et peut-être une chance de se faire connaître pour devenir de belles vedettes qui amènerons des gens à la pratique du sport.

    Alors oui, ça me fait plaisir de voir des bébés joufflus sur le bord de la Camilien-Houde, plutôt que dans les salles d’attentes de notre système de santé débordé. Et à votre place je dirais merci à leurs parents.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Eric Fruttero
    Soumis le 5 juin 2007 à 11:50 | Permalien

    Euh, les bebes joufflus n’etaient pas sur le bord, mais sur la route.. 😉
    Ok, j’arrete la… 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ricou
    Soumis le 5 juin 2007 à 12:05 | Permalien

    là on est dans un autre débat!!! LOL

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • snorro
    Soumis le 5 juin 2007 à 7:06 | Permalien

    Je peux aussi vous dire que de connaître de près les filles qui s‘époumonnent sur la montagne change considérablement le point de vue et le plaisir à assister à cette course. Quand tu a vu une Carol-Ann Canuel doubler un peloton à 2 reprises dans un crit de la classe cadette… tu l’encourages lorsqu’elle grimpe… que le résultat soit bon ou poche. Tu veux pour elle, tu est décu pour elle… c’est le plaisir d‘être impliquer dans notre sport au plan local. On n’a pas nécessairement besoin d’assister à des performances surhumaines (sur-dopées?) pour s‘ébahir. Moi j’aime voir des performances très très humaines, je les apprécie tout autant que celles des pros. C’est bien d’avoir des héros et héroines mais je trippe autant de voir des jeunes que j’ai cotoyé s’essayer dans une course de très haut niveau… tu ressens avec eux l’expérience et les jeunes qui les regardent le ressent aussi… c’est super!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!