Amstel: ils apprennent à connaître Van Der Poel

Quel final de l’Amstel dimanche dernier!!! Et quel vainqueur, Mathieu Van Der Poel, in extremis. Avec le maillot de champion national des Pays-Bas sur le dos… it doesn’t get any better than that!

Ceci étant, avec une minute de retard à 5km de l’arrivée et encore 25sec à deux kilomètres de la ligne, Mathieu Van Der Poel et son groupe n’aurait jamais dû rentrer sur le duo en tête de course, Julian Alaphilippe et Jakob Fuglsang.

Ces deux là ne s’entendaient vraiment pas, c’était très clair. Fuglsang avait encore en travers de la gorge le final des Strade Bianche, où il s’était retrouvé dans la même position avec le même coureur. Il n’avait visiblement pas confiance en Alaphilippe et son erreur a été de l’attaquer à 4 kms de la ligne. Du coup, c’était certain qu’Alaphilippe ne passerait plus, ou alors en roulant « en dedans », question de pouvoir contrer une nouvelle attaque de son adversaire.

À ce niveau, c’est une grossière erreur de Fuglsang. Il fallait s’entendre jusqu’au km, pour l’aborder avec une bonne avance. Personne ne serait alors rentré.

Payez-vous les images des 5 derniers kms, Fuglsang et Alaphilippe n’avançaient plus, en particulier dans les deux derniers kms.

Cela n’enlève rien au mérite de Van Der Poel qui, pendant ce temps, roulait comme un possédé derrière pour revenir. Il a assumé seul tout le travail, sans rien demander à personne… il faut un gros moral pour faire un truc pareil. Et une grosse expérience du cyclo-cross où, très souvent, le coureur évolue seul en tête, à bloc. Visiblement, Van Der Poel ne se pose pas de question, et il a bien raison!

Le dernier kilomètre a été électrisant. C’est d’abord Kwiatkowski qui reprend le premier le duo de tête mais son accélération, assis, ne provoque aucun nouvel écart avec le groupe de chasse derrière. Du coup, ce groupe se rapproche et aux 600m, Van Der Poel prend les choses en main et fait course pour lui, sans plus se soucier des autres. Quelle vitesse! C’est pas compliqué, tous les autres ont l’air de coureurs amateurs à côté de son sprint.

Je pense que Van Der Poel vient de livrer une bien belle leçon aux coureurs sur route: « je prends mes responsabilités, je roule pour gagner et non pour faire perdre les autres, je ne me pose pas de question, et je mise sur mon héritage du cyclo-cross où je suis souvent dans une telle position« . C’est très rafraichissant.

Pour le reste, Peter Sagan a abandonné, montrant qu’assurément, il y a quelque chose qui cloche cette saison avec le coureur slovaque.

Hormis Van Der Poel, la belle surprise vient du Français Valentin Madouas, le fils de Laurent (coureur pro dans les années 1990), qui termine 8e de la course. Marc Madiot peut se réjouir de ce succès d’un jeune coureur de 22 ans, à l’approche de la Flèche Wallonne plus tard cette semaine et de Liège-Bastogne-Liège le week-end prochain.

16 Commentaires

  • Bernard
    Soumis le 23 avril 2019 à 1:29 | Permalien

    Analyse, totalement partagée; j’adore suivre Mathieu Van der Poel, sur les cyclo-cross retransmis par la chaine l’Equipe en France; Il a ce même tempérament, et comme il est souvent seul devant, il a l’habitude de ne rien demander à personne. Ce qui m’étonne c’est qu’il garde toutes ses potentialités après 6 heures de course et une équipe qui est modeste. Magnifique tempérament.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • piroux
    Soumis le 23 avril 2019 à 1:31 | Permalien

    « Courir pour gagner et non pour faire perdre les autres… » tout est dit. Vive le sport.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  • alano39
    Soumis le 23 avril 2019 à 2:51 | Permalien

    Alaphilippe et Fulgsang étaient à mon avis aussi fort que Van Der Poel. Ils ont animé la course et sur la fin ils étaient un peu cuit. Fulgsang n’aurait pas du attaquer et essayer de gagner au sprint car on voyait bien qu’il était dans le dur dans les bosses et qu’il semblait plus entamé que lui.
    Van der Poel qui était aussi fort qu’eux a eu la chance du débutant et bien que piégé et sans grande chance de gagner il a su profiter du marquage des 2 premiers pour s’imposer. une victoire à la Argentin sur LBL 1987.
    Bravo à lui

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 12 votes)
  • Yvon
    Soumis le 23 avril 2019 à 3:26 | Permalien

    On dirait que Molard et Madouas s’entendent bien et qu’il courent de concert. Même arrivée au Tro Bro Léon et a l’Amstel

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 23 avril 2019 à 8:00 | Permalien

    Tu fais erreur Alain. De l’aveux même des coureurs, il y avait deux favoris clairement marqués par les autres avant le départ, Alaphilippe et VDP. Alaphilippe le disais lui-même. Ce qu’a fait VDP n’a rien à voir avec la chance du débutant.

    Alaphilippe a sous estimé la volonté de VDP pcq’ habituellement, le coureur qui se sacrifie pour ramener le petit peloton est cuit pour le sprint. Mais VDP a fait exploser ce concept dimanche. C’est d’ailleurs sa plus grand victoire. C’est pour ça que les autres souligne sa victoire. Il a roulé pour gagner, Alaphilippe à couru en style « old school ». En fait, c’est devenu « old school » le 21 avril 2019.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 15 votes)
  • slam99
    Soumis le 23 avril 2019 à 8:10 | Permalien

    Un certain van der Poel qui coiffe deux échappés pour remporter l’Amstel au sprint. En 1990!
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=eojc3AKSWGE&w=560&h=315%5D

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 23 avril 2019 à 8:17 | Permalien

    Madouas a 22 ans, mais un autre jeune semble très prometteur c’est le belge Lambrecht qui est aussi polyvalent avec peut-être plus de références en haute montagne. Même si Madouas a souvent été équipier dans les « Tours » et même sur la Flèche il se rendra au service de Gaudu.
    24 ans c’est aussi l’âge d’Andrea Vendrame, le vainqueur du Tro Bro qui a profité d’un terrain sec et de chemins plus durs pour pouvoir suivre la course et imposer son punch sur la ligne. Un petit coureur sympa qui se fait un palmarès en dehors du World Tour, une morphologie à la « Commesso » qui roule, sprint et possède un flair intéressant. Un coureur « à l’ancienne » en somme. En plus son compatriote Claudio Chiappucci était présent sur le podium à ses côtés…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Soumis le 23 avril 2019 à 8:28 | Permalien

    Très belle course et excellent compte rendu, Laurent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 23 avril 2019 à 10:04 | Permalien

    Bonne analyse de Thierry mtl. En effet, MVDP a pris ses responsabilités ce qui est super rare dans ce cyclisme ou on laisse faire le ou les échappés. (voir Bétiol dans le t d Flandres)
    A noter que l’ avenir de Paris Roubaix semble assuré avec des coureurs comme MVDP, Van Aert et si Campenearts « s’ y collait », avec sa puissance de reins il pourrait faire un malheur….
    Lors du record de l’ heure, c’ était la premiére fois que je voyais le Belge tourner les jambes et c’ était drôlement efficace…il devrait en faire autant dans les CLM sur route.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 20 votes)
  • mmm
    Soumis le 23 avril 2019 à 10:23 | Permalien

    mvdp, oui électrisant …

    Mais Simon Clarke quand même qui suit sa roue jusqu’à la ligne se faufilant entre les « gros noms », quelle renaissance pour lui quand même!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • regis
    Soumis le 23 avril 2019 à 11:05 | Permalien

    Personne ne souligne la force de VDB. Il était une classe au-dessus tout comme l ont été Vandenbroucke, Ricci ou Gilbert en 2011…
    Il faut souligner que un coureur qui roule seul en tête se fait souvent brûle la politesse à l’arrivée car il doit développer une puissance bien supérieure aux autres. Qui a déjà roule le sais…
    A ce niveau une telle différence de niveau avec les autres ne peut que poser question.
    Pour le reste c’est une bien belle manière de terminer unE course et bravo à lui.
    Alaphilippe devait assumer son statut de meilleur sprinter ce qu’il a refusé de faire. Ils ont joué et perdu tous les 2.

    Sagan à perdu de nombreuses courses en assumant mais en a gagné d’autre. Boonen aussi pour ne citer qu’eux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 23 avril 2019 à 11:41 | Permalien

    @Mica : Prolongateurs sur-mesure, boyaux spécifiques de 21mm gonflés a la pression maximale et braquet de 61×14 (9,30m), Campenaerts a maintenu une cadence de pédalage proche de 100tr/mn sur une heure. (extrait du site Matosvélo).
    J’imagine qu’il s’agissait de la bonne formule, enfin celle qui correspondait le mieux à ses caractéristiques au vu du tableau de marche visé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • mica
    Soumis le 23 avril 2019 à 1:02 | Permalien

    EAP: je n’ ai jamais dit le contraire de ce que tu rapportes, on pourrait rajouter: 2 roues lenticulaires, optimisation de la résistance aéro. en altitude….
    Cette optimisation due à l’ altitude a quand même ses limites pour les efforts longs (au dela de la puissance maxi aérobie, c’ est à dire 4 ou 5 minutes), elle joue à plein, en revanche, pour les efforts courts: sprint. km, poursuites….
    En revanche, la tendance est de toujours employer un plus gros braquet, c’ est le sens de l’ histoire j’ en conviens, on peut se poser, quand même, la question de savoir s’ il ne serait pas opportun, un jour, d’ utiliser un brin de vélocité supplémentaire.
    Autre chose, je citais Bettiol que l’ on a, un peu, laissé faire dans les derniers Km du T d. Flandres et l’ on aurait pu me rétorquer
    que MVDP, était dans le groupe de chasse et que là il n’ avait pas fait l’ effort pour revenir; ce à quoi j’ aurais répondu, que suite à sa chute, il avait largement entamé son potentiel dans son retour exceptionnel.
    (j’ ai fait un peu là, la question et la réponse)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 16 votes)
  • Lbi
    Soumis le 24 avril 2019 à 8:55 | Permalien

    Tres bon article Laurent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • legafmm
    Soumis le 25 avril 2019 à 2:15 | Permalien

    Fuglsang aurait dû rouler jusqu’au bout pour faire 2 derrière Julian, c’est pas logique comme raisonnement…

    Maintes et maintes fois, tu as reproché à des coureurs de continuer à collaborer dans le final des classiques avec des types bcp plus rapides au sprint pour assurer une place de 2.

    Fuglsang a roulé pour gagner pas pour faire 2, c’est tout à son honneur, il a eu raison bien d’attaquer, il n’avait rien à perdre puisqu’il était de toute façon battu au sprint.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 26 avril 2019 à 6:57 | Permalien

    Je trouve que Fuglsang court à la perfection. Il tombe, malheureusement pour lui, sur un meilleur puncheur/sprinter.
    Sa victoire au Dauphiné 2017 n’était pas volée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!