Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Alerte matos: les chaussures Suplest

Je vous avais déjà subtilement parlé d’un secret bien gardé ; j’en ai encore quelques uns comme ça, notamment du côté de la diététique sportive.

Mais aujourd’hui, place aux chaussures cyclistes Suplest, made in Switzerland. La compagnie a été fondée en 2007, c’est relativement récent. Elle perdure depuis, ce qui est bon signe.

Je roule depuis deux bonnes années avec leur modèle de pointe et je peux vous dire que c’est de la godasse:

Semelle hyper-rigide et bien ventilée, qualité irréprochable et surtout, surtout, un serrage digne d’un boa constricteur (le serpent, mais le jeu de mot aussi, si vous voyez ce à quoi je fais référence…) : une fois dedans bien serré, ca ne bouge plus, mais plus du tout, au point qu’il faut surveiller la gangrène aux orteils si vous serrez trop. Notamment grâce à une lamelle souple en carbone qui vient ceinturer le dessus du pied.

Cette année, il ont mis à jour leur top modèle, la Road Pro. Ca a de la gueule selon moi, qu’importe le colori (4 sont disponibles, ici en blanc – Rule #96: white shoes you will wear on your bike, or you will take a hike).

Légères également, quoi que pas les chaussures les plus légères du marché, (les Specialized S-Works7 sont difficiles à battre sur ce point là), je peux vous dire, pour les avoir utilisés abondamment depuis 24 mois, que ces godasses Suplest sont excellentes et ne vous décevrons pas.

Une gamme VTT est également disponible, je pense bien investir bientôt à ce chapitre. Ce sont les godasses d’une certaine Pauline Ferrand-Prévost.

C’est pas donné, mais c’est du matos de pointe, exclusif, distingué, porté que par les fins connaisseurs de la chose cycliste. J’aime beaucoup. Et ces godasses livrent la marchandise en toutes circonstances.

Partager

Précédent

Van Der Poel, qui d’autre?

Suivant

SRAM Red eTap AXS: une révolution!

  1. Serge

    Salut Laurent,
    Dans l’univers de la chaussure pour cycliste, je te conseille d’essayer même en statique les dernières DMT Kr1…surprenantes.

    0
    0
  2. noirvélo

    Elles ont l’air « canon » effectivement ! perso, j’ai des
    S-Works de 2016 je crois, magnifiques , techniques , ultra-légères mais un peu trop rigides à mon goût … Je préfère mes Sidi Kaos pour les sorties longues, super confortables, bien finies, un peu lourdes mais qui ne bougent pas dans le temps et ne se déforment pas …Je pense déjà à mes futures « Ergo 5 » … Sidi reste une référence pour moi , 6 paires au compteur …

    0
    0
  3. Michel Bergeron

    Bonjour Laurent, on peut savoir où tu te procures ces souliers? Sauf erreur, il n’y a pas de distributeur au Canada.

    0
    0
  4. thierry mtl

    Lorsqu’on est confo dans une marque, difficile d’aller voir ailleurs à 400-500 $ la paire.

    Le matos du jour, c’est SRAM qui l’a sorti.
    Groupe sans fil, 12 vit, nouvelles combinaisons de plateau / pignons, power meter intégré. Une évolution intéressante.

    https://bikerumor.com/2019/02/06/sram-red-etap-axs-12-speed-wireless-road-bike-group-complete-technical-overview/

    0
    0
  5. Edgar Allan Poe

    Les chaussures, en vélo de route, sont un élément trop souvent négligé, et pourtant…
    Mais les prix ont explosé ces dernières années : 300€ en moyenne. 1200, pour les Mavic de Dan Martin et de Pierre Latour ! A ce prix-là, ils offrent même un sac pour ranger la paire de chaussures. Formidable, non ?
    Je suis passé par Adidas, Time, Sidi, Specialized et Shimano. Time n’est plus référencé. Sidi, une valeur sûre, un produit durable. Spé, des pantoufles que j’ai gardé 5 ans. Ça justifie l’investissement. Shimano : grosse déception. Peu d’amplitude dans le réglage des cales. J’ai du réparer les 2 boas au bout d’un an. Ces chaussures ne sont pas adaptés aux pieds étroits. Le moindre frottement arrache « le vernis » et laisse de grosses traces noires indélébiles : au bout de 2 mois, mes chaussures étaient beaucoup plus marquées que les Spé au bout de 5 ans.
    Les Suplest ont des ergos au talon qui empêche le pied de bouger d’avant en arrière en pédalant : c’est ce qui crée l’échauffement de la voute plantaire quand il fait chaud.
    Interessante cette marque…

    0
    0
  6. Laurent

    @Michel,

    Effectivement, difficile de trouver ces souliers européens sur le sol canadien. Perso, je les ai acheté via Internet, tu as quelques sites qui le proposent, dont Sigma Sport. J’avais personnellement acheté sur un site allemand, ca a très bien fonctionné. Et zéro frais de douanes!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.