Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Affaire Rebellin: l’échantillon B testé fin mai !

Je ne comprends tout simplement pas: on apprend ce soir que l’échantillon B de Davide Rebellin prélevé lors de la course sur route des JO ne sera testé que le 28 mai prochain afin de confirmer le contrôle positif découlant de l’analyse de l’échantillon A.

Je ne comprends pas : pourquoi un délai aussi long ?

Pour Davide Rebellin, l’attente sera longue. Pour le cyclisme et ses fans, l’attente sera longue aussi, les commentaires allant déjà bon train. Pourquoi ne pas confirmer ou infirmer la nouvelle le plus rapidement possible ?

En attendant, Rebellin prend l’approche la plus logique qui soit : tout nier en bloc. Je ferais pareil tant que l’analyse de l’échantillon B n’a pas révelé le verdict final… 

Partager

Précédent

Vos commentaires sont un régal !

Suivant

Rouler avec Floyd Landis ? Non merci…

16 Commentaires

  1. alain39

    Pas étonné d’apprendre que Rebellin est un dopé.
    Rouler à 37 ans mieux qu’à 25 ans était une preuve flagrante.
    Bien évidemment il va nier en bloc puis ensuite avec l’aide d’un bon avocat nous sortir une excuse à la Museuw histoire de sauver sa réputation et son palmarès.
    J’attends le dossier Contador, car franchement ses résultats sont une insulte aux amateurs de ce sport.
    Tous les coureurs qu’il bat tombent les uns après les autres et sa crédibilité en prend un sacré coup.
    Pensez que sur PN 2008 il explose un Rebellin chargé à la CERA.
    Le jeune Andy est bien évidemment tombé dans la même marmitte avec pour gourou l’ami Bjarne qui en connait un rayon sur la préparation scientifique.
    Même si sa victoire sur LBL s’est jouée à la tactique son attaque a été impressionnante (Une longue accélération en tête du peloton)car il a lâché ses adversaires à la pédale et ensuite il n’a jamais ralenti.
    Il laisse sur place Gilbert (en très grande forme) et ce dans un faux plats alors que Gilbert avait pris soin de l’attendre.
    Lâcher Gilbert dans la dernière côte aurait eu plus de sens après l’avoir éprouvé sur la côte de Ans. Etonnant, et ce d’autant plus que les semaines précédentes il n’avait pas semblé en grande forme. Ces pics de forme sont toujours très suspects tout comme ces préparations dans des lieux exotiques. Il est évident que c’est un excellent moyen de rendre plus difficiles (surtout plus chers)les contôles.
    La courbe de forme d’un Cunégo est bien plus rationnelle. Ceci étant depuis 2 ans il a perdu cette capacité d’accélération et ce bien que très fort physiquement comme en attestent ses résultats. Il n’enclenche pas cette surinjection qui permet aux Contador, Schleck, Ricco, Rebellin de s’isoler devant et de creuser l’écart (exception du giro lombardia 2008 qui est une course de fin de saison où les physiques sont plus émoussés).
    Le dopage est toujours là et tant que les sanctions ne seront pas proportionnées aux gains que celà permet d’engranger il a de beaux jours devant lui.

    0
    0
  2. bikelarue

    Les pics de performances, Alain39 amène une bon sujet que j’ai déjà mentionné dans un post dernièrement.

    Je crois vraiment qu’un athlète bien entraîné pourrait réaliser un bon pic qui lui permettrait de faire une très grosse perf.

    Mais pas sur les courses par étapes ou le dopage a tellement d’avantage au niveau de la récupération. Un prologue, peut-être un bon moment pour avoir ce type de performance.

    Encore plusieurs coureurs continuent de s’entraîner « à l’ancienne » « au feeling », ce qui selon moi serait une très grosse erreur et qui serait compensé par l’utilisation du dopage. La plage de la surcompensation dans le plan d’entraînement doit être très bien placée sinon l’athlète ne progressera pas comme prévu.

    Il y a des exceptions, tel un Armstrong qui lui fait les deux donc ça donne des résultats incroyables.

    0
    0
  3. Tiphaine

    Il y a donc bien deux « t » à marmitte…
    Bientôt des « préparations » sur la Lune, pour mieux jouer les Pierrots enfarinés & immaculés…
    Et puis tenez, Armstrong à côté de ça, c’est de la gnognotte :
    http://www.commeaucinema.com/film=les-cracks,83477.html

    0
    0
  4. Roger13

    Rebellin était à la « buena cera » aux Olympiques on peut donc conjecturer sans trop de risques de se tromper qu’il avait aussi quelquechose dans le buffet à la Flèche. Ainsi dans le cas où les contrôles ne trouveraient rien pour cette dernière épreuve on pourra en déduire (mais ce n’est qu’une petite révélation) qu’il est encore facile de passer entre les mailles du filet. Il est de plus en plus évident qu’existent différentes filières et protocoles de dopage avec leurs avantages et leurs inconvénients respectifs et que tout prétendant à une victoire sérieuse fait partie d’un de ces réseaux. Il y a une sorte de voiture balais du dopage qui ramasse les mauvais tricheurs et on peut penser que la technique employée par Rebellin pour tricher était à la traîne. Certainement pas celles de Contador et autres Schleck. Il y a bien une volonté officielle de redorer l’image du cyclisme (et les bénéfices qui vont avec) mais j’ai la conviction que la voiture balais va bien trop doucement pour inquiéter Contador, Armstrong et compagnie et que cela arrange bien du monde. La vitesse actuelle de cette voiture balais a été atteinte grâce à la ténacité de quelques uns comme MR Pound favorisés aussi quelque temps par la guerre des gangs ASO-UCI. En ces temps de crises économiques il est important de démontrer une certaine moralité, faire valoir un semblant de justice en faisant tomber une illustre figure qui a pris trop de risques. On aura aussi, pour montrer que la vigilance est toujours de rigueur, encore besoin d’attraper quelques lampistes pas assez riches pour disposer des nouvelles armes, mais je ne crois pas qu’on soit proche du temps où un coureur gagnera une grande épreuve à l’eau claire.

    0
    0
  5. Dave

    D’accord avec Roger13, l’EPO-CERA est probablement dépassée : hormis chez Rebellin, on ne l’a jusqu’à présent trouvée que chez des têtes brûlées, des seconds couteaux prêts à tout (Schumi, Kohl, Ricco & co). Les cadors ont manifestement autre chose « dans le buffet ». Ce que je ne comprends pas, c’est qu’on ne se penche pas sur les échantillons de Contador en 2007, d’Armstrong en 2003-2005, de Bettini, etc… même si ces mecs là ont trouvé autre chose depuis, imaginez qu’on les chope rétroactivement à la CERA, ça calmerait tout le monde et les tricheurs de maintenant ne dormiraient plus tranquilles.

    0
    0
  6. thierry Mtl

    Bon, des lecteurs remarquent aussi des pics de forme qui semblent trop élevés. Tant mieux. Cela me paraît évident chez certains coureurs. Depuis le début des années 90, les favoris semblent connus d’avance grâce à certaines informations privilégiées. Les coureurs savent trop exactemment le jour où il vont superperformer. Trop d’exactitude et de sommets incroyables. Trop de contraste et de certitude. A t-elle point que certains ne prennent même pas la peine de tester leur capacités dans quelques courses précédentes. Il sont trop certains. J’ai déjà nommé Devolder et A. Schlek. On peux en ajouter d’autres. Une méthode explique clairement ses super pics : La transfusion sanguine.

    0
    0
  7. Marmotte

    @ Dave, la CERA a été mise en marché pour la première fois en 2008.

    0
    0
  8. Stef Toupenet

    L’affaire se complique pour lui. Il y a des vidéos qui le montre lui et son avocate de femme en train d’acheter des produits dopants à un toubib.
    Tirons un trait sur lui et n’oublions pas de mettre sa femme dans le lot des voyous.
    Avocate et truand MDR

    Stef

    0
    0
  9. Roger13

    Marmotte, les médicaments peuvent être disponibles bien avant leur mise sur le marché.

    0
    0
  10. Alphonse

    Roger13 et Dave exagèrent un peu, Schumacher, Kohl, Ricco, Piepoli, Rebellin, pris depuis moins d’un an, ne sont pas des seconds couteaux mais des cadors. Et Valverde est en mauvaise posture. N’oublions pas non plus que les carrières de Vinokourov, Kashechkin, Heras, Ullrich, Landis, Guttierez s’étaient peu avant arrêtées net, que celle de Basso alors co-favori du Tour (avec Ullrich) fut sérieusement atteinte. Qui peut affirmer que c’est négligeable?
    Bien sûr, ils voudraient voir Armstrong et Contador se faire prendre, peut-être plus encore des icônes comme le petit Schleck, Evans ou Voigt. Cela viendra peut-être, peut-être pas. Le premier fera peut-être le choix de rester « en dedans » pour ne pas risquer de ternir son image, et la pression va monter sur le deuxième si le CONI parvient à sanctionner Valverde.
    La menace est grande sur les gros moteurs qui arrivent, tel Kreuziger qui impressionne sur le Romandie ou encore Gesink.
    Et pour revenir au Romandie, moi qui ai l’habitude de critiquer les organisateurs offrant des étapes beaucoup trop plates pour générer autre chose que d’insipides sprints massifs (ex: Milan – San Remo), je me suis régalé de la superbe étape du jour réglée par un bien beau vainqueur en la personne d’Oscar Freire.

    0
    0
  11. Roger13

    Oui Alphonse ce que tu dis est vrai et je ne l’oublie pas. Mais cela n’empêche pas ceux qui gagnent de continuer à le faire avec le dopage. Tout du moins c’est ce que je crois.

    0
    0
  12. Marmotte

    C’est bien possible (en réponse à ce que Roger dit), je ne suis pas au courant de cela.

    0
    0
  13. Marco

    A tous,

    Je trouve marrant, et navrant, que tous les intervenants du forum commentent le phénomène en argumentant avec des exemples précis, qui n’ont pour seul but de prouver qu’ils connaissent le cyclisme…
    Eh les mecs, pas la peine, il suffit de lire la presse et de parler à des gens du milieu :

    Petit rappel, qui ne figure pas sur les palmarès ! :

    1990 : Dans LIBE ( ? ) , MONDENARD annonce l’existence de l’EPO
    BRUNEL également, à l’occasion de la mort du puvre JOANNES DRAAIJER : Donc, on savait

    1991 : PDM . Ou l’on reparle de L’EPO.

    1992 : CLM de Luxembourg : LEMOND ( dit le Fourbe ) : Bizarre que De Las Cuevas ( NB / Qui a failli mourir sur le Giro 94 ) soit deuxième.

    1994 : La FLéche : FERRARI officialise l’utilisation de L’EPO

    1997 : Janvier, le docteur X ( NB : RIJKAERD ) dénonce et avane ce que tout le monde sait, soit que 95 % du peloton ( dont REBELLIN, qui plus est à la FDJ, avec MENTHEOUR ) marche à l’EPO…

    etc…

    2005 : Un autre médecin affirme que les grands sont passés à la transfusion…

    Bref : Depuis toujours, et particulièrement depuis 90, tout le monde sait que les pros se chargent à mort…
    Pas la peine de vouliir étaler sa science pour le prouver…

    2 solutions :

    Soit oin

    0
    0
  14. Tiphaine

    Bon, ben au revoir
    (« Soit oin » ?)

    0
    0
  15. Dave

    @Tiphaine
    Tu vas encore te faire un copain, toi !
    Merci pour sisyphe.org, mordant, en effet.

    @Marco, qu’est ce qu’il a eu De Las Cuevas en 94 au Giro ? (je me souviens juste qu’après sa victoire au prologue, il avait déclaré « je remercie la lumière », personne n’avait compris… Avec du recul, je suis sûr qu’il dédiait sa victoire au Dottore Ferrari !). D’accord avec toi, pour l’EPO ceux qui voulaient bien l’entendre le savaient depuis 90…

    0
    0
  16. Alphonse

    Marco, je crois que nous avons bien reçu ta lecture de TOUS les intervenants sur ce site. Je te remercie de ta leçon d’histoire du cyclisme, et ni ne te demanderai les précisions qu’elle m’inspire ni ne la commenterai, afin de te laisser aller en paix vers « la presse », « des gens du milieu » et des sites où tu trouveras des interlocuteurs à ta hauteur.

    Un marrant-navrant.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.