Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Affaire Contador: décision imminente ?

La Fédération espagnole de cyclisme avait un mois après la soumission du dossier par les autorités compétentes pour rendre une décision dans l’affaire Contador.

Un mois, c’est aujourd’hui. 

Les deux camps se sont livrés une bataille visant à convaincre l’opinion publique, donc influencer ceux qui devront prendre la décision. Contador a déclaré qu’en cas de décision défavorable, il pourrait carrément prendre sa retraite du cyclisme de compétition. Pur chantage selon moi, la grande majorité des ex-dopés ne rêvant qu’à une chose, revenir au plus vite puisque l’adulation et la gloire de la victoire, c’est toujours intéressant.

Bjarne Riis a également apporté son lot de déclarations loufoques, notamment à l’occasion du camp d’entrainement de l’équipe Saxo Bank la semaine dernière. Extraits:

"I have good reason to believe in him. He inspires respect". Un peu court, non ? Mais ma préférée demeure celle-ci : "But if he happened to be punished, it wouldn’t mean that he’s guilty."

De l’autre côté, l’AMA et l’UCI y sont également allés de diverses déclarations. L’UCI a déjà affirmé qu’en cas de jugement favorable à Contador, elle n’hésiterait pas à faire appel à l’AMA. L’AMA, quant à elle, a déclaré que la défense de Contador était peu crédible

Alors, quelle décision la Fédé espagnole rendra-t-elle ? Difficile à dire mais l’Affaire Contador est une affaire nationale en Espagne, rendant la décision hautement politique. Et dans ce contexte, on peut être inquiet : l’Espagne n’a-t-elle pas protégé contre vents et marées Alejandro Valverde alors que le dossier l’impliquant dans l’Affaire Puerto était accablant ? Rappelons également que le dossier déposé par Contador et son équipe d’avocats ne vise qu’une chose, soulever un doute raisonnable…

Mon intime conviction personnelle est que Contador s’est dopé, probablement de la façon dont l’a expliqué anonymement un de ses ex-équipiers. Un peu juste sur le Dauphiné, trois semaines avant le Tour, incapable de faire la différence dans l’ascension de l’Alpe d’Huez, Contador a jugé nécessaire de recourir au clenbuterol pour affiner sa silhouette sans perdre de puissance musculaire lors de sa préparation finale hors-compétition. Les protocoles de dopage étant bien définis et les contrôles faciles à déjouer (c’est bien connu dans le milieu du cyclisme), il n’a pas hésité une seconde. Sa surprise a donc été totale lors du contrôle positif, mais il n’avait pas pensé que le sang autotransfusé lors de la dernière journée de repos était contaminé au clenbuterol…

La conclusion appartient à Gerard Vroomen, copropriétaire de la compagnie canadienne Cervelo, qui estime que le dopage nuit à la venue de sponsors importants dans le cyclisme. C’est évident, mais qui sont les coupables? Évidemment, les gens du milieu en premier lieu. Comment peut-on tolérer Bjarne Riis comme directeur sportif d’une des plus importantes équipes professionnelles sur la planète ?

Partager

Précédent

DVD: où trouver le Giro 2010 ?

Suivant

Le clown Don Cherry

  1. David Maltais

    hahaha un vrai milieu de pourris, et nous on continue d’encourager cette pièce de théatre annuelle en allant lire les nouvelles, en allant au Protour,en achetant les marques de bike qu’on connait parce qu’elles sont sur le Tour, etc.

    On est aussi responsable, la seule différence, c’est qu’on est pas de mauvaise foi, comme les coureurs, les DS, les médecins et L’UCI bien sûr…

    0
    0
  2. thierry mtl

    …mais il n’avait pas pensé que le sang autotransfusé lors de la dernière journée de repos était contaminé au clenbuterol…

    Laurent, je dirais plutôt qu’il ne savait pas que la recherche de Clanbuterol pouvvait aller jusqu’à déceler de si petites valeures (400 x moins que le taux rechercher habituellement).

    Cette affaire ne trouvera pas son dénouement dans la prochaine décision. Il y a trop d’enjeux. Plusieurs autres instances seront apelés à se prononcer en appel. Je prévois encore plusieurs mois de délais juridiques.

    0
    0
  3. Je peux vous parier qu’en mai prochain l’affaire ne sera toujours pas terminée.
    On ne saura que quelques semaines avant le départ du Tour s’il peut le courir ou non. En attendant, il aura le temps de gagner Paris Nice et le Giro.
    Souvenez vous de mon message…

    0
    0
  4. Je peux vous parier qu’en mai prochain l’affaire ne sera toujours pas terminée.
    On ne saura que quelques semaines avant le départ du Tour s’il peut le courir ou non. En attendant, il aura le temps de gagner Paris Nice et le Giro.

    0
    0
  5. max

    Il est pas suspendu à titre provisoire?

    0
    0
  6. david maltais

    D’accord avec CLément, et non il est pas suspendu en attendant.

    0
    0
  7. Oui mais ce sera-t-il encore le cas lorsque la Fédé Espagnole l’aura innocenté ?

    0
    0
  8. Vincent

    Tout ça n’empêche pas Contador and co de prendre du bon temps, en totale insouciance!!
    http://www.sporza.be/cm/sporza/wielrennen/101209_teambuilding_saxobank

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à Clément Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.