Tous les jours, la passion du cyclisme

 

44e Tour de l’Abitibi

En attendant demain la présentation d’un bilan du Tour de France à l’occasion de la 2e journée de repos, détour aujourd’hui par le Tour de l’Abitibi qui est au calendrier des coureurs juniors ce que le Tour est au calendrier des pros: la plus prestigieuse course par étapes du calendrier, point final.

Le Tour de l’Abitibi figure en effet au calendrier UCI des juniors et constitue la plus longue des courses par étapes offertes aux coureurs de 17 et 18 ans.

Depuis 1969, de nombreux coureurs pro de premier plan sont passés par le Tour de l’Abitibi: on pense à Andy Hampsten, Laurent Jalabert, Steve Bauer ou Bobby Julich par exemple. J’ajouterais, ces dernières années, Denis Menchov, David Veilleux, Tyler Farrar, Taylor Phinney ou encore Arnaud Demare. Que du beau monde!

Bref, le Tour de l’Abitibi est une épreuve de référence qui vous situe un coureur junior. Une victoire en Abitibi augmente très significativement vos chances de percer au plus haut niveau.

Pour se mettre dans l’ambiance, à ne pas manquer cet excellent documentaire long métrage réalisé sur l’épreuve: le Tour des rêves. Comme ils écrivent: « Ils rêvent du Tour de France. C’est en Abitibi que ce rêve commence« . Vrai dans bien des cas!

L’édition 2012

Au menu, 7 étapes pour un total d’environ 600 kms à parcourir, dont un court chrono de 10 bornes jeudi. La première étape, entre Amos et Rouyn-Noranda, présente de grosses difficultés. Les étapes 5 et 7, entre Timiskaming et Lorrainville puis entre Mont Brun et Rouyn-Noranda, seront également des étapes difficiles. Outre le chrono et les chutes, c’est durant ces étapes que le maillot brun tant convoité de leader du général devrait logiquement se jouer. Un maillot orange (points) et bleu (meilleur temps chez les juniors 1ere année) sont également attribués.

Le peloton sera constitué d’environ 140 coureurs répartis en 23 équipes d’au maximum six coureurs. On y retrouve six équipes nationales, soit le Canada, les États-Unis, le Mexique, la Colombie, le Guatemala ainsi que la Thaïlande. Malheureusement, pas d’équipe de France cette année en Abitibi. Un lien avec l’année olympique peut-être? Je l’ignore. Le gros des coureurs est de nationalité américaine, suivi des Canadiens. Ca sera intéressant de suivre la progression des coureurs colombiens, habituellement rompus aux parcours accidentés.

Pour suivre la course, deux sites en particulier. Le premier, TVGO, donne accès à d’intéressants vidéo de la course et ce, tous les jours. Le deuxième est celui d’un blogueur, Olivier Grondin, qui présente quelques bons articles sur l’histoire de cette course.

Ca commence bien

En marge de la course, le Tour de l’Abitibi organisait hier un challenge sprint selon la formule déjà présente lors du GP de Québec World Tour. C’est un coureur de l’équipe du Québec qui a gagné, Elliot Doyle, devant un coureur de l’équipe canadienne, Brandon Etlz. Le troisième est de l’équipe des États-Unis.

Je souhaite personnellement un bon Tour de l’Abitibi aux coureurs ainsi qu’à toute l’équipe d’organisation!

Partager

Précédent

Un GP OBC frustrant pour moi

Suivant

(Triste) bilan du Tour

  1. David Maltais

    As-tu déjà fait le tour Laurent?

    0
    0
  2. David,

    Malheureusement, jamais. Sur mon lit de mort (pas tout de suite j’espère, j’ai 41 ans!), ça sera un des grands regrets de ma vie. Très belle épreuve, chargée désormais d’histoire et véhiculant un certain prestige.

    0
    0
  3. Zboy

    2 x pour moi. Les plus belles chutes à 50 km/h de ma vie ! Mais pas juste ça, avec un braquet de 50 x 14 limité, 100 bornes en 2 hrs… ;)))

    0
    0
  4. Dany B.

    1 x pour moi et c’est vrai que c’était limité à 50×14. Ça rappel les années cadet avec 48×16 et minime, 45×16 !! Ouf, ça nous rajeuni pas !!

    0
    0
  5. Dan Simard

    Qui lancera la première pierre à Frank Schleck pour avoir bu trop de jus de canneberge? 🙂

    0
    0
  6. Eric Fruttero

    @Dany B.

    Idem pour moi..
    Hé hé. 🙂

    0
    0
  7. Eric Fruttero

    @Zboy

    Ma plus belle à 50 aussi..
    Hé hé. 🙂

    0
    0
  8. Marc-Olivier Abel

    Autre cas de dopage, et pourtant pas le plus dominant cette année:
    http://www.cyclingnews.com/news/frank-schleck-speaks-with-police-in-pau

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.