Tous les jours, la passion du cyclisme

 

3e étape de la Haute Route: difficile, mais une autre bonne journée

Mis à jour le 22 août à 8h, heure de France

Pour la première fois depuis Genève, je sens ce soir que je suis capable de faire cette Haute Route jusqu’au bout!

L’étape du jour

En gros, une Marmottte, à la nuance près qu’il y avait 30 bornes en moins à parcourir (en gros, la vallée entre St-Jean et St-Michel de Maurienne en moins) et 300m de dénivelé en moins également (4700m aujourd’hui contre environ 5000 à la Marmotte).

Ce fut une autre très bonne journée pour moi. Parti ce matin à 7h30 de Courchevel, j’ai monté la Madeleine en discutant avec Yves Lefevbre, un grand moment de cette Haute Route. On est monté « en dedans », en gardant beaucoup sous la pédale, la suite de l’étape étant copieuse (Glandon-Alpe d’Huez) et la chaleur accablante (35 degrés).

On s’est payé une belle descente de la Madeleine par la suite, avec des pointes à plus de 70 km/h. J’ai pu prendre quelques longueurs à Yves, qu’il a cependant rapidement bouchées dans le Glandon suivant.

L’étape s’est corsée pour moi dans les 5 derniers kms du Glandon, très très difficile, surtout avec de nombreux kms dans les jambes. J’étais carrément dans le dur, et la rencontre avec le Québécois Jean-Pierre Lavoie, en vacances dans le coin, m’a fait grand plaisir, à un kilomètre du sommet. M’ayant repris au ravito du haut, on a pu discuter un petit moment. Merci Jean-Pierre et bonne route pour la suite!

Dans la descente du Glandon, autre grand moment de cette étape: je rencontre mon ami Pascal Mathis, « plasthmatic » pour les intimes de LFR, qui montait en sens inverse, pour me retrouver. On s’est fait une belle descente, 77km/h par moment. Nous sommes même rentrés sur Yves!

Dans la dernière ascension vers l’Alpe d’Huez via Villard-Reculas, sa présence et son soutien m’ont permis de bien monter et de bien finir au sommet de l’Alpe d’Huez, sur la même ligne d’arrivée que celle de la Marmotte. Épuisé tout de même.

Je termine donc 142e de l’étape, en 6h02. Il m’aura fallu au total 6h45 de selle pour venir à bout de l’étape en ajoutant le départ contrôlé le matin.

Yves termine 8min devant moi, lui aussi en gardant sous la pédale mais en se lâchant un peu tout de même dans la dernière difficulté du jour. Il a trouvé très difficile les 4 derniers kms.

Pascale est 288e de l’étape et mon équipier Martin 314e, tous terminant en bonne condition compte tenu des difficultés du jour, de la longueur et de la chaleur. D’autres terminent lessivés et on se demande comment ils tiendront encore 4 étapes! De notre côté, les Québécois ont le moral et je pense qu’on gère bien notre Haute Route jusqu’ici.

D’autres Canadiens au départ de l’étape ce matin

Olivier, d’une équipe française, avec son équipier Jaja08, les mecs les plus sympas du peloton

Genève-Nice, Why: le maillot le plus original de cette Haute Route

64 puls/min sur la ligne de départ ce matin, c’est tout bon

Le jour se lève sur Courchevel et sur une journée qui s’annonce très dure

À quelques kms de l’arrivée, les balcons de l’Oisans

Entre le lacet 2 et 1 de l’Alpe d’Huez: j’y suis presque!

Un Canadien, vu ce matin au départ, termine avec l’étape du jour, beaucoup plus tard que moi

La rencontre du jour

Ou plutôt, les rencontres du jour. D’abord celle d’Yves Lefevbre, car on a eu le temps de discuter un grand moment dans le col de la Madeleine. Un chic type, vraiment très sympa. Je crois qu’on a tissé des liens sur cette étape!

Yves, à l’aise et souriant à deux kms du sommet du col de la Madeleine…

…tout comme moi!

Ensuite, celle de mon ami Pascal, rencontré pour la première fois sur la Grand Bo en 2010 qu’on avait courue en intégralité ensemble. Son soutien et sa présence ont été d’un grand secours aujourd’hui pour moi!

Pascal, redoutable grimpeur affuté comme une dague

La photo du jour

Avec Guillaume Prébois, le journaliste cycliste bien connu. On s’est rencontré à Genève samedi, c’était prévu. Un authentique avion de chasse, Guillaume, 7e de l’étape aujourd’hui.

Les stats du jour

Je n’arrive pas à télécharger le fichier du Polar, ca sera pour plus tard!

La vidéo du jour

C’est ici et c’est pas mal. À noter qu’Alain Prost s’est joint au peloton de la Haute Route sur la journée d’aujourd’hui seulement. Il a abandonné avant le sommet du Glandon…

La dédicace du jour

À toute ma famille Mangin en France!

À Jean-Claude et Marie-France, oncle et tante, qui étaient hier sur l’ascension finale de Courchevel pour prendre soin de moi. J’ai pu ainsi passer une excellente soirée à Bozel, au coeur des Alpes, et en famille.

À mon cousin Didier, pour m’avoir des années durant alimenté en découpures de presse du journal L’Équipe (non disponible au Québec dans les années 1990, ou trop cher), envoyées depuis Metz, me permettant de me forger une solide culture cycliste. La Flamme Rouge, c’est aussi grâce à lui…

L’étape de demain

Presque une journée de repos, puisqu’on ne fait que l’ascension chrono de l’Alpe d’Huez. Surtout, on va pouvoir se lever plus tard, après 3 jours de lever à 5h ou 5h30. Oubliez cependant un temps-canon en ce qui me concerne. Dépendamment des jambes, très fatiguées ce soir, je monterai « bien » mais pas à fond. L’étape de jeudi (4 cols dont le Lautaret et l’Izoard) se pointe déjà le nez et c’est l’autre grand juge de paix de cette Haute Route. C’est pas encore gagné pour Nice…

En réponse à vos questions

Fred, les délais sont calculés ici non pas en pourcentage du temps du vainqueur, mais plutôt sur la base d’une moyenne de 15 km/h. Ca parait pas très vite, mais c’est plus sélectif que cela n’y parait puisque la vitesse ascensionnelle est parfois bien en deça de 15km/h. Sur le haut du Glandon, dans le dur, j’ai passé les deux derniers kilomètres à 9km/h! De nombreux coureurs ont été éliminés aujourd’hui, nous ne sommes plus que 418 classés sur 600 partants… Si vous voulez vous lancer sur la Haute Route dans l’avenir, entrainez-vous, entrainez-vous, entrainez-vous. C’est très difficile et ca sera de loin ce que j’aurai fait de plus dur dans ma vie.

Touille, effectivement, on est là pour en baver aussi, mais je t’assure que c’est le cas. Après 3 étapes, un épuisement général s’est installé, les jambes sont loin d’être bonnes chaque matin et la chaleur continue de nous accompagner, laminant le peloton. Il faut se rappeler que la Haute Route est très difficile encore: même sur le Tour de France, les coureurs n’enchainent pas autant de grosses étapes de montagne à la chaine. Monter l’Alpe d’Huez à bloc demain pourrait m’exposer à ne pas finir l’étape du lendemain, ou très attardé. Je joue la carte « constance » en essayant de ne pas faire d’erreur, en espérant que des coureurs devant moi au général craquent dans les prochains jours.

Quelques brésiliens vont bien, d’autres moins. En tout cas, ils sont bien affutés!

Le maillot Suisse, c’est un maillot (et cuissard) Assos que je me suis offert avant la Haute Route, question d’y aller avec du grand confort. Je peux vous dire qu’une majorité de coureurs ici roulent en Assos, de loin le bonnetier le plus en vue de cette Haute Route.

Partager

Précédent

2e étape de la Haute Route: une bonne journée!

Suivant

Haute Route: chrono de l’Alpe d’Huez

23 Commentaires

  1. Pierre papa

    Bravo pour cette belle performance. L’étape la plus difficile est derrière toi!

    0
    0
  2. André L

    Magnifique le chemin du Pas de la Confession (D211B) entre Villard-Reculas et Huez (photo identifiée « À quelques kms de l’arrivée, les balcons de l’Oisans ») !!! Ça me rappelle de beaux souvenirs.
    Continue ton bon travail Laurent ! Et ce matin j’ai agacé ton frère à propos de la Marmotte 2014 … on va voir s’il va relever ton défi !

    0
    0
  3. Bravo ! (y’a parfois pas grand chose de plus à dire)

    0
    0
  4. regis78

    Rien à Dire MAGNIFIQUE !!!!
    Bon je vais m’inscrire pour l’année prochaine tu m’as donné envie et puis ça me fera un objectif pour 2013.
    Quand a Guillaume Presbois et bien chapeau voilà une personne qui a vraiment le velo chevillé au corps !!!

    0
    0
  5. Nicolas Auvinet

    Superbe !! Bravo !

    0
    0
  6. Paul

    Merci Laurent ! À chaque jour maintenant j’ai hâte de voir ton reportage !

    0
    0
  7. Dan Simard

    Merci pour le reportage et photos que j’apprécient grandement.

    Essaies de tourner un petit vidéo (1 min) avec ta camera numérique ou bien avec une GoPro

    0
    0
  8. touille

    Bravo, mais attention à pas faire toutes les étapes en dedans; t’es aussi la pour en baver nom de dieu!!!
    A fond dans l’alpe demain!!
    Varangeville, un nom que j’avais pas vu depuis 2006!!! le 54 en force (le département, pas le plateau!!!)

    0
    0
  9. Oncle JC

    Très content que cela se soit bien passé pour vous deux, Martin et toi. Cette étape était difficile et vous préoccupais hier soir à Bozel; merci de votre présence, on a été très content de passer cette soirée;
    Force pas trop demain, il y a encore du chemin, mais je constate qu’après cette journée vous avez le moral. J’ai suivi en direct votre progression et je voyais bien que cela se passait bien.
    Félicitations les gars

    0
    0
  10. p'tit lucien

    t’as changé d’équipe ou quoi ? qu’est-ce que tu fabriques dans un maillot de champion de Suisse ? 🙂
    En tout cas chapeau de prendre le temps d’alimenter ton blog après ces longues journées d’effort ! D’autres que toi auraient facilement la tête à autre chose que passer du temps sur l’ordi.
    Et les brésiliens? comment vont-ils?

    0
    0
  11. Fred

    Chapeau Laurent, en plus de faire une tres belle course, tes recits sont tres interessants… Ca donne le gout d’y etre.

    Petite question… la voiture balais dont tu parlais lors de la deuxieme etape, est-elle genereuse ou c’est comme aux championats canadiens avec seulement 10% de grace?

    Bonne route!

    F.

    0
    0
  12. Guillaume

    C’est tout simplement genial et rejouissant de suivre le peloton de la Haute-Route via La Flamme Rouge ! Bonne route, finis-bien, et surtout ne fais pas de detour par le Granon lors de l’etape qui passera par le Lautaret et l’Izoard ! 😉 Cela pourrait donner les grosses jambes…

    Bonne route !

    0
    0
  13. Chantal

    Félicitation les Canadiens, Laurent, Martin, Pascale, Yves…
    Bonne montée de l’Alpe demain. Je pense à vous tous et je vous lis à chaque jour! Yé pour LFR!!!!

    0
    0
  14. La belle-soeur

    Wow. C’est bon de te lire Laurent. C’était la panique générale ce matin alors que Stéphane attendait avec impatience ton temps de passage au sommet du Glandon.
    La petite famille a les larmes aux yeux ici en pensant au rêve que tu es en train de réaliser. Ta belle-soeur te souhaite une belle Haute-route.
    xxx du Québec

    0
    0
  15. Zut

    Si c’est roulant, il faudra être dans le bon wagon !!
    Quelques jours encore à remonter quelques places…

    Je veux un autre « post » de Gino la patate !!

    0
    0
  16. Gino Ainsley

    @ Zut : désolé, syndrome de la page blanche ce soir – aucune inspiration! De plus c’est a Laurent de nous dire ce qu’il fait avec cette foutue patate. J’espère simplement que Laurent ne développera pas une relation une peu biz avec sa patate, un peu dans le style de Tom Hanks avec Wilson (son ballon de volleyball) dans le film Cast Away. Qui sait quels effets ont ces longs cols, ces longues heures de selles en solitaire et l’altitude sur la santé mentale de Laurent. Je serais tout de même curieux d’entendre une conversation. Je peux m’imaginer que la patate doit se faire engueuler assez solidement au 3/4 des cols alors que les jambes brulent et que le cerveau vient un peu plus ‘mou’.

    0
    0
  17. isabelle

    Beaucoup trop d’éliminés cette étape! Plus que 418 classés. Dur dur quand même pour tous les courageux qui n’apparaissent plus dans le classement.

    0
    0
  18. plasthmatic

    Gino, le Laurent, pour avoir passé la journée en sa compagnie, il semble bien encore avoir toute sa tête ! Enfin, il y a bien eu un petit signe inquiétant hier, il s’est mis à écrire n’importe quoi au moment de légender ma photographie, disons un mini-coup de chaud post effort, sans conséquence apparente. Pour le moment …

    Toutouille, eh, il ne se promène pas Laurent, j’en suis témoin. A quand le retour pour Varangéville ?

    Laurent, peux-tu m’indiquer l’heure de départ demain, je t’attraperais bien en haut du Lautaret, histoire « d’égaliser les cannes », mais aussi d’allonger le temps de compagnie ?

    Martin, Laurent, j’espère que vous n’êtes pas rentrés à l’hôtel accompagnés d’un trop gros mal de crâne, avec toutes ces paroles dont je vous ai abreuvés !

    Martin, le genou au réveil ? J’espère vraiment que « ça va faire ».

    0
    0
  19. isabelle

    Ah bonne nouvelle!!!!! La nuit porte conseil….
    L’organisation a revu les temps de délais. Un grand nombre de participants peut apprécier ce geste que l’on attendait. Merci les organisateurs de nous laisser le plaisir, à nous aussi les lecteurs, de pouvoir suivre nos coureurs par affinité, quel que soit leur niveau d’amateur, plus qu’honorable!!!

    Et bravo à toi Laurent, tu es très bien classé et n’étais pas directement concerné par le problème.

    0
    0
  20. colette martel

    Lucas
    Bonjour Papa ; je sais que tu fais de gros efforts ; je te félicite ; le but, ce n’est pas de gagner, c’est de faire de ton mieux et de s’amuser ; je t’aime de tout mon coeur.

    Émile
    Bonjour Tonton Laurent ;je sais que ce n’est pas facile les courses et l’important, c’est de participer et de s’amuser. Je t’aime Tonton.

    Maman
    Félicitations pour tes belles performances mon fils ! Je suis à chaque jour le récit de tes étapes. J’admire les beaux paysages alpins et les cyclistes relativement en forme. Sois prudent dans les descentes. Un merci tout spécial à Jean-Claude et Marie-France pour prendre soin de toi de l’autre côté de l’Atlantique. J’espère de tout coeur qu’en dosant tes efforts, tu finiras en bonne position à Nice. On pense beaucoup à toi. Bisous des garçons et de Maman.

    0
    0
  21. Roger Paré

    Première visite intéressante du site Flamme Rouge. J’y reviendrai assurément.

    0
    0
  22. Roger Paré

    Première visite intéressante du site Flamme Rouge. J’y reviendrai assurément.

    0
    0
  23. Pennetier

    Merci Laurent pour tous tes commentaires, je lis tes compte rendu avec passion.
    Merci.
    Jaja08

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.