Tous les jours, la passion du cyclisme

 

28e édition du Tour de Beauce

Capture d’écran 2013-06-10 à 23.05.14Ca commence aujourd’hui et c’est une de nos plus belles courses en Amérique du Nord, car « la Beauce » a la réputation d’être une course difficile, très usante, et qui ne s’offrent qu’aux plus costauds.

Y’a qu’à voir le palmarès de l’épreuve pour s’en convaincre: ont gagné en Beauce les Yvan Waddell, Gervais Rioux, Jacques Landry, Jonathan Vaughters, Levi Leipheimer, Henk Vogels, Michael Rogers, Svein Tuft et Francisco Mancebo, entre autres. Tous des excellents cyclistes ayant un beau palmarès! D’autres coureurs de premier plan sont montés sur le podium, avec récemment des coureurs du peloton pro comme Hugo Houle ou encore Sergio Henao.

Y’a pas à dire, seul Steve Bauer ne figure pas sur la liste des vainqueurs de cette épreuve canadienne, et ca manque franchement à son palmarès!

Le parcours

Cette année, le Tour de Beauce comporte six étapes totalisant 738 kms, répartis ainsi: trois étapes « en ligne » dont la difficile étape du Mont Mégantic, désormais un classique, un chrono de 20 kms en milieu d’épreuve et deux circuits urbains durant les deux dernières étapes, le premier à Québec sur le circuit de la côte Gilmour (à peu de chose près, le même circuit que le GP de Québec, ou est-ce l’inverse?!), le deuxième à St-Georges.

Pour le général, la course se jouera très certainement au Mont Mégantic sur la 3e étape, puis le lendemain sur le chrono.

Pour le reste, il faut avoir une bonne équipe pour contrôler le peloton qui est souvent très actif, les possibilités d’échappées étant nombreuses sur un tel terrain toujours accidenté. Pas facile de contrôler « la Beauce » et les coureurs y laissent beaucoup d’énergie. Il n’y a pas d’étapes de repos ou faciles!

Le plateau

Pas mal du tout cette année, avec de réelles chances de voir un coureur canadien s’imposer. Le peloton compte en effet plusieurs équipes canadiennes/québécoises, notamment Ekoi-DeVinci, Norco-Premier Tech, Garneau-Quebecor, Team Médique et l’équipe nationale canadienne.

Parmi les coureurs canadiens/québécois à surveiller, les Ryan Roth (Champion System), Antoine Duchesne (Bontrager), David Boily (Amore&Vita), Bruno Langlois et Michael Woods (Garneau-Quebecor) ainsi que Guillaume Boivin, Hugo Houle, Christian Meier et Dominique Rollin (équipe nationale canadienne).

Je mise en particulier sur les Boily, Houle et Woods dont le parcours leur convient et qui sont de véritables machines humaines. Woods est absolument incroyable, il a atomisé ma course régionale il y a 10 jours dans le Parc de la Gatineau. Parti après le peloton car arrivé en retard, il a rattrapé tout le monde, puis déposé tout le monde, pourtant du beau monde. On ne l’a jamais revu, et pourtant la boucle du Parc ne s’était de mémoire d’homme jamais faite aussi rapidement (55 minutes!). Ce type est incroyable nom de Dieu!

L’opposition est cependant très forte puisqu’on compte aussi au départ les Francisco Mancebo (un ancien vainqueur, aujourd’hui chez 5hr Energy), Jason McCartney (Bissel), Benjamin Jacques Maynes (Jamis) ainsi qu’une puissante formation UnitedHealthCare dirigée par Hendrik Redant, avec les Benjamin Day (aussi un ancien vainqueur), Marc De Maar, Davide Frattini, Philip Deignan et Lucas Euser. Aie.

Bref, ca sera super-intéressant que ce Tour de Beauce qui s’annonce déjà très relevé.

Nouveau cette année

La caravane publicitaire, comme sur le Tour de France!

Suivre la course

Difficile si vous n’êtes pas sur la course. Des photos et des vidéos seront disponibles sur le site Internet du Tour de Beauce, espérons assez rapidement.

À quand une couverture télé digne de ce nom, par Radio-Canada, TVA ou RDS par exemple? Le cyclisme est en pleine explosion au Québec et au Canada, et cette épreuve, l’une des plus belles, des plus historiques et des plus difficiles en Amérique du Nord, le mériterait tellement!

Partager

Précédent

Que se passe-t-il chez Europcar?

Suivant

Le diagnostic Vayer: sans appel

  1. bonaventure

    1-Philip Deignan
    2-Francisco Mancebo
    3-Hugo Houle

    À surveiller les performances de Lawson Craddock (général) et Jasper Stuyven (sprint) pour l’équipe Bontrager..

    0
    0
  2. Marc-Antoine

    Hey Laurent, j’ai sû en fin de semaine que Mike Woods n’était pas arrivé en retard lors de la dernière A-loop mais qu’il était partie du Parc Mousette!!! :O Il textait ses anciens coéquipiers de Stevens pour partir simultanément.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.